Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 13:29


Libre expression / Culture / Vie maritime


Ce mardi matin 14 juillet 2009 ... passage rituel à la Maison de la Presse de la rue Lannevain à Clohars-Carnoët ... pour acheter moult journaux et revues ... pour le plaisir de l'information ... et la culture ... et les bavardages joyeux avec les personnes sur place ... ce qui va bien ensemble.

Et là, en plus, retrouvailles avec Daniel PICOL, auteur moëlannais bien connu, venu pour une nouvelle séance de dédicaces de ses deux ouvrages " Conserveries et vie maritime " Tomes 1 et 2 ... qui avait eu la bonne idée - avec Françoise Le Maout et son équipe - d'installer deux panneaux de photos anciennes des conserveries locales de poissons des ports de Doëlan, Brigneau, Merrien ...



Photos anciennes de la Collection particulière de Paul Larzul-Daniel Picol
exposées à la Maison de la Presse de Clohars-Carnoët le 14 juillet 2009

(les "photos de photos" et panneaux ont été réalisées par E. Dumont
avec l'aimable autorisation sur place de M. Picol)


 

Le 2ème panneau avec des cartes postales ...   Daniel Picol et la propriétaire de la Maison de la Presse


Sur ces panneaux, on voyait à la fois des photos originales des gens de l'époque et des photos de cartes postales anciennes des années 1947 à 1970.

Nous présentons ici un extrait de cette mini-exposition avec une série de photos centrées sur les ouvrières de la "Conserverie Larzul - La Doëlannaise" devenue ensuite "Capitaine Cook" à Doëlan ...

En effet, en ce jour de fête nationale, on a envie de les fêter aussi  - de leur rendre hommage - ... elles qui ont "travaillé dur, très dur même"  ... et participé avec tous les pêcheurs de l'époque à une fantastique animation du port de Doëlan dont les anciens parlent encore avec émotion.

C'est une façon aussi de signifier, une fois de plus, que nous n'oublions pas ce patrimoine culturel maritime précieux et émouvant ... et que nous  continuerons à rassembler toutes nos forces avec d'autres pour le conserver et le valoriser ... car un véritable bel avenir ne peut faire "table rase" du passé !

 

 

 
 
 


 
Des photos des ouvrières de la "Conserverie Larzul - La Doëlannaise"en 1947
appelée ensuite "Capitaine Cook" :

( (c) Collection particulière de
Paul Larzul-Daniel Picol
partiellement reproduite ici avec leur aimable autorisation)


Les échanges de souvenirs et informations sont allés bon train ce matin entre les dédicaces ...


L'auteur en conversation avec des connaisseurs de la conserverie Larzul ...


A propos du passé, Daniel Picol était d'accord sur l'intérêt de garder les bâtiments en dur du devant de l'usine ... mais aussi la cheminée, car, disait-il , "c'est la dernière cheminée en Finistère Sud qui témoigne encore du début de l'ère industrielle liée aux sécheries-conserveries de poissons ...".

01-Chemin-e-usine--07-12-05.jpg   
La cheminée de l'ancienne usine sur la rive gauche de Doëlan
vue depuis la partie arrière à l'Est en décembre 2005

(Photo ed - 07-12-05)
 

Pour en savoir plus :


. Les deux ouvrages de Daniel Picol en dédicaces ce jour : "Conserveries et vie maritime. Douëlan, Quimperlé, Merrien, Brigneau, Belon, Mouëlan, Riec, Pont-Aven". Tome 1, 2007 (159 pages) - Tome 2, Décembre 2008 (117 pages). Edition "Les points sur lesi - 116 avenue de Fontainebleau - BP 96 - 94272 Le Kremlin-Bicêtre Cédex - Site : www.i-editions.com (voir cette maison d'édition originale)
- Voir la fiche du "Dossier électronique de l'Inventaire Général du Patrimoine Culturel" /  Région Bretagne (base de données MERIMEE - Ministère de la Culture et la Communication / DirectionGénérale des Affaires Culturelles de Bretagne/DRAC)  : Conserverie de Doëlan en Clohars-Carnoët (cliquer ICI).

- Voir cette autre fiche du Dossier électronique cité au-dessus : Doëlan
(où l'on parle aussi des pêcheries-sécheries-conserveries ... (cliquer ICI)

 

 

Evelyne Dumont

 

(recadrage partiel 26-02-15)

 

_____ o _____

 


Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 00:00

Il était 19 H passées ce vendredi 19 Juin 2009 , la foule était déjà là sur la Rive droite de Doëlan ... pour inaugurer la 5e édition du "Festival du Livre Jeunesse & BD" organisé par l'Association "Rêves d'Océans".


Le carton du 5e Festival du Livre Jeunesse & BD,
l'un des petits cadeaux offerts aux enfants qui ont chanté pour l'inauguration



Et surtout, les enfants étaient prêts à chanter des airs en hommage à la mer,  sous la houlette de leurs enseignantes : une ouverture très belle et très gaie qui fut très applaudie. D'emblée, la jeunesse à l'honneur  ...







