Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 21:27

 

Développement durable 

 

 

Les « semaines commémoratives » - actives et efficaces, on le souhaite - se succèdent à grand rythme !


Et, comme pour la "Semaine sans pesticides » du mois de mars (voir l’article du 21-03-11  en cliquant ICI) ... me voilà un peu en retard pour parler de celle qui se déroule dans toute la France du 1er au 7 avril 2011: la 9e édition de la « Semaine du Développement Durable »   (pour la 8e en 2010 cliquer ICI).


 Dans cette nouvelle édition, il s’agit encore - à l’initiative du Ministère de l’Ecologie (désormais appelé  « Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement - MEDDTL) et de l’A.D.E.M.E. (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise d'Energie) - de sensibiliser le grand public au développement durable et à l’écologie en lançant notamment des « appels à projets » qui permettent à des acteurs locaux de passer au stade pratique.

 

018 Site Ministère Ecologie Sem DD

 

Site internet du Ministère de l'Ecologie présentant la 9ième Edition

de la "Semaine du Développement Durable" du 1er au 7 avril 2011


 

J'avais bien un petit brouillon d’article sur le sujet dans mon ordinateur, mais c'est la rencontre avec « Détritos » à Paris-Montparnasse, sur le chemin du retour en Bretagne, qui m'a fait accélérer la rédaction … 

 

 

La maquette de déchets « Détritos » à Paris-Montparnasse

 

Qui est « Détritos » ?

 

C’est la maquette-personnage de 390 kg de déchets imaginée par l’ADEME et réalisée par l’Agence Rébus (« spécialiste d’éco-conception ») avec les étudiants de l’IDAE (Institut de Design et d’Aménagement d’Espace) de Bordeaux … qu’on voyait déjà sur des affiches de l'ADEME l'an dernier. Mais là, près de la Gare Montparnasse, c’était « en vrai », au milieu de la circulation des passants …

 

058 r DETRITOS à Montparnasse 31-03-11

 

  072 r-zoom Détritos

 

078 autre vue Détritos

3 vues de la maquette-personnage "Détritos" de l'ADEME

dans la Galerie Marchande face à la Gare de Paris-Montparnasse (ed - 31-03-11)

 

 

Le programme de la 9e édition sur le site du Ministère de l’Ecologie

et le « baromètre annuel » d’Ethicity en partenariat avec l’ADEME

   

Sur son site, le Ministère de l’Ecologie annonce que « Le développement durable, c’est chaque jour plus concret ! ».

 

Il invite à découvrir 3500 initiatives d’entreprises, d’associations, de communes, d’écoles et d’universités… avec une première cette année : le lancement de sa page « Facebook » … 

    

On peut aussi y lire les éléments de l’enquête réalisée et présentée le 31 mars 2011 par l’Agence Ethicity avec l’ADEME, en lien avec la nouvelle édition du « Baromètre annuel - Les Français et la consommation durable ».

 

On apprend ainsi que :

 

71% des français considèrent le développement durable comme une nécessité.

 

62 % considèrent que les produits « Développement Durable » ne sont pas assez facilement/rapidement repérables.

 

60 % seraient davantage convaincus d’acheter ces produits s’ils avaient des preuves concrètes de leur meilleure qualité.

 

51 % associent la consommation durable à la fabrication locale.

   

Voir plus de détails dans le « Communiqué de presse sur le Baromètre annuel d’Ethicity » en cliquant ICI.

 

 

 Enfin, on retrouve un QUIZ "Quels sont mes gestes pour le développement durable ?" (cliquer ICI).

 

 


Les actions prévues à Clohars-Carnoët les 5 et 6 avril 2011-04-02

   

Deux actions sont notamment programmées  à la Salle des Fêtes de Clohars-Carnoët sur le thème national « Changeons nos comportements » décliné spécifiquement dans notre commune par « Jardinons autrement » :

   

Mardi 5 avril - un spectacle offert aux scolaires : « Le lombic fourchu »

 

 Mercredi 6 avril (à 20H30) – une conférence-débat « Jardinons autrement »

animée par Jean-Pierre Calvar  (*) (**)

  

        (*) Professeur d'horticulture au collège d'Esquibien, spécialiste du « jardinage au  naturel », fin connaisseur de la taille des arbres,fruitiers notamment (voir plus bas deux articles : Télégramme et Commune d'Esquibien).

