Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 19:46

 

Mots-clefs :

Projet de « cultures marines » (algues et coquillages) / Commune de Moëlan-sur-Mer (29350) / Ports de Brigneau et Merrien / DDTM – Direction Départementale des Territoires et de la Mer / Cocopaq - Communauté de Communes du Pays de Quimperlé / M. Josic Thaëron / Enquête « publique » du 20 Déc au 18 janvier dans 5 communes : Moëlan-sur-Mer, Clohars-Carnoët, Pont-Aven, Riec-sur-Bélon, Névez. 

 

 

Préambule

 

Toutes erreurs ou omissions qui seraient signalées

pour cet article seront corrigées.

 

  Plusieurs images peuvent être agrandies en cliquant sur elles.

 

 

Heureusement que je « balaie » du regard assez systématiquement toutes les pages des deux journaux locaux auxquels je suis abonnée : « Le Télégramme » et « Ouest-France » dans les éditions de Quimperlé / Finistère Sud … (sauf exception de 3 jours - voir plus bas).

 

Heureusement, aussi, que j’ai des contacts divers avec plusieurs associations locales de « défense de l’environnement » …

 

Sinon je risquais bien de passer à côté d’une étonnante histoire de « Projet de Cultures Marines » à deux pas d’ici, qui a commencé par une enquête « publique » quasi « fantôme » et se poursuit en créant de plus en plus de « vagues » … pas seulement marines !

 

 

Cet article présente donc :

 

- les étapes de ma propre découverte du dossier, allant d'étonnement en étonnement ...

 

- en même temps qu'un début de revue des annonces du projet (ou de ses "non-annonces" comme on le verra) et des réactions qui y sont liées;

 

- quelques éléments de conclusion provisoire.

 

De fait, on verra que cet article est devenu lui-même une sorte d"enquête" sur les conditions de l'enquête ...

 

Il devrait avoir une - ou des - suite(s) compte tenu des enjeux et des débats qui se profilent ...

 

 

o

o     o

 

 

 

Les étapes de ma découverte du "dossier" de "Cultures marines"


 

1 / Inquiétude puis soulagement provisoire : RBBBM aurait été consulté ...

 

 

C'était le 9 Janvier ... J'avais "Le Télégramme" en mains.

 

Après les pages Monde, France, Bretagne et Quimperlé, je suis arrivée sur les nouvelles concernant Clohars-Carnoët et les communes alentour.

 

Bien sûr les titres sont importants : ils attirent l'oeil ou pas ... mais aussi les illustrations.

 

En l'occurrence, à la page 15 j'ai été surprise de voir en haut à droite une carte  marine sous le nom de Moëlan-sur-Mer (réflexe de navigatrice émue par la nature particulière du document !).

 

J'ai lu rapidement le texte ... en me promettant d'y revenir car c'était plutôt technique : des hectares pour de l'algoculture, des zones de concessions envisagées entre Les Verrès et la Basse de Kersécol - "globalement au large de Brigneau-Merrien" écrivait le journaliste ... et ceci "pour 35  ans ". Je n'étais pas très rassurée ...

 

Mais à la fin, on pouvait lire que "La zone (avait) été délimitée en accord avec le Comité départemental des pêches, Serge Tallec, président de l'Appab (plaisanciers Riec)". Et aussi : "Il a été présenté aux élus et à l'association RBBBM (Rivières et Bocage)". Voir le doc. 1.

 

Alors j'ai été soulagée : on peut faire confiance à cette association dont je connais les membres et leurs actions. Ils vont s'en occuper. Tant mieux ! (en fait RBBB a démenti avoir été consultée préalablement - voir plus loin).

 

 

b 003

 

1 - Vue de l'article du journal "Le Télégramme" daté du 9 Janvier 2014 p. 15 :

"Cultures marines. Enquête publique jusqu'au 18"

 

 

 

2 /  Etrangeté d'un communiqué municipal ... et apparition de réactions

      publiques critiques


 

Le 15 janvier, de nouveau dans "Le Télégramme", mon attention a été attirée en rubrique "Moëlan-sur-Mer" par un article en deux parties sous les titres respectifs : "Cultures marines. "La DDTM est l'autorité compétente" et "André Audren réagit" ...