Les deux dynamiques enseignantes entraînant
leurs élèves dans une suite de chansons très
rythmées et souvent humoristiques sur la mer ...











Le Président de "Rêves d'Océans", M. Serge HUGOT, les a remerciés et les a convié à déguster divers gateaux et boissons et recevoir quelques cadeaux-souvenirs sous le chapiteau proche (notamment une boussole) ...




 



Remerciements présidentiels  aux enfants pour les chansons ...
bousculade pour aller vers les gateaux et cadeaux ...







Puis est venu le moment des discours officiels ... précédés d'excuses pour quelques absents.



Serge Hugot, Président de Rêves d'Océans remercie d'abord les nombreux bénévoles de son association, rappelle l'historique du festival et cite les auteurs qui seront présents demain. Il  évoque aussi le bilan financier positif et la nécessité des subventions pour continuer avec la même qualité ...

Puis Jacques Juloux, Maire de Clohars-Carnoët, se félicite du dynamisme de l'association (et de celles qui l'accompagnent) et souligne combien l'animation et la renommée du Port de Doëlan en bénéficient. Il rappelle aussi que l'enquête récente sur le patrimoine culturel maritime de l'université de Brest (Pr Françoise Peron) a classé Doëlan parmi les 9 ports "exceptionnels" (sur plus de 400).

Enfin, Mickaël Quernez, Conseiller général du Finistère, évoque précisément l'avenir des ports de Bretagne, objet d'une réunion toute récente et se réjouie, lui aussi, du dynamisme de Doëlan où la plaisance doit avoir une large place.



L'inauguration s'est terminée par un buffet très apprécié par les nombreuses personnes présentes ... Une première : d'habitude en effet, le festival débutait le matin du premier jour et ne permettait guère les dégustations de boissons et autres plaisirs variés ... en même temps que des conversations amicales entre les uns et les autres ... A renouveller !

Il ne restait plus qu'à souhaiter une grande audience pour le festival ouvert demain et après-demain ...

On peut être très optimiste à cet égard, d'une part en raison de la notoriété grandissante de cette manifestation de Rêves d'Océans ... et d'autre part, en constatant l'excellence publicitaire de cette année ... si l'on en juge par la trouvaille faite lors d'un voyage récent en T.G.V. Quimperlé-Paris.


En effet, en feuilletant la revue gratuite offerte aux fidèles de ce type de liaison, nous avons trouvé ceci en page 44 du n° 115 de Juin 2009 :

   



Voyez la qualité de la liste des destinations des "fêtes de la lecture" soutenues par la SNCF :
Paris, Lyon, Toulouse, Marseille et ... Doëlan.

On n'a jamais vu cela, je crois. C'est fabuleux.

Bravo et encore bravo à l'équipe d'organisation du
Festival du Livre Jeunesse & BD de Doëlan !

Pour tout savoir sur les deux journées du Festival les 20 et 21 juin 2009, voir le site : http://www.reves-doceans.fr/


Evelyne Dumont
(pas peu fière d'être intégrée cette année dans les bénévoles, même à petite échelle !)





Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 23:54

 

Les 16 et 17 Mai 2009, les randonneurs de l'association cloharsienne amie "Dre Ar Vinojenn" ("Par le sentier") avaient programmé leur sortie annuelle à Morlaix. Et j'y étais !


Après une journée de marche dans le vent ... et quelques gouttes de pluie, face à des paysages magnifiques au long du GR 34, changement d'activité : et si on sortait ce soir ... ? Où ? … Pourquoi ne pas profiter de la "Nuit des Musées" …  le journal local indique quelque chose du côté de la "Maison à Pondalez" ...  D’accord … Et voilà un petit groupe reparti pour une nouvelle marche, vers le centre ville cette fois.

 

 

  La « Maison à Pondalez » à Morlaix (ed - 16-05-09)

 

La « Maison à Pondalez » située 9 Grand’Rue (de fait une « venelle ») est l’une des maisons typiquement morlaisiennes construites en grand nombre au XVIème siècle, époque où l’activité économique était particulièrement florissante avec le lin. Elle est classée monument historique et rattachée au Musée de Morlaix. Elle a été primée en 1999 lors du Concours national des villes et villages gagnants pour la qualité de sa restauration.

 

Les maisons à pondalez / maisons à lanterne sont des maisons à pans de bois dont la particularité est d’avoir un espace vide d’une dizaine de mètres au centre éclairé par le toit, avec des pièces réparties tout autour sur deux voire trois étages qui sont reliées entre elles par un pont-galerie devenu « pondalez » en breton.

 


 Pour la Nuit des Musées 2009, la ville de Morlaix avait fait appel à la troupe du Théâtre de la Corniche spécialiste de « visites théâtrales » (« Les venelles de l’histoire ») et de « visites contées » (« Des mots en marche ») pour faire revivre la Maison à Pondalez.


