Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 19:11

Mots-clefs :

Energie nucléaire / Energies renouvelables / Economies d'énergies ...

 

 

Dimanche 11 mars 2012 soir ...

 

Outre des manifestations à travers le monde, dont la France, concernant le souvenir de l'accident nucléaire de Fukushima au Japon, cette journée s'achève par un autre évènement qui nous concerne tous ici : l'économie d'énergie au moins durant une brève pause.

C'est ce soir la 2ème édition de l'opération "5 minutes contre le nucléaire" ...

 

Pensons-y ...

 

093 2e éd 5 mn contre le nucléaire

 

 

Par ailleurs, l'Association "Agir pour l'environnement" propose une campagne :

 

"Nucléaire : Mille et une façons d'en sortir ..."

 

 

Extrait d'un courrier électronique du 10 mars 2012 d'"Agir pour l'environnement"  :

 

 

 

" Récap : Actions pour sortir du nucléaire


> Campagne CARTES PETITIONS - Nucléaire : Mille et une façons d'en sortir - Il n’existe pas « une » mais des dizaines de façons de s’opposer au nucléaire. La nouvelle campagne d’Agir pour l’Environnement « Nucléaire : Mille et une façons d’en sortir ! » vous donne l’occasion d’agir, à la carte, selon vos possibilités, vos disponibilités et vos envies.

> La "chaîne humaine pour sortir du nucléaire" consiste à former une grande chaîne humaine de Lyon à Avignon (230km !) dans la région la plus nucléarisée d’Europe.

> Action nationale : 5 minutes contre le nucléaire - A l'appel de 12 organisations (voir ci-dessous), vous êtes toutes et tous invité(e)s à éteindre vos lampes et appareils consommant de l'électricité entre 19 h 55 et 20 h, les 11 février (Fait par des dizaines de milliers de personnes !), 11 mars, 26 avril et 4 mai prochains.

> Campagne CARTES PETITIONS - Nucléaire : Une catastrophe hexagonale ! - afin d'obtenir une décision immédiate de sortie du nucléaire.

 

A suivre ...

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

doc zaïus 13/03/2012 10:03

Bonsoir,
D’abord permettez-moi une petite rectification: mon ton parfois sarcastique peut laisser penser que je suis favorable au nucléaire, or il n’en est rien, bien au contraire.
Je suis contre pour plusieurs raisons :
- C’est une énergie intrinsèquement létale, d’ailleurs elle fut mise en œuvre précisément dans le but de tuer…
- Le nucléaire civil n’existe pas. Tôt ou tard la dissémination conduira à son utilisation à des fin terroristes par des Etats voyous ou des groupes fanatiques, et n’importe quelle centrale peut
être transformée en arme de destruction massive avec un missile bien placé.
- La mise en œuvre est extraordinairement complexe et présente de très nombreux risques de pannes dont les conséquences peuvent être incontrôlables. Les exemples ne manquent hélas pas.
- En cas d’accident nucléaire, la gestion de crise est opaque et caractérisée par la dissimulation des risques aux populations.
- La gestion des centrales nucléaires exigent une rigueur et une compétence technique qui ne sont jamais complètement respectées pour des raisons de rentabilité financière.
- Le nucléaire ne participe que pour 6% à la production énergétique mondiale, il n’est donc pas globalement essentiel .
- Le coût de l’électricité nucléaire est supérieur à toutes les autres énergies si l’on tient compte du démantèlement, du traitement et du stockage des déchets, et des conséquences des
accidents.
- Les réserves de combustible nucléaire conventionnel sont limitées, la filière ne peut perdurer qu’en faisant appel aux surgénérateurs, encore plus dangereux .
- L’empreinte sur la planète est profond et durable sur les périodes inacceptables. La notion de remise en l’état des sites est une imposture.
Etc…
Chacune des ces raisons devrait suffire à condamner le nucléaire.
Le retrait du nucléaire ne peut résulter que d’une décision politique. Il y a donc deux voies possibles:
- Convaincre le pouvoir politique, quel qu’il soit, de renoncer au nucléaire.
Cette démarche, tentée depuis de nombreuses années, a échoué jusqu’à présent, les lobbies sont en général peu sensibles aux manifestations de carnaval.
- Porter au pouvoir une équipe clairement favorable au projet de sortie du nucléaire, et qui agirait soit par la voie du référendum, soit par un acte d’autorité.
Il y a bien une troisième voie que je répugne à évoquer:
- Attendre que se produise en France un accident nucléaire majeur, qui aurait nécessairement des conséquences incalculables sur les populations et créerait des conditions propices à une décision de
retrait.
De ces trois voies possibles, celle du bulletin de vote me parait la moins pire.
Bien sûr ce vote est susceptible de faire entrer le renard dans le poulailler, et il faudra alors sacrifier deux ou trois volatiles, mais c’est pour une bonne cause…