 

      (**) Mise à jour 03-04-11 à 8H : Problème de dates puisque le même jour à la même heure a lieu à  la Salle Polyvalente de Baye une "Réunion publique de présentation des thèmes retenues pour l'Agenda 21 de la COCOPAQ - Communauté de Communes du Pays de Quimperlé" incluant naturellement la commune de Clohars-Carnoët ...

  

Voir dans Ouest-France l'article du 01-04-11 qui présente les actions prévues et l'équipe de la municipalité qui les anime : Anne Maréchal, Valérie Le Bris et Anne-Marie Le Bourvellec (cliquer ICI).


 

007 Affiche Sem DD 2011 Mairie Clohars

L'annonce des manifestations pour la Semaine du Développement Durable 2011

sur le site internet de la mairie de Clohars-Carnoët

 

    

Pour en savoir plus :

 

-          Ministère de l'Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement – MEDDTL (cliquer ICI). Et la page Facebook (cliquer ICI).

 

-          ADEME - Agence de l'Environnement et de la Maîtrise d'Energie (cliquer ICI).

 

-          Agence Rébus (cliquer ICI) et IDAE à Bordeaux (cliquer ICI).

 

-        Ethicity - Agence indépendante spécialisée dans le conseil en stratégie de développement durable (cliquer ICI).

 

-          Jean-Pierre Calvar, professeur d’horticulture :

             1) Le Télégramme du 28-02-11 « Jardin. Jean-Pierre Calvar a expliqué l’art de la taille»

                (cliquer ICI).

             2) Conférences en Octobre 2010 : « Pesticide, danger par Jean-Pierre Calvar " -

               voir le site de la commune d’Esquibien (cliquer ICI). 

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

Repost 0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 20:05

 

Economies d'énergie / Développement durable / Lutte contre le changement climatique

 

 

 

Ce samedi 26 mars 2011, à 20h30, les citoyens, les pouvoirs publics, les villes et les entreprises sont invités par l’organisation mondiale non gouvernementale pour la protection de la nature et l’environnement WWF – « World Wide Fund for Nature / Fonds mondial pour la nature » à éteindre les lumières pendant une heure pour marquer l'engagement planétaire dans la lutte contre le changement climatique.

 

On peut trouver discutables ces grandes « cérémonies » médiatiques

 

Ainsi WWF prévoit la participation à l’évènement de 131 pays, incluant la plongée dans le noir de monuments célèbres : Opéra de Sydney, Tour Burj Khalifa à Dubaï, Palais Royal en Thaïlande … En France, ce devrait aussi être le cas de la Tour Eiffel à Paris, et de monuments à Grenoble, Marseille, Lyon, Rouen, Saint-Etienne, Toulon …

 

Mais, à l’heure du drame qu’on connaît au Japon, n’est-ce pas une occasion de continuer la prise de conscience sur la nécessité d’un « engagement citoyen en vue de promouvoir un autre modèle de société, plus sobre en énergie » comme le souligne le WWF qui appelle d’ailleurs à faire précéder l’opération « Earth Hour » par une minute de silence à la mémoire des victimes japonaises au plan humanitaire et environnemental.

 

A noter qu’en France, la consommation d’électricité aurait baissé de 1 % à la précédente édition de l’évènement …

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

Repost 0
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 09:46

 

 Libre expression / Nucléaire et démocratie / CRIIRAD / Radioactivité dans l’air et en mer 

 

Publié le 26-03-11 à 10 H 41

 

En bas de l'article, voir ...

 

Mise à jour : deux compléments le 26-03-11 (à 11 H et 12 H 15)

pour la carte des stations CTBTO (adresse du site et lecture de la carte)

+

Mise à jour du dimanche 27-03-11 à 13 H 40 (liens vers France-Culture)

 


Hier soir seulement, j’ai découvert le communiqué n° 2 diffusé le 25 mars à 15 H par la CRIIRAD – Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité (organisme déjà cité dans l’article de ce blog publié le 22 mars 2011 : « Evolution de l'accident nucléaire au Japon : Qui croire ? » - cliquer ICI).