Les visites théâtrales sont «des spectacles vivants et itinérants destinés à mettre en valeur, avec des scènes de théâtre de rues, le patrimoine architectural et historique d’une ville; elles sont accompagnées d’un bonimenteur qui interroge le passé avec humour et permet de découvrir la ville avec un œil nouveau ». Quant aux visites contées : "le conteur prend plaisir à explorer les sites dans leurs moindres recoins (…) prêtant l’oreille aux légendes qui ne meurent jamais tout à fait et qui renferment toujours un fond de vérité " (Cf. le site internet du Théâtre de la Corniche).

 

Arrivés Grand'Rue, il a fallu se faufiller entre les gens déjà présents .... Nous avons d’abord été surpris par la force de la scène de rue devant la maison …


(où il était question du prix du lin, des membres de la Confrérie qui taxaient exagérément les commerçants, de certains rivalités  et moqueries entre des personnes et des villes ... en bref, une problématique économique, sociale et politique !)

 

 

  La Grand'Rue à Morlaix samedi soir 16 Mai 2009

 

 

 

 

 

 

Puis nous sommes rentrés dans la Maison à Pondalez et avons été émerveillés par la beauté des lieux et captivés par les autres acteurs  …

 

 

L'accueil de l'acteur-propriétaire ...                                     Les draps de lin ...

 


 

                                Le conteur ....

 


 

 

 

Le fils amoureux de la jeune

voisine d'en face ... certain

qu'un jour leurs chambres

se rapprocheront ...

mais puisqu'on ne le croit

pas ... il s'en va et nous

laisse là ! ... Surprise et rires ...

 

                                             

 

  De bons souvenirs ... Vive la Nuit européenne des Musées !


La Nuit des musées a démarré en France en 1999 et s'est étendue à l'échelle européenne en 2005. En 2008, elle avait attiré 1,5 millions de visiteurs en France. A cette occasion, les musées rivalisent d'imagination pour proposer des animations insolites (voir des détails sur les sites plus bas).

  

Pour en savoir plus, on peut consulter :

 

- La nuit des musées du ministère de la culture : cliquer ICI.

- Des photos et précisions touristiques sur la Maison à Pondalez : cliquer ICI et ICI ou encore ICI.

- Théâtre de la Corniche à Morlaix : cliquer ICI

- Articles de presse édition de Morlaix : Le Télégramme du 14 mai 2009 et du 16 Mai 2009

+ site de l'association cloharsienne de randonneurs "Dre Ar Vinojenn" : cliquer ICI


E. Dumont


Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 23:55



Ce dimanche 26 Avril 2009, dernier jour du "Festival Livre & Mer de Concarneau", j'y retournais comme prévu (cf. l'article du 23-04-09) pour trouver enfin l'ouvrage d'économie du littoral récemment publié (temporairement égaré dans les transports ai-je appris) et parler avec son auteur ...


         
Au Centre  des Arts et de la Culture (CAC)       Livres-panneaux sur le Quai Pénéroff


A Concarneau, cette seconde fois, il y avait beaucoup de monde : des auteurs, des lecteurs, des journalistes, des bénévoles qui régulaient les flots de personnes et répondaient aux questions ... et des livres ... des "océans de livres" (les tables et les étagères s'étaient  considérablement remplies depuis jeudi) ... avec beaucoup de tentations d'achats ! ...

  

          


          Des tables de livres du Festival Livre & Mer 2009
                                     (ed 26-04-2009)





De fait, cette année, le Festival innovait, m'a t-on dit, puisqu'il était  maintenant réparti en plusieurs lieux et offrait davantage d'activités : les Chapiteaux Quai de l'Aiguillon à deux pas de la Ville Close avec la grande librairie maritime, plus un "café littéraire" et un espace rencontres pour les conférences ... le Centre des Arts et de la Culture, le "CAC", Boulevard Bougainville ... et des partenariats avec la Bibliothèque municipale, le Marinarium, le Musée de la Pêche, la Galerie Gloux ... et deux bateaux de la Marine Nationale ...

Il n'était guère possible de tout voir et tout entendre : j'ai raté notamment le café littéraire avec l'auteur du livre "Portuaires" acheté jeudi (1) .... mais j'ai écouté quelques phrases critiques de Yann Queffélec et Jean Bulot au Chapiteau "Rencontres avec la mer" concernant le naufrage insuffisamment expliqué du Bugaled Breizh ... et l'hypothèse d'un sous-marin fautif ... (2).

Au CAC ce fut une excellente surprise : l'Association des Peintres Officiels de la Marine (3) participait pour la première fois au Festival, avec notamment des tableaux de François Bellec, Stéphane Ruais, Jean Le Merdy, Michel Jouenne, Jean-Marie Zacchi, Michel King ... (voir la liste complète des exposants sur le site du Festival) (4).

Des oeuvres des peintres officiels de la Marine

Et puis, mêlées aux tableaux, on pouvait voir des sculptures "époustouflantes" qui m'ont vraiment ravie : celles de Jean Lemonnier (5) avec des animaux d'une grande précision et d'une grande beauté :


  

                    "Crevette grise" en onyx                                  Sculpture en schiste ...