 

- Sous le 1er titre, on lit d'abord que "La mairie communique sur les cultures marines" ... avec la mention du Télégramme du 9 janvier entre parenthèses suivie de deux points ... et ces précisions : 'Une enquête publique concernant le projet privé des sociétés Algolesko et Bamejyot est en cours. Conformément à la législation, il  n'y a pas de commissaire-enquêteur" (ndlr : sic !).

 

On retrouve ensuite la phrase de titre sur la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) et ce "scoop" 3 jours avant la clôture de l'enquête : "Jusqu'à samedi, cette enquête publique se déroule dans les communes concernées, à savoir Moëlan-sur-Mer, Clohars-Carnoët, Riec-sur-Bélon, Pont-Aven et Névez" ... plus des indications pratiques sur le dossier consultable et ce qu'ont à faire les "enquêtés" voulant s'exprimer (voir le doc. 2a) .

 

c p027r Télégramme 15-01-14 p18 aDTTM

 

2 a - 1ère partie de l'article du Télégramme daté 15-01-14 p. 18


 

- Sous le 2e titre, c'est un communiqué qui émane du président de l'Association des plaisanciers du Port de Merrien, M. André Audren, disant son "regret qu'aucune structure d'échange, de sensibilisation, de concertation, à un échelon local de proximité immédiate du voisinage n'a été réalisé", notant en passant que "Le conseil municipal n'a pas débattu sur ce projet".

 

D'où son jugement : "Sans avis, ni débats, il ne peut y avoir aucune motivation des décisions publiques, puisqu'il n'y a pas eu d'ouverture aux "parties prenantes" intéressées que sont : nos élus, les associations moëlanaises de pêcheurs et plaisanciers, la population, les ostréiculteurs de Merrien, l'école de plongée de Brigneau, etc.".

 

Enfin, "puisqu'il n'y a pas eu de concertation mais une mise devant le fait accompli", il exprime sa "crainte de conflits d'usages" et en donne les raisons détaillées ... signalant au passage le lien possible avec l'usine de méthanisation de Bannalec  (objet de contestation sur place) ... (Voir le doc. 2b) .

 

c p028r Télégramme 15-01-14 p18 A Audren réagit

 

2 b - 2e partie de l'article du Télégramme daté 15-01-14 p. 18. 

 

 

A noter aussi :

 

- le samedi 11 janvier, le maire de Moëlan-sur-Mer à l'occasion de la présentation de ses voeux (dont la date avait été largement diffusée dans la presse), avait annoncé une future exploitation de cultures marines au large de Brigneau-Merrien et l'ouverture d'une enquête (apparemment sans plus de précision);

 

- le lundi 13 janvier (je l'ai constaté avec retard), Le Télégramme signalait "des interrogations de la part des élus du groupe communistes" qui "demandaient au maire d'organiser une réunion publique à l'Ellipse, pour informer la population moëlanaise" (voir doc. 3).

 

c p032r Télégramme 13-01-14 Demande info publique

 

  3 - Demande d'information publique sur les Cultures marines

dans Le Télégramme daté du 13-01-14  

  link

 

Mais hélas, les jours suivants : 16, 17 et 18 janvier je n'ai pas pu lire sérieusement mes journaux ... d'où un rattrage nécessaire qui apparaîtra plus tard (2e article). 

 

 

 

4 /  Mon bref avis sur un registre de la Mairie de Clohars-Carnoët le 18 Janvier ...

        et la perplexité qui s'en est suivie concernant l'enquête ...

 

 

La date limite approchait ... Le temps et les interlocteurs avertis me manquaient (trop occupés eux-même par d'autres dossiers environnementaux) pour approfondir le sujet ...

 

Mais il me semblait utile de marquer un intérêt de citoyenne pour cette enquête censée me concerner d'après les lectures indiquées plus haut, ne serait-ce que pour dire qu'occuper le domaine public maritime n'est pas anodin et qu'un tel projet méritait plus de publicité ...

