Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 18:00

 

 

Mots-clefs :

Centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi (Japon) / Accident nucléaire du 11-03-2011 / Entreprise TEPCO / Gouvernement du Japon / Rapport final de la Commission d’enquête du Parlement du Japon / Pr Kurokawa / Agence France Presse (AFP) / Médias en France / « Les Trois Petits Singes de la Sagesse » / Démocratie & choix d’utiliser l’énergie nucléaire …

 

 

Libre expression ...

 

Doëlan, jeudi matin 5 juillet 2012

 

 

En préambule ...

   

« A tout seigneur tout honneur » : c’est grâce à la fois à la radio France-Inter et à la « Lettre numérique » du journal régional Le Télégramme que j’ai appris tôt dans la matinée les conclusions très sévères ("collusion", "manque de gouvernance", etc.) du Rapport final de la Commission d’enquête du Parlement du Japon concernant la catastrophe liée à l’accident nucléaire de Fukushima du 11 Mars 2011, un sujet hautement sensible pour le présent blog.

 

037r TV5 le 5-7-12 Fukushima Remise Rapport

 

Photo de la remise du Rapport final de la Commission d'enquête

sur l'accident nucléaire de Fukushima

au Président du Parlement du Japon

(cf. site TV5-Monde)


 

 

En consultant juste après sur Internet les sommaires d’un éventail de médias français, j’ai constaté qu’une partie seulement reproduisait la dépêche originale de l’Agence France Presse du jour … Peut-être est-ce à cause des problèmes créés depuis hier par le mouvement de grève au sein des imprimeurs et distributeurs de presse, sûrement légitime, mais problématique pour l'information ?

 

En tous cas, pour tous ceux qui ont réussi à publier la nouvelle sur leur site en exploitant a minima l'AFP, je dis, en tant que citoyenne, bravo !

 

En effet, la tendance à minimiser cet évènement de Fukushima, notamment en France, pays nucléarisé par excellence, fait penser au symbole des « Trois Petits Singes de la Sagesse » déjà mentionné  : « ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire » … et bien sûr à l’opacité déjà vécue concernant un autre accident nucléaire, celui de Tchernobyl … à propos duquel le site "Scoop-It" a ré-affiché le 2 juillet dernier la vidéo YouTube de 2009 où parlait le Pr Pierre Pellerin (voir plus bas).

 

 Le présent article :

     

- rappelle le symbole des « Trois Petits Singes de la Sagesse », culture oblige !

 - donne un aperçu des médias ayant traité le sujet ce jeudi avec les liens internet ;

- reproduit des extraits du rapport en question tels qu’ils ont été diffusés par ces médias via l'AFP;

- tente quelques éléments de conclusion, qui sont surtout des questions

 

 

o

o    o

 

 

 

 Le symbole des « Trois Petits Singes de la Sagesse »

et l'opacité lors de l'accident nucléaire de Tchernobyl

 

 

L'Encyclopédia "Wikipédia" indique que "Les singes de la sagesse (aussi appelés "les trois petits singes") est un symbole d'origine asiatique constitué de trois singes, dont chacun se couvre une partie différente du visage avec les mains : le premier les yeux, le deuxième la bouche et le troisième les oreilles. Ils forment une sorte de maxime picturale : « Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire ». À celui qui suit cette maxime, il n'arriverait que du bien."...

 

Wikipédia nous en offre les deux illustrations suivantes :

 

033r Trois Singes de la Sagesse 

Les "Singes de la Sagesse" sur le site Wikipédia 

 

035r Trois Singes de la Sagesse en bronze

 

"Les trois singes" en figurines de bronze sur le site Wikipédia

 

 

... et précise encore : " Ce thème est originaire de Chine et a été introduit par un moine bouddhiste de l‘école Tiāntái zōng (天台宗) avec le conte « Ne pas voir, ne pas entendre, ne pas parler » (chinois : “不见、不闻、不言”, pinyin : bù jiàn,bù wén,bù yán) vers le VIIIs siècle.

 

Mais l'ajout des singes semblent typiquement japonais (...)".  Lire la suite en cliquant ICI.

 

 

 

Le site "Scoop-It" , lui, nous renvoie à la vidéo "YouTube" de 2009 sous le titre "Souvenez-nous : Dormez tranquille était la conclusion édifiante sur les conséquences de Tchernobyl !" :

 

036r Scoop-It & YouTube Tchernobyl-Pellerin 2009

 

Accès direct à la vidéo en cliquant ICI

 

 

o

o    o

 

 

 


Aperçu des médias ayant cité le Rapport parlementaire final japonais ce matin 

 

 

On reproduit ici la photo (et le lien) de six des huit sites vus dans la matinée via divers mots-clefs sur le moteur de recherche "Google", les deux autres apparaissant plus bas (Le Télégramme et TV5-Monde).

 

Les uns et les autres développent plus ou moins le sujet sous forme écrite et photographique.

 

Nota : Entre temps, la liste des médias concernés s'est allongée, fort heureusemment.

 

Au lecteur de voir ses préférés !

 

025r France 24 le 5-7-12 Fukushima   026r L'Expansion 5-7-12 Fukushima

 

                           France 24                                                           L'Expansion

 

 

029r L'Express 5-7-12 Fukushima   033r- L'Alsace-fr 5-7-12 Fukushima

 

                          L'Express                                                              L'Alsace


 

036r Sciences & Avenir 5-7-12 Fukushima   040r La Croix - 5-7-12 Fukushima

 

                           Sciences et Avenir                                              La Croix

 

 

o

o    o

 

 

 

Extraits du Rapport de 641 pages du 5 Juillet 2012

d'après les sites du "Télégramme" et de "TV5-Monde"

 

 

Sur le site du journal régional "Le Télégramme", on pouvait lire notamment ceci :

 

" L'accident nucléaire de Fukushima a été "un désastre créé par l'homme" et non pas simplement provoqué par le séisme et le tsunami géant survenus le 11 mars 2011 dans le nord-est du Japon, a conclu ce jeudi une commission d'enquête mandatée par le Parlement. Un rapport rendu public deux jours après la relance d'une réacteur nucléaire au Japon.
 