Evelyne Dumont 12/03/2012 13:25

"Cher Doc Zaiüs" bonjour,

Quelques mots de réaction rapides :
Vous qui avez de l'expérience et qui faites si souvent des analyses pertinentes des évènements que nous vivons ... ne nous faites pas croire que vous êtes "naïf" pour le sujet ci-dessus.

Non, c'est évident, un bulletin de vote n'est PAS "moins important" qu'une "chaîne de solidarité" : il faut les deux.

Pour le bulletin de vote, cela ne va pas être "de tout repos" côté électeurs en avril :
- oui, le "vote utile" ...
- mais aussi des "signaux d'alerte" au 1er tour pour le "favori" car il faudrait éviter le "chèque en blanc" ... sachant en même temps que c'est risqué (cf. ancien 21 avril !)

Ne croyez-vous pas que des "chaines de solidarité anti-nucléaires" sont un signe encourageant quand on pense au "MATRAQUAGE" pro-nucléaire depuis si longtemps, avec souvent des affirmations
rassurantes qui "étonnent" le mot est faible ?

Au moins, les "chaînes de solidarité" sont du "vivant" concret pas seulement des "discours" de telle ou telle personnalité dont les motivations sont à décrypter (et "conflits d'intérêts" divers
?).

Maintenant, on est d'accord : la sortie du nucléaire est une délicate affaire.
Votre blog, notamment, le montre.
( http://leblogdedoczaius.over-blog.com/ )

Mais il n'y a "pas photo" quand on s'informe le plus possible sur la réalité des dangers de cette énergie particulière qu'est le nucléaire.

Et le "principe de précaution" ?

A suivre.
Cordialement.
Evelyne Dumont

doc zaïus 12/03/2012 10:53

Bonjour,
On a un peu de mal à comprendre la mobilisation d’une partie de l’opinion en vue d’obtenir la sortie du nucléaire, puisque cette sortie est planifiée en fait dans le programme du quasi certain
prochain président:
- Réduction de 75% à 50% de la part du nucléaire dans la production d’électricité à l’horizon 2025. C’est le rythme qu’il faut respecter pour donner aux énergies renouvelables le temps de devenir
opérationnelles pour prendre la relève.
- Fermeture de Fessenheim, premier gage donné en preuve de la consistance du programme de retrait.
- Examen de la situation en 2020-2023 pour décider de la suite à donner au programme de réduction du nucléaire.
- Création d’un Fonds Vert de Capital-Investissement dans la future Banque Publique d’Investissement, afin de soutenir le développement des énergies renouvelables.
- Lancement d’un programme de rénovation de 600 000 logements par an et de construction de 400 000 nouveaux logements.
Tout sera donc pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles et il suffit de bien voter pour que la citrouille se transforme en carrosse.
Certes, le même quasi certain futur président continuera l’EPR de Flamanville et n’arrêtera pas le programme ITER.
Certes encore, les amours ne sont pas au beau fixe avec les écologistes.
Mais n’est-ce pas chercher une querelle d’allemand que de faire la fine bouche sur cette petite contradiction ?
Et la meilleure façon d’enfoncer le clou ne serait-elle pas de voter pour un candidat clairement porteur du concept de sortie du nucléaire, dès le premier tour ?
Un bulletin de vote serait-il moins important qu’une chaîne de solidarité ?