 

Ainsi vers 10 H 45 le samedi 18 Janvier, j'ai demandé à la personne de l'Accueil de la Mairie Place du Gal de Gaulle où était le registre pour déposer mon avis ... créant ainsi une hésitation voire une surprise ("Il faut voir à Moëlan ...").

 

J'ai aimablement insisté : "Si si, l'enquête se fait dans plusieurs communes dont Clohars, je l'ai lu quelque part" ...  puis j'ai exploré le tas de dossiers posés sur la petite table près de l'entrée ... et trouvé 2 cartes et 2 rapports avec  des tableaux de chiffres parlant de Cultures Marines ... plus un grand cahier ... sans nom sur la couverture mais dont la 1ère feuille recto-verso portait des écritures manuscrites parlant elles aussi de Cultures Marines. A proximité se trouvait aussi une lettre à l'en-tête de la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer).

 

Dans ce Cahier, j'ai lu les trois seuls textes qui s'y trouvaient - fort intéressants au demeurant et dont je partageais plusieurs points de vue - et j'ai ajouté le mien à la main.

 

Voulant en garder une trace, j'en ai fait la photo ... plus quelques autres concernant les documents officiels mis à disposition (cf. ci-dessous).


 

023r Etude déposée par Algolesko-Sept 2013     024r Etude déposée par Bamejyot Sept 2013

 

4 a&b - Les 2 volumes d'études des Stés ALGOLESKO et SAMEJYOT consultables en Mairie de C-C.


 

021 Carte 1

 

022r Carte 2

 

4c&d - Les 2 cartes mises à disposition pour le dossier "Cultures Marines" en Mairie de C.-C.


  020r Lettre DDTM au Maire de CC 16-12-14

 

 

4e - La lettre de la DDTM au Maire de Clohars-Carnoët datée du 16-12-2013



017r Le Cahier avec 4 avis     013-- extrait page rempli s-registre    

 

4f&g - Le registre d'enquête "Cultures marines" en Mairie de Clohars-Carnoët et un extrait de page.

 

 

Mais ce n'était pas fini ! Une fois sortie, j'ai regardé la vitrine des informations du conseil municipal à l'angle du bâtiment : rien concernant l'enquête ... alors que la Lettre DDTM était très précise sur l'affichage et l'existence d'un cahier d'observations !

 

Puis j'ai réalisé qu'il y avait plein de feuilles scotchées sur la grande baie vitrée de la Salle d'Accueil donnant des informations variées à lire depuis l'extérieur. Et si c'était là qu'on parlait de l'enquête ? ...

 

 Succès de la nouvelle exploration : La lettre DDTM était là avec un tampon indiquant "affiché le 20 décembre 2013" !

 

Mais ... quels habitants l'avaient vue ?

 

026r Vitrine Mairie CC & affiche

 

 028r Haut Avis d'Enq

 

029r Bas Avis Enq vu 18-01-14  

4h-i-j - L'affichage détaillé des conditions d'enquête avec un tampon daté du 20 décembre 2013

visible depuis l'extérieur sur le perron de la Mairie de Clohars-Carnoët

(photos prises le 18-01-14 vers 11H)

 

 

 

o

o     o

 

 

 

En guise de conclusion ... provisoire

 

 

 

 

Faudrait-il conclure de ce constat d'une  organisation "faible" en Mairie de Clohars pour l'enquête Cultures Marines que la question n'est pas importante .... pour le Maire, pour son équipe et pour la population  cloharsienne en général ?

 

Et que seulement 4 avis déposés à une 1/2 journée de la date de clôture ce n'est pas inquiétant ?

 

Ce serait étonnant pour plusieurs raisons, dont certaines déjà esquissées dans les réactions citées : les personnes réclament de parler de ce sujet et veulent être entendues ... sûrement de façon comparable dans les 5 communes concernées. Quant aux élus ils préfèrent sûrement conserver un climat apaisé ...

L'enquête sur l'enquête est donc à poursuivre (pour les 5 commmunes si possible) et aussi la suite de la revue des réactions et informations publiques. qui permettent de lister les arguments en présence, consensuels ou opposés.