"L'accident (..) est le résultat d'une collusion entre le gouvernement, les agences de régulation et l'opérateur Tepco, et d'un manque de gouvernance de ces mêmes instances", explique dans son rapport finale la commission d'enquête. 

"Ils ont trahi le droit de la nation à être protégée des accidents nucléaires. C'est pourquoi nous sommes parvenus à la conclusion que l'accident a été clairement "créé par l'homme"", poursuit le document long de 641 pages.

"Nous pensons que les causes fondamentales sont les systèmes d'organisation et de régulation qui se sont basés sur des logiques erronées dans leurs décisions et leurs actions, et non pas un problème de compétence d'un individu en particulier."


Tepco savait que la centrale de Fukushima Daiichi était vulnérable


"La direction de Tepco était consciente des retards dans les travaux antisismiques et des mesures contre les tsunami et savait que Fukushima Daiichi était vulnérable", a souligné la commission.

 

Et de préciser encore :

 

"Il s'agit de la troisième enquête menée sur cette catastrophe. Un précédent rapport, mandaté par Tepco, avait disculpé la puissante compagnie d'électricité de toute responsabilité, en affirmant que la puissance du séisme et l'ampleur du tsunami dépassaient toutes les prévisions et ne pouvaient pas être raisonnablement envisagées.

(...)

 

Cette commission d'enquête était composée de 10 membres de la société civile (sismologue, avocats, médecins, journaliste, professeurs) désignés par les parlementaires. Présidée par le professeur Kyoshi Kurokawa, elle a interrogé les principaux acteurs de l'époque et mené des investigations depuis décembre 2011.

(...).

 

Pour accéder à l'article complet cliquer sur l'image du site :

 

002r Le Télégramme 5-7-12 Fukushima

 

Article du Télégramme sur Fukushima du 5 juillet 2012 affiché à 09h36

 

 

Quant au site de "TV5-Monde", il accompagnait son article de trois photos :

 

- la 1ère, en grand format, très émouvante, souvent publiée (par exemple plus haut avec L'Express et Sciences et Avenir) et légendée ainsi : " Une femme au milieu des décombres le 2 mai 2011 à Minamisoma dans la préfecture de Fukushima" signée par Yoshikazu Tsuno (AFP/Archives).

 

- la 2ème montrant la remise solennelle du Rapport final de la Commission d'enquête au Président du Parlement du Japon :

 

037r TV5 le 5-7-12 Fukushima Remise Rapport

 - une 3e montrant l'état des réacteurs n°s 2,3 et 4 de la centrale de Fukushima Daiici le 26 mai 212.

 

Pour accéder à l'ensemble de cet article, cliquer sur l'image du site TV5-Monde :

 

041r TV5 Monde 5-7-12 Fukushima

L'article sur Fukushima du 5 juillet 2012 sur le site TV5-Monde

 

 

 

o

o    o

 

 

Pour en savoir plus ...

 

- Le CV du Pr  Kyoshi Kurokawa, président de la Commission d'enquête, sur le site de l'OMS - Organisation Mondiale de la Santé - Cliquer ICI.

 

037r OMS - Pr Kurokawa

  

o

o    o

      

 

Quelle(s) conclusions(s) ?

 

 

On peine à trouver les mots face à cette désolation …

 

Le Japon à la culture tellement admirée, à la puissance économique et la technique si enviées … comment a-t-il pu en arriver là  … et apparemment même à continuer sur son île aux colères sismiques pourtant avérées (cf. le redémarrage de la centrale d'Ohi ) ?

 

Qui sont donc ces dirigeants politiques et de grandes entreprises dont la responsabilité apparaît écrasante (avec, dit le rapport, la collusion, la complicité d’autres catégories sociales dont les médias …) ? Quelle est leur psychologie, leur intelligence, leur sensibilité ?

 

Tout cela ressemble à un « conditionnement » assez effrayant … qui touche aussi, hélas, la population qui leur a fait confiance. Ah la confiance de la "base" …

 

Qu’on ne vienne pas parler de probabilités de ceci, de cela : les tremblements de terre, les tsunamis, la hauteur maximum des vagues … ou la vie qui est obligatoirement synonyme de risque ! Des « foutaises », excusez le terme. Certains parlent plus gravement de « crimes contre l’humanité » …

 

A suivre.

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article

commentaires

doc zaïus 22/07/2012 19:30

Bonjour,
Dans mon dernier article j’ai essayé modestement de réunir les éléments d’appréciation du risque nucléaire, en dehors de tout sensationnalisme. Demain je posterai un article de synthèse qui met en
relief le rôle essentiel du facteur humain, tout au moins ce que je peux en comprendre.
Je pense que l’espèce humaine n’est pas apte à maîtriser ce genre de risque.
Et je ne vois pas d’amélioration à attendre dans l’avenir.
Par contre je pense que cette espèce est parfaitement capable de continuer à « chatouiller la queue du dragon » au mépris des conséquences sur sa propre survie.
Il ne faut décidément pas attendre de comportements rationnels d’une espèce dominée par ses instincts.
Peut-être avons-nous atteint nos limites ?
Nous avons certes une haute idée de nous-mêmes, mais les quelques individualités remarquables que nous pouvons exhiber ne sont-elles pas les arbres qui cachent la forêt de médiocrité de nos pauvres
existences ?