"Cormoran" en bronze

(Les tableaux et sculptures sont reproduits avec l'aimable autorisation des responsables présents.
Nota : J'ai su, fait assez rare, que les photos étaient acceptées au CAC dès le début du Festival
pour le plus grand plaisir des visiteurs)

  
Toujours au CAC, j'ai échangé avec la jeune femme qui animait le stand de la Bibliothèque municipale (le catalogue montre un fonds maritime très fourni et l'on peut adhérer même sans être concarnois) (6), puis admiré des tirages du dessinateur de BD  Jean-Yves Delitte (auteur de nombreux albums maritimes dont les séries "Belem", "Tanatos", "Le Neptune" et "L'Hermione") ... ainsi que le travail des enfants de quatre classes d'écoles élémentaires de Concarneau "100 auteurs pour 1 livre" concrétisé par la  publication "Le tableau enchanté. De Concarneau à la ville d'Ys parue" ... en co-édition Livre & Mer / Editions Millfeuille.

    


     Aperçu de panneaux consacrés à l'auteur et
    dessinateur Jean-Yves Delitte, également peintre
    officiel de la Marine belge







   Les productions des enfants pour le "Tableau enchanté"



Un petit tour du côté du Musée de la Pêche partenaire du Festival avec l'exposition de Marie-Hélène Puget ... dont l'un des tableaux s'intitule "Bouquet à Doëlan" ... (pour en savoir plus sur l'auteure, cliquer ici).

  

              "Bouquet à Doëlan" de M.H. Puget

 

Quant à la moisson de livres au Chapiteau de la Bibliomer ... aïe aïe aïe : je suis repartie quasi "ruinée" ... en faisant l'acquisition ... non seulement du livre convoité "Et si le littoral allait jusqu'à la mer ! La politique du littoral sous la Ve République" d'Alain Merckelbagh  préfacé par l'ancien ministre de la mer Louis Le Pensec (Editions Quae, 2009) (7) mais aussi d'un ouvrage collectif dirigé par Patrice Guillotreau : "Mare economicum. Enjeux et avenir de la France maritime et littorale" (Editions des Presses Universitaires de Rennes - Collection "Economie et Société" -  2008 ... 551 pages !) ...

Dernière précision le 27-04-2009 : L'ouvrage dirigé par Patrice Guillotreau est l'un des deux lauréats (avec J.P. Duval pour "Marin-pêcheur - Ed. Romain Pages) du Prix Place de Fontenoy qui a été décerné dans le Festival le 25 Avril au Centre des Arts et de la Culture (8).





Deux ouvrages dont je tâcherai de faire
des comptes rendus sur le blog ... pour
partager plus largement cet utile savoir
dans la perspective globale du
"développement durable" ...

Et puis encore :

- le "Dictionnaire des mots nés de la mer. Les termes issus du langage maritime" aux Editions du Chasse-Marée/Glénat (déjà le 4e retirage) écrit par Pol Corvez, maître de conférences de linguistique à l'université d'Angers ... et  aussi navigateur expérimenté, qui nous a confié dans sa dédicace "Doëlan est mon petit port favori !" (voir un fiche sur cet auteur en cliquant ici et son site évoquant sa nouvelle rubrique dans Le Chasse-Marée en cliquant là).

- et deux achats de "classiques" : "Peintres impressionnistes et néo-impressionnistes en Bretagne" d'André Cariou (Editions Ouest-France, 1999) avec en page 75  le tableau de 1903 d'Henry Moret "Barques et bateaux dans la baie de Clohars-Carnoët" et en page 94 le tableau de 1897 de Childe Hassam "Bretonnes réparant les filets, Le Pouldu";
ainsi que "Le gardien du feu", roman célébre d'Anatole Le Braz paru initialement en 1900  dont le héros est un gardien de phare et qui fut illustré en 1923 par Mathurin Méheut (nouvelle édition Langlaude, 2005).



Sur le chemin du retour, oserais-je l'avouer : j'ai aussi fait un arrêt à Pont-Aven pour admirer rapidement l'exposition "Emma Herland  Femme artiste en Bretagne", peintre célèbre à partir du Salon des Artistes Français en 1879 à Paris et jusqu'en 1914 , puis oubliée ... mais de nouveau révélée pour notre plus grand bonheur ... J'en reparlerai plus tard ...

Mais ... gare à l'addiction à la culture !!!


A suivre.


Compléments d'informations :

(1) "Portuaires" de Charles Madézo - Editions La Part Commune - Mai 2008. L'ouvrage faisait partie des six en lice pour le Prix Livre & Mer Henri-Queffélec 2009 ... mais n'est pas le lauréat final (C'est "Les déferlantes" de Claudie Gallay).

(2) au Festival même, un livre sur le sujet était déjà présent sur une des tables (cf. photo ci-dessus). Et l'on annonce pour Mai 2009 un roman-fiction de Yann Queffélec : "Adieu au Bugaled Breizh" aux Editions du Rocher.
Rappelons que Jean Bulot est un marin (ancien commandant des remorqueurs de haute mer Abeille-Languedoc et Abeille-Flandre de 1979 à 1994) et un écrivain (cf. "Capitaine tempête," 2006; "Erika,plus jamais ça !", 2007; "Le nombril à Sophie", 2008 - Editions des Equateurs).

