Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 16:10

 

Mots-clefs :

Digues des ports de Doëlan en Clohars-Carnoët (Finistère) et Locmaria à Groix (Morbihan) / Entretien des infrastructures portuaires / "Conseil Portuaire" et Mairie de Clohars-Carnoët (29360) / Blogs locaux "DCE"  et "Beg an Tour" / Association des Pêcheurs Plaisanciers des Ports de Clohars-Carnoët / Journaux « Le Télégramme » et « Ouest-France »

 

 

Doëlan, dimanche 31 Mars 2013

 


021r Digues de Doëlan é Locmaria-Groix

 

Vagues à l'assaut des Digues de Doëlan (en haut) et Locmaria-Groix (en bas)

 

 

Préambule

 

En début de semaine, un « brouillon d’article » pour ce blog était déjà en cours à propos d’une « digue » : celle de Doëlan, appelée aussi « Môle ou Jetée de la Grande Vache ».

En effet, les deux journaux régionaux, « Le Télégramme » et « Ouest-France » datés du lundi 25-03-13 donnaient un compte-rendu du Conseil Portuaire annuel de Clohars-Carnoët qui s’était tenu le vendredi 22-03-13 … sous des titres alarmants :

 

-          pour le 1er : « Doëlan. Le môle de la Grande Vache devra attendre » (p. 15) ;

-          et pour le 2e : « Conseil portuaire : pas de travaux sur la digue du port de Doëlan » (p. 9).

 

Et peu après, deux blogs locaux et un communiqué d’association réagissaient vivement à cette "mauvaise" nouvelle :

 

-          le blog de l’Association « Doëlan-Clohars-Environnement » le mardi 26-03-13;

-          le blog personnel d’un cloharsien, « Beg an Tour », le 28/03/13 ;

-          l’Association des « Pêcheurs-Plaisanciers des Ports de Clohars-Carnoët ou APPPCC » par la voie de Ouest-France le 29/03/13.

 

Finalement, ce dimanche matin 31-03-13, je lis dans « Le Télégramme » et « Ouest-France » cette autre nouvelle carrément dramatique concernant la digue de Locmaria sur l’Ile de Groix :

 

-          « Groix. Une brèche de 6 m dans la jetée de Locmaria » p. 7 du Télégramme ;

-          « Groix. la mer éventre le quai de Locmaria » p. 12 de Ouest-France

 

Ainsi le brouillon, vu son thème d'actualité, demandait bien à être concrétisé … et même complété. D’où :

 

-          le présent article (1) qui détaille les éléments ci-dessus ;

     

-          et, à suivre, un autre article (2) qui présentera des extraits de la série de photos faites après avoir eu connaissance du Conseil Portuaire, par grande marée basse de 105 le vendredi 29-03-13 … en lien avec la « question du moment » : la digue de Doëlan est-elle en péril ? … Il faut croiser les doigts !

 

o

o     o

 

 

Le compte-rendu du Conseil Portuaire de Clohars-Carnoët du 22 mars

dans la presse régionale

 

Les correspondants des deux journaux ont suivi, pour la 1ère fois si j'ai bien compris, ce conseil spécial annuel dédié aux comptes administratifs de l'année écoulée (2012) et au budget primitif de la nouvelle année (2013), ceci pour les trois ports de Clohars-Carnoët, et avant le Conseil Municipal prévu, lui, le 29 mars.

Dans les deux cas, ils ont rapporté l'information  "scoop" donnée par le Maire M. Jacques Juloux d'après laquelle "les travaux de 460 000 euros sur le môle de la Grande Vache à Doëlan n'étaient pas envisageables cette année en raison de la conjoncture actuelle et d'un manque de subventions" (cf. Ouest-France - 25-03-13 page 9).

 

Le Télégramme précisait que sur le montant de 460 000 euros "40 % étaient à la charge de la commune" et donnait la liste énoncée par M. le Maire des solutions envisageables mais aux pronostics apparemment  délicats ... (voir les deux articles complets).


 

037rTélégramme 25-03-13 p15 Digue Doëlan

 

052r Ouest-France 25-03-13p9 Digue Doëlan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aperçu des 2 articles de  journaux consacrés au Conseil Portuaire de Clohars Carnoët du 22-03-13

publiés par Le Télégramme et Ouest-France le 25-03-13

 

 

o

o     o

 

 

Trois réactions locales publiques après le Conseil Portuaire ...

 

 

L'Association "Doëlan Clohars Environnement" (DCE) est la 1ère à avoir réagi par un article sur son blog daté du 26 Mars.