Comme on le verra dans le 2e article à suivre, ces réactions et information publiques prenant position ont nettement augmenté dans la période récente à la fois dans les journaux et sur des blogs d'associations. C'est un signe d'intérêt évident.

Par exemple :

 

- le journal "Le Télégramme" a continué à diffuser des réactions :

 

i) le 16 janvier la réponse de l'élu communiste Denis Sellin au communiqué de la Mairie de Moëlan (cf. plus haut);

ii) le 17 janvier l'avis critique  de Marcel Le Pennec, océanographe, biologiste et aussi tête de liste aux municipales de 2014;

ii) le 17 janvier aussi, le démenti de l'Association RBBBM qui dit n'avoir jamais reçu d'invitation des porteurs du projet ni avoir participé à des réunions avec eux;

iv) le 18 janvier l'opposition de l'Apub - Association des pêcheurs plaisanciers et usagers du Bélon;

etc.

 

- "Ouest-France" pour sa part :


i) s'est (enfin) lancé dans une présentation élargie du projet le 16 janvier en expliquant en quoi il consistait, en questionnant le but de l'enquête publique, la position de la municipalité, les oppositions à ce projet ..;

ii) en diffusant aussi la réaction critique de Marcel Le Pennec;

etc.

 

- L'Association des Amis des Chemins de Ronde du Finistère a de son côté, le 17 Janvier, écrit en urgence un courrier à "M. le Maire de Moëlan-sur-Mer sous couvert de M. le Préfet du Finistère" à l'adresse "DDTM Cultures Maritimes - 2 Bd du Finistère - 29000 Quimper" en rappelant notamment :

 

     "Une vingtaine d'années après l'opposition des Moëlanais à un projet de cultures marines hors mer à Brigneau-Malachappe, dangereux pour le littoral, les autorités préfectorales, DDTM-Cultures Marines, soumettent à l'avis du public, un projet de cultures marines relativement proche du rivage, sur la façade maritime de la COCOPAQ, sans consultation préalable des acteurs du milieu et des associations concernées par le projet".

 

     "Cette occupation de près de 300 hectares du milieu maritime pour 35 années va avoir des incidences multiples sur le milieu aquatique et littoral. Pourquoi ne pas faire des essais à court-terme ?"


      (...)

 

     "Les ports du Bélon et de Brigneau sont des lieux magiques. Sont-ils adaptés pour une telle industrie ?"

 

    "Ce projet présenté de façon peu démocratique mérite d'être débattu en séance publique avec des spécialistes car il va bouleverser le proche littoral de la COCOPAQ et de Moëlan en particulier"

 

 

- le blog de l'Association RBBBM-Rivières et Bocage Bélon-Brigneau-Merrien  a publié le 20 janvier son document déposé à l'enquête publique incluant le démenti, détaillant les réserves sur le projet et demandant qu'un débat public ait lieu dans les meilleurs délais ... pour une vraie concertation";

 

004r Blog RBBBM Artic 20-01-14 Avis EP

 

Accès au Blog de RBBBM en cliquant ICI

 

 

- le blog de l'Association DCE-Doëlan-Clohars-Environnement a publié aujourd'hui le compte rendu de sa réunion du 23 Janvier où le projet de Cultures Marines fait l'objet de sérieuses critiques avec une demande, là aussi, d'une séance publique d'information

 

 

003r Blog DCE Artic CR 23-01-14

 

Accès au Blog de DCE en cliquant ICI

 

 

Par ailleurs, le principal porteur du projet  de "Cultures Marines, M. Josic Thaëron a eu l'occasion de s'exprimer récement à la fois dans "Le Télégramme" et "Ouest-France" mais aussi dans "Mag 16 Le Magazine trimestriel de la Cocopaq" n° 20 de Déc2013-Janvier-Février2014 sous cette forme :

 

g p037r Cocopaq Déc13-Janv-Fév14 p17 Thaëron

 

 

Il était temps ! Car il faut en effet échanger entre tous les "usagers" de la mer au sens très large du  terme. Les articles écrits en sont un moyen. Ici on n'est "pas déçu" en découvrant l'avancée voire l'ampleur du projet ...