(3) L'Association des Peintres Officiels de la Marine a une longue histoire. Pour tout savoir, consulter le site : http://www.netmarine.net/tradi/pom/index.htm

(4) Le site du Festival : http://www.livremer.fr

(5) Pour connaître le sculpteur Jean Lemonnier voir son site : http://www.jean-lemonnier.com/

(6) La Bibliothèque municipale de Concarneau se trouve P0lace de l'Hôtel de Ville - Tél : 02 98 50 38 05 - Fax : 02 98 50 38 63 - e-mail : bibliotheque@concarneau.fr - site web : www.cultureconcarneau.fr (rubrique bibliothèque)

(7) Alain Merckelbagh est économiste de formation et a exercé des fonctions dans le privé et le public : études d'aménagement du littoral; actions de formation continue (pêche, conchyliculture); ancien directeur de l'environnement et de l'aménagement littoral à l'IFREMER, ancien conseiller  au cabinet du MINISTERE DE LA MER de Louis Le Pensec. On a évoqué ensemble la possibilité d'une conférence qu'il pourrait donner à Clohars-Carnoët ...

(8) Le Prix Place de Fontenoy est le nouveau nom donné, à l'occasion du partenariat avec le Festival Livre & Mer, à la récompense annuelle de l'Association amicale des administrateurs des affaires maritimes (AAAAM) pour un livre "qui donne à mieux connaître la mer et les gens de mer". Son siège est ... 3 place de Fontenoy à Paris 7e ... on comprend ainsi le nom.


Evelyne Dumont
(note de forme : revu la typographie & la mise en page de quelques passages de l'article pour la lisibilité le 05-05-14)
_____ o _____
Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 23:55


Le "Festival Livre & Mer" de Concarneau en est à sa 25ème édition ...


Festival Livre & Mer de Concarneau du 23 au 26 Avril 2009 (ed 23-04-09)


Les affiches de quelques-unes des précédentes éditions :






         Diverses affiches du "Festival Livre & Mer" entre 1988 et  2008 (ed 23-04-09)


Alors que j'en rêvais depuis longtemps, c'est la première fois que je réussis à trouver le temps de m'y rendre ce Jeudi 23 Avril 2009, jour d'ouverture !  ... le Festival s'achevant dimanche 26 Avril 2009.

C'était vraiment la fin d'après midi, il restait peu de visiteurs sous les chapiteaux à deux pas de l'Office de Tourisme de Concarneau et de la Ville Close ... et des organisateurs "fidèles aux postes"  vraiment sympathiques et  particulièrement à l'écoute des questions  ... (*).

Je venais en fait avec une priorité : trouver un ouvrage tout récemment publié par un économiste spécialiste du littoral, M. Alain MERCKELBAGH, sous le titre "Et si le littoral allait jusqu'à la mer. La politique du littoral sous la Vième République" aux Editions Quae à Brest ... dont j'avais eu l'annonce de la présentation explicite dans ce festival par un canal professionnel universitaire ("Ethique et Sciences").

Mais, renseignement  pris, l'ouvrage fraichement sorti de l'imprimerie n'était pas encore là ... et l'auteur devait en apporter lui-même des exemplaires à l'occasion de sa séance de dédicaces programmée à  "Livre et Mer"  dimanche 26 Avril .... Il fallait donc attendre et revenir !

J'ai alors fait le tour de ce qui était déjà en place :  une mine d'ouvrages divers et variés sur la mer :  de merveilleux livres pour enfants; des quantités de romans ou bien d'ouvrages réputés "techniques" écrits par des "célébrités"  et diffusés par de grands éditeurs; d'autres "classiques" historiques et culturels; et aussi des affiches de "transatlantiques" assez "impressionnantes" historiquement et symboliquement ... dont j'ai fait quelques photos avec l'accord des organisateurs comme on le voit ci-dessous :



Deux des "Affiches des compagnies maritimes" présentées dans l'exposition de Gabrielle Cadringher
(co-auteur avec Anne Weallans du livre sur ce thème paru aux Ed. Citadelles et Mazenod)


... Enfin, j'ai "craqué" pour des livres  qui se trouvaient là aisément consultables... que je ne m'étais pas encore procurée à ce jour mais qui m'apparaissaient indispensables dans le contexte actuel de nécessaire protection de l'environnement paysager patrimonial de la commune de Clohars-Carnoët ... contre tous les mercantilismes et bétonnages excessifs qui menacent encore et toujours ...