 

065 Site CRIIRAD et liens

 

Photo du site internet de la CRIIRAD avec la liste de ses communiqués de presse

concernant la centrale nucléaire de Fukushima au Japon (ed - 26-03-11)

 

 

Et ce matin tôt, j’entends à la radio « France Inter » que les autorités japonaises ne fournissent pas les données techniques détaillées de la radioactivité qui atteint désormais la mer près de la centrale nucléaire de Fukushima  au Japon.

 

On le savait déjà : « la mer est une poubelle » avec tous les déchets domestiques et autres qui flottent en surface ou ont coulé … Les navigateurs le savent et, parmi eux, les navigateurs « écolos » s’en désolent et s’efforcent de ne pas participer aux dégâts (à propos : l’adjectif «écolos » ne fera bientôt plus sourire ... et un hommage en passant à l'un des pionniers : René Dumont - homonyme flatteur ! - un homme sage, tout comme le vulcanologue Haroun Tazieff qui dissuadait de choisir le "tout nucléaire").

 

Mais si on en vient aux déchets radioactifs en mer, la gravité augmente encore. Certes, France Inter cite encore à l'instant des propos « rassurants » tenus par le gouvernement japonais sur la « dilution de la radioactivité dans l’eau » qui protègera les poissons et les algues … On suivra toutefois avec intérêt ce qu’en disent les « experts indépendants » …

 

Remarque : Le "doute systématique" cher à notre philosophe René Descartes n’est pas de trop en ces temps troublés ! (cf. des souvenirs d’écoles-lycées pour nous « rajeunir » : le « Discours de la méthode » de 1637 !!!).



Qui peut ignorer ce que représente  pour l’humanité la mer avec toutes ses composantes animales et végétales ? La rigueur et l’honnêteté des information apparaissent ici  tout à fait  "v-i-t-a-l-e-s", non ?

 

Et puis citons avec la CRIIRAD le célèbre biologiste Jean Rostand : « L’obligation de subir nous donne le droit de savoir », encore un vrai "sage".

 

 

Pour aller plus loin, quelques documents et liens intéressants :

 

 

1 / Le communiqué CRIIRAD du 25 mars 2011 à 15 H

 

Il commence par le titre « COLERE ET INDIGNATION » en dénonçant « les dissimulations du Département de l’Energie des Etats »Unis » (…) qui a continué à diffuser des informations non à jour concernant les masses d’air contaminées en Californie  (…).

 

La CRIIRAD « réitère son appel à se mobiliser afin que tous les résultats d’analyse du réseau du CTBTO (voir plus bas) soient rendus publics » … et que « les Etats qui s’y opposent soient identifiés ». Et de citer parmi ces derniers la France

 

060 Communiqué CRIIRAD 25-03-11

 

Extrait du communiqué du 25-03-11 à 15 H de la CRIIRAD

"Colère et indignation"

 

Cliquer ICI


  (3 pages en pdf)

 

2 / Le site de l’organisme international CTBTO à Vienne en Autriche – The Preparatory Commission for the Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty Organization “ ou “Commission préparatoire de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires », dont on peut consulter le site … en version anglaise – http://www.ctbto.org/ - ou directement en version française : 

066 Site CTBTO en français 

Site du CTBTO en version française

Cliquer ICI

 

 

3 / L'accès à l'animation de la carte mondiale des stations de mesure de la progression des masses d'air contaminé CTBTO :

 

062 Carte des stations de mesure CTBTO

 

Site de la carte mondiale animée du réseau CTBTO

concernant les stations de mesure de la progression des masses d'air contaminé

 

Cliquer sur :

 www.bfs.de/de/ion/animation.gif

 

Il faut regarder patiemment l'apparition aux diverses dates

des animations en JAUNE ooooo (ronds et carrés)

visualisant la progression des masses d'air contaminées ... quand elle est fournie ...

 


4 / Voir aussi les liens vers divers organismes indiqués dans l’article du 22 mars 2011  sur ce blog : ASN,  IRSN, etc. – cliquer ICI.

 

 

Mise à jour - Dimanche 27 mars 2011 à 13 H 40

 

Informations récentes à lire ou écouter en différé sur le site Internet de France Culture :

 

-          Emission « Du grain à moudre » du 