 

DCE rappelle d'abord que "les tarifs des mouillages ont été récemment augmentés par la Mairie et que les usagers du port de Doëlan participent à son entretien », puis dit "s'inquiéter de cette décision", car "qui peut penser que la conjoncture va s’améliorer dans un avenir proche, et que les subventions ne vont pas aller en  diminuant en conséquence" (...). Elle prédit qu'avec "la météo et les assauts de la mer qui eux ne connaissent pas la crise" on peut penser que "le coût des travaux ne fera que croître en 2014 et au delà !" ... et conclut en forme de boutade grinçante sur un nouveau nom qu'on pourrait donner au môle de Doëlan "pour peut-être lui "sauver la vie" ...

 

1053r Blog DCE 26-03-13 Digue Doëlan

 

Vue du Blog de DCE  avec l'article du 26-03-13

concernant le report de travaux sur la Digue de Doëlan

 

 

Puis l'auteur cloharsien du blog personnel "Beg an Tour" s'est exprimé jeudi 28 mars, lui aussi de façon critique.

 

1054r Blog Beg AnTour 28-03-13 Digue Doëlan

 

Vue du Blog "Beg an Tour" avec l'article du 28-03-13

 

 

Enfin, l'Association  "APPPCC" a publié un communiqué de presse paru dans Ouest-France daté du 29 mars :

 

1051r Ouest-France 29-03-31p13 APPPCC & Digue

 

Vue de l'article de Ouest-France du 29-03-13 exprimant l'avis de l'APPPCC - version numérique ICI


o

o     o


  

Les dégats des 18 et 22 mars 2013 sur la Digue de Locmaria à Groix

 

J'en ai pris connaissance ce matin dans les éditions "papier" pour "Quimperlé-Concarneau" du Télégramme et de Ouest-France ... avec des compléments locaux trouvés cet après-midi sur internet, à savoir l'édition numérique de Ouest-France pour l'Ile de Groix ... et le Blog "Anita de Groix" :

 

- La "Brève" du Télégramme le 31-03-13 en page 7 :

 

1099r Télégramme 31-03-13p7 Digue Ile Groix

 

- L'article de Ouest-France du 31-03-13 en page 12 (version numérique ICI)

 

1100 Ouest France 31-03-13p12 Digue Ile Groix

- L'article de l'édition pour Groix de Ouest-France du 18-03-13 qui signalait déjà le "grignotage" de la digue :

 

013r Ouest-France 18-03-13 Digue Locmaria-Groix

 

- Les 3 articles découverts sur le Blog "Anita de Groix" (on peut se connecter pour lire les textes complets en cliquant sur chaque titre ...  et lire aussi les commentaires des internautes locaux) :

 

004r Blog Anita de Groix 30-03-13à09h02   005r Blog Anita de Groix 30-03-13à09h00

 

La digue de Locmaria vient d’exploser !!                          Alors, mortier de ciment, chaux ou ... terre ?

 

006r Blog Anita de Groix 31-03-13à15h41

 

Une nouvelle brèche dans la jetée

 

3 pages du blog "Anita de Groix"

 

o

o     o

 

Conclusion ?

 

A Doëlan et à Groix, c'est du "sérieux" ...

 

 

A  S U I V R E

 

un 2e article relatif à l'état actuel de la Digue de Doëlan : Photos à BM 105

 

 

parution :

 

Mercredi 3 avril 2013

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

           

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Vie maritime
commenter cet article

commentaires

doc zaïus 01/04/2013 11:15

Bonjour,
Le problème avec les digues, c’est qu’elles pourrissent de l’intérieur en sorte que l’extérieur peut paraître relativement sain alors que l’ouvrage est déjà ruiné.
Nous avons l’exemple du brise-lames du port de Bayonne, visuellement intact mais miné à l’intérieur par des trous énormes de la dimension d’une maison ( vérifié par caméra video)!
Il paraît que Doelan est un port à vocation mixte, pêche et tourisme.
La fonction essentielle ( voire unique) d’un port est d’être un havre pour permettre aux navires de s’abriter et accessoirement d’accoster pour leur activité, mais d’abord s’abriter.
Un port est donc défini par ses défenses, naturelles ou artificielles.
Sans défenses, pas de port.
La réfection du môle est DONC une nécessité qui ne supporte même pas la discussion.
Elle doit passer en priorité sur TOUS les autres projets, y compris les projets globaux de la COCOPAQ.
Ensuite, mais ensuite seulement, il faut s’interroger sur le financement des travaux.
Etant le seul « havre » du littoral praticable tout temps , il semble logique d’avoir un financement réparti entre la COCOPAQ, la collectivité communale, et la communauté des usagers.
Il est normal de répercuter une partie des frais sur les usagers exclusifs du port.
Mais tout ceci est parfaitement connu de nos décideurs locaux.
Je suppose que leur position actuelle n’est qu’une menace destinée à créer un mouvement de défense pour appuyer les demandes de subventions…
C’est de bonne guerre.