J'en donne la liste (sans avoir de % sur les ventes, faut-il le préciser  !) :

1) "Peintres des Côtes de Bretagne - Volume 4 - De Quimper à Concarneau. De Pont-Aven à l'anse du Pouldu" par Léo Kerlo et Jacqueline Duroc - Edition du Chasse-Marée - 2006 - 217 pages - ISBN 2914208839;

On y admire notamment pages 166 à 177 des tableaux de Doëlan des peintres Fernand Bruguière (1910), Jules Leray (fin 19e-début 20e s.; 1927), Henri Moret (1903; 908; 1911), Adolphe Beaufrère (1920), Emile Compard (1940), Nicolas Tarkhoff (1900), Raymond Wintz (1926) et Pierre Bompard (1923) ... et de la rivière Laïta et du Pouldu  pages 180 à 201 avec des tableaux de Meyer de Haan (1889; 1890), Alcide Le Beau, Charles Filiger (1892), Paul Sérusier (1889-1890; 1889-1892; 1890;1891), Jean Verkade (1891), Adolphe Beaufrère, Paul Gauguin ((1889), Wladyslaw Slewinski (1890; 1896), Jean-Bertrand Pégot-Ogier, 1910 et autres dates), Jules Leray, Maxime Maufra (1891) ...

                                                           
2) "Conserveries en Bretagne - L'or bleu du littoral" sous la direction de Marie Rouzeau - Edition Coop Breiz - 2007 - 167 pages - ISBN 978-2-84346-317-4;

On peut y voir une photo de l'imposante conserverie de Brigneau en 1960 sur la Pointe de Malachappe
et les vestiges de cet établissement industriel sous la forme de quelques murs consolidés d'un bâtiment à ciel ouvert ... qui constituent uen curiosité sur le sentier littoral aménagé pour la promenade ...

Remarque : A Brigneau au moins on n'a pas tout détruit et mis à la place une banale résidence de tourisme comme prévu en 2006 à Doëlan ... Un exemple minimal à suivre, non ? ...  !

Et dans la suite on trouve un chapitre optimiste et réconfortant intitulé "Comment protéger et faire connaître le patrimoine industriel et artistique lié aux conserveries ? " illustré par des "hauts" et des "bas" concernant  l'exemple d'Etel... pages 128 à 159
.

Remarque (suite) : A Clohars-Carnoët, où l'on se targue de "culture" et "d'urbanisme pensé et maîtrisé" on pourrait apprendre là des choses intéressantes ...

PS - Cet ouvrage s'inscrit évidemment dans la série de ceux publiés par l'auteur moëlanais Daniel Picol, très précisément centrés sur les communes de Clohars-Carnoët et alentours ("Conserveries et vie maritime" - Tome 1, 2007 - Tome 2, 2008 - Edition "Les points sur les i").

                                                          
3) "Marins pêcheurs de Cornouaille" réalisé à partir du fond Jacques de Thézac/Abri du Marin - Avant-propos de Philippe Le Stum et textes de Yann Guesdon - Editions Palantines/Musée départemental Breton - Quimper- 2006 - 167 pages - ISBN 2-911434-63-3
;

Jacques Thézac, philanthrope, idéaliste, fondateur des Abris du Marin fut aussi, indique la couverture du livre, "un remarquable photographe, fuyant le "pittoresque", lui préférant la vérité brute de la vie quotidienne. Ses portraits et ses scènes de travail, à terre ou en mer, figurent parmi les plus intenses et les plus justes hommages aux marins-pêcheurs de Cornouaille".

Remarque : Quand on a choisi de vivre dans une commune littorale au passé si fort (les sardiniers, les conserveries ...), comment et pourquoi en faire table rase ? C'est aberrant, non ? Si cela ne compte pas, ou si peu, alors autant vivre n'importe où ailleurs ... !



4) "Portuaires" de Charles Madézo - Editions "la part commune" à Rennes - 2008.

Un petit format de 93 pages ... qui "a pour objet de cerner par une approche à la fois technique et poétique les éléments de la fascination que suscite une ville portuaire" ...


Remarque : une "bouffée d'air" pour qui est fasciné(e) par les ports, petits ou grands !




A suivre ... quand l'économiste du littoral - apparemment féru de "développement durable" - aura diffusé son bel ouvrage le 26 avril à Concarneau ... où nous retournerons, bien sûr !


Un texte subjectif et voulu comme tel !

Voir tous les renseignements pratiques sur le site du Festival Livre & Mer.
(*) Ces chapiteaux constituent une partie du festival, lequel se déroule en sept lieux distincts, dont le Centre des Arts et de la Culture, Boulevard Bougainville, etc. - Voir les détails sur le site indiqué.

Evelyne Dumont
de DCE




Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 23:15


Pour inaugurer la rubrique "Culture" de notre blog, nous avions projeté de parler de la magnifique association d'origine cloharsienne "Rêves d'Océans" présidée par Serge HUGOT avec Françoise GRIMAUD et une grande équipe ...  L'actualité nous y incite encore plus.

En effet,  Rêves d'Océans vient de lancer une nouvelle version de son site internet qui est SUPERBE, COMPLETE, PASSIONNANTE ... Il n'y a pas de raison de cacher notre enthousiasme !

L'association est née en Juillet 2005 et sa prochaine édition intitulée "Cap sur les îles" se déroulera les 20 et 21 Juin 2009 ... toujours sur les deux rives du Port de Doëlan, "joyau" de la commune de Clohars-Carnoët (*).

Pour en savoir plus, allez vite surfer sur le site de "Rêves d'Océans - Le Festival du livre jeunesse et BD de Doëlan" ...



... juste après avoir "jeté un coup d'oeil" sur ces quelques photos-souvenirs prises par nous l'an dernier en visitant la 4e édition qui s'appelait alors " Larguez les amarres ! " :
 


 L'affiche "Rêves d'Océans" 2008 ... les visiteurs, les oeuvres des enfants, les auteurs et lecteurs ... (**)






    Une belle baleine bleue et divers oiseaux marins ...


L'un des auteurs et son jeune lecteur ... en 2008

Et maintenant vive l'édition 2009 !


E.D.


(*) L'expression "joyau" est utilisée à propos du pittoresque petit Port de Doëlan par de nombreuses personnes, dont, récemment encore, notre maire M. Juloux ... Un motif de plus pour espérer sa protection et valorisation RAPIDE et CONCRETE ... par le démarrage institutionnel de la ZPPAUP tout particulièrement ... plus les actions positives des personnes et associations très attachées à sa beauté.
(**)  Nous avons cru devoir retenir ici les photos qui ne présentaient pas un trop grand nombre de personnes  privées, autant que faire se peut (respect du droit à l'image). Dommage en un sens ...

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 22:54


La course au large et l'environnement à protéger  ...


Samedi 14 Mars 2009 à 10 H, le maire de la ville finistérienne de Trégunc, M. Jean-Claude Sacré, a présenté au public dans une ambiance très chaleureuse la navigatrice anglaise et « bretonne d’adoption » Samantha Davies.



Il était tout sourire en indiquant que cette championne arrivée 4ème du « Vendée Globe » le 14 Février aux Sables d’Olonne après 95 jours de course autour du monde … habitait une partie de l’année à Trégunc !

 

Et nous avons alors découvert une jeune femme charmante, d’une vraie simplicité, très applaudie d’emblée par les nombreuses personnes présentes, hommes et femmes d’âges divers et nombreux enfants (ceux des écoles de Trégunc qui ont correspondu avec elle pendant la course).



Une vidéo de sa course a d’abord été projetée, réalisée par elle-même grâce à l’ingénieux système installé sur son voilier « Roxy » permettant des points de vue spectaculaires. Puis un débat s’est instauré avec le public. Ensuite, le maire a remis à la championne une médaille de la ville, un trophée sportif, et, naturellement, un bouquet de fleurs. Enfin, une foule nombreuse a suivi la championne qui s’est installée dans le hall de la Salle Stérenn pour une séance d’autographes et dédicaces d’affiches.




Des questions-réponses lors du débat, j’ai gardé en mémoire (en ayant pris des notes !) celles qui suivent, dont une posée à la fin par mes soins sur un thème « environnemental », appartenance à « Doëlan-Clohars-Environnement » oblige !

 

Sous réserve d’erreurs ou omissions :

 

Aux personnes qui l’interrogeaient sur les dangers, les problèmes de sommeil et l’absence apparente de harnais de sécurité, Samantha Davies a indiqué que le pire danger sur un bateau était de glisser sur le pont mais qu’elle était toujours attachée si elle sortait hors du cockpit … avec un harnais spécial très fin donc peu visible, c’était une habitude acquise depuis l’enfance dans les navigations avec ses parents et cela ne la gênait pas pour se mouvoir.

Quant au manque de sommeil, elle disait que c’était la pire des tortures mais qu’elle avait appris en 8 ans d’expérience de la course a gérer cela, c’est-à-dire à être à l’écoute de son corps, à dormir dès que le bateau était stable pour être en forme dans les coups de vent. De toutes façons, a-t-elle ajouté, « on peut plus qu’on ne croit ! ».

 

A la question « vous paraissez toujours joyeuse sur le film, vous n’avez pas eu des moments de peur, une angoisse de craquer … toute seule comme cela ? », sa réponse : « Oui, cela peut arriver mais … moi en fait je n’ai pas peur … sauf pour les autres ! Par exemple quand j’ai appris que Yann (*) avait la jambe cassée et que Vincent (**) avait chaviré … Car on est tous amis les coureurs … J’ai eu de la chance, quand j’y réfléchis, je n’ai pas eu peur … en fait, on met la peur de côté, on ne pense qu’à gagner, à aller plus vite que la personne devant … Oui … il y a eu des moments durs, mais j’essaie toujours de positiver, de ne pas craquer, de garder le moral …. car j’ai de la chance d’être là, beaucoup de gens voudraient faire une telle course … Le plus dur, c’est la « pétole » pas la tempête … Et puis j’ai eu un super soutien de Romain avec qui je communiquais … 

 

« Vous avez pris le temps de communiquer avec les enfants, quels messages vous vouliez leur faire passer ? »

Réponse : « Ce n’était pas que dans un sens … J’ai eu beaucoup de messages des enfants, cela m’a donné « la pêche » pour continuer … ils ont posé des questions qui parfois m’ont fait « rigoler » et puis d’autres qui étaient très intelligentes … C’était du plaisir dans les deux sens. J’avais l’impression d’avoir un « fans club » !

« Et avec les autres concurrents, vous aviez des communications régulières ? »

Réponse : « Oui, car on est presque une famille ».

 

« Et le sponsor pour l’avenir ? ».
Réponse : « Oui, ça c’est difficile, c’est un travail énorme de trouver les sponsors … Il y a beaucoup de monde, donc des déchets ou déceptions … Mais pour moi, cette fois cela s’est fait à l’envers : pour le Vendée Globe, c’est « Roxy » qui est venu me chercher car ils avaient déjà sponsorisé Anne Liardet (***) et voulaient une autre fille … ».

 « Vous avez rencontré des problèmes techniques ? »

Réponse : « Oui mais j’ai encore de la chance : j’ai un diplôme d’ingénieur alors je cherchais les solutions … Mais j’ai eu des inquiétudes pour le safran qui donnait des signes de fatigue … et là je ne pouvais pas faire grand-chose en cas de panne … ».

 

On reparle de sponsors …

Samantha Davies : « Je portais déjà des vêtements Roxy avant d’être sponsorisée par eux !  Oui, on veut bien continuer ensemble mais pour eux aussi il y a la crise … on cherche un co-partenaire … ». Quelqu’un suggère « Nutela » puisqu’elle a conversé avec un petit garçon de la salle sur ce produit dont elle est très gourmande !

Et de dangers …

S. Davies : Ah, les baleines, les objets flottants, il ne faut pas trop y penser … Dans une précédente course, j’ai «explosé » une dérive sur un obstacle … j’ai eu très peur …

 

Son compagnon Romain Attanasio intervient pour témoigner du sang-froid de Samantha Davies pendant toute cette course et parle de son « talent » …

Elle : « Notre talent à nous, les coureurs, c’est de ne pas penser aux éventualités qui sont hors de notre contrôle ! ».

 

Quelqu’un la félicite encore (tout le monde l’a vivement complimentée) et  lui dit qu’avec sa réussite au Vendée Globe elle vient « d’effacer les précédentes coureuses … ».
Réponse : « Non, c’est grâce aux exploits de Florence Arthaud, d’Isabelle Autissier, d’Hélène Mac Arthur que j’ai pu réussir, elles ont déjà montré que les filles pouvaient faire des choses incroyables … Et puis maintenant, avec les caméra, la télé satellitaires c’est plus facile … Mais quand j’étais jeune, en Grande-Bretagne, j’ai vu le succès de Florence Arthaud, cela m’a fascinée … ».

 

Ma question : « D'abord bravo encore à vous .... et bravo aussi pour votre hommage aux précédentes navigatrices ! ... Vous avez évoqué tout à l’heure la rencontre accidentelle avec une baleine … Vous êtes sûrement sensible à la protection de la nature, des animaux marins … Avez-vous l’occasion, avec d’autres coureurs, d’agir de façon écologique en naviguant en course, de militer publiquement en faveur de l’environnement, contre les pollutions … ?

Réponse : « Oui, à titre privé, je collabore au « Blue Project ». On étudie un moyen de prévenir les baleines ou autres animaux marins de notre arrivée … Concernant les baleines, je n’ai eu qu’un problème dans un autre course. Pour le Vendée Globe, rien … J’ai seulement récupéré un poisson-sabre … Et pour la pollution de la mer, j’ai seulement croisé un seau en plastique … mais comme j’ai vu qu’un poisson semblait y avoir élu domicile, j’ai trouvé cela super ! ... ».



   * Yann Eliès – skipper de « Générali » qui a dû abandonner.
 ** Vincent Riou – skipper de « PRB » qui a pu repartir et a obtenu la 3ème place ex-aequo avec Marc
     Guillemot, skipper de « Safran »

*** Anne Liardet  qui a été 11e au précédent Vendée Globe, 8e à la Transat Jacques Vabre 2005 et 8e de l
    a Route du Rhum 2006.

 




Pour en savoir plus :

 

- Le site « Vendée Globe – Les Sables d’Olonne"

- Le site de Samantha Davies

- Le Pôle-France-Finistère-Course au large de Port-la-Forêt où s'entraînent Samantha Davies, Romain

  Attanasio et beaucoup d'autres coureurs

- Le "Blue Project" pour la défense de l'environnement dont Samantha Davies est une ambassadrice

- Le site de la ville de Trégunc (Finistère)

- Sur la gestion des risques de collisions avec des OFNIS (objets flottants non identifiés), voir :

  . l'article "Le cimetière des quilles"  - Blog de P.Y. Lautrou - L'express.fr - Au large;

  . le système anti-OFNIS inédit du sponsor de Marc Guillemot : SAFRAN.

- La "Charte de l'Eco-Marin" de l'Association "Echo-Mer"
- Un site généraliste : "Réseau Eco-Navigation - Objectif Mer Vivante !
"

 


E.D.         
DERNIERE MINUTE - Le 16-03-09 au soir :
La presse locale - Ouest-France (édition Finistère Sud) et Le Télégramme (édition Quimperlé) a publié dès ce matin lundi 16 mars 2009 des articles sur  l'hommage de la Mairie de Trégunc à Samantha DAVIES le samedi 14 Mars 2009.


Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Culture - Loisirs (livres - conférences - expos ...)
commenter cet article