La concertation de vive voix est aussi une étape précieuse.

 

C'est d'ailleurs la concertation entre tout le monde que pronent les organismes de la Région et l'Etat. C'est en tous cas ce qui est dit officiellement ...

 

Lire à ce sujet l'intéressant article signé Didier Gourin dans "Ouest-France" du 23-01-14 en page 7 Bretagne :

 

6380r- OF 21-01-14 p7 Bretagne D Gourin

 

Quant à la réalité pratique !

 

De cette notion de vraie concertation large, il faudra reparler puisque "l'enquête-fantôme" qui vient d'avoir lieu serait plutôt un contre-exemple ! Tant de gens semblent en avoir été exclus ...

C'est sûrement "rattrapable" ... avec de la bonne volonté ... et de la démocratie vivante !

 

 

 

A    S U I V R E

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Défense du littoral
commenter cet article

commentaires

Evelyne Dumont 01/02/2014 20:36

Le 01-02-2014 à 20h30

Bonsoir,

Merci pour votre attention à l’article de ce blog et particulièrement pour les informations que vous donnez.

Google aussitôt consulté pour faire mieux connaissance (!), j’ai d’abord vu votre association "ASLE 35" sur le J.O. avec une déclaration au printemps 2013 puis que vous étiez notamment intervenus
concernant un projet d’élevage de moules en filières du côté de Cancale et … Saint-Coulomb.

Dans la suite des références consultées rapidement, j’ai lu l'article de Ouest-France/Pays Malouin daté du 19-12-2013 qui m'a évidemment impressionnée par contraste avec l’attitude des cinq mairies
concernées par le projet du côté de Moëlan-sur-Mer - et qui commence ainsi :

« La mairie de Saint-Coulomb est sortie de ses gonds … Elle dénonce la mise en place d’une enquête publique en pleine trêve des confiseurs et brandit les conclusions « sans appel » révélées par une
expertise « scientifique et objective » (…) ».

Je donne (pour les lecteurs du BlogED) le lien du site qui fournit les photocopies de cet article OF … et d’autres faisant ainsi le tour du dossier :

http://adicce.jimdo.com/moules-et-hu%C3%AEtres/

Certes, les moules ne sont pas les algues … mais les ressemblances entre St Coulomb et Moëlan/Mer et alentour sont frappantes me semble t-il, CONCERNANT LA PROCEDURE D’ENQUETE.

C’est bien triste ces problèmes récurrents de consultation/concertation qu ne sont vraiment pas "top" !

On en reparle prochainement.

Cordialement à vous.

Evelyne Dumont

Couacault 01/02/2014 18:56

Bonsoir,

Les politiques et diverses associations sont POUR ces projets qui détruironr votre littoral ;Demandez aux scientifiques d'ifremer , comment on peut envaser le littoral par des élevages
d'huitres
Les moules et les huitres ne sont pas des produits de 1ere nécessité;: seulement des produits de loisirs
Savez-vous que les huitres et moules sont expédieées à Dubai, et autre continent comme l'asie .
Les politiques et la presse vous manipulent en disant création d'emplois : cela est totalement FAUX
Je vous conseille de bien réfléchir,sinon, sous moins de 30ans, votre littoral deviendra un bourbier
Pour plus d'infos , téléphonez au 06 77 25 94 26
Cordialement

A.C.
Vice -président de l'ASLE35.

doc zaïus 31/01/2014 11:43

Bonjour,
D’après les extraits de cartes présentés ce projet occupera une partie considérable de l’espace littoral dans une zone qui me semble importante pour les pêcheurs locaux, professionnels ou non (
casiers, filets) qui vont se trouvés interdits dans la zone, d’après ce que j’ai compris.
De plus cette activité ne manquera pas de créer à terre des structures qu’il faudra bien placer quelque part, et des mouvements de camions .
Le sentier sauvage risque fort de se transformer en zone industrielle.
J’imagine que tous les acteurs locaux de la pêche et du tourisme sont sur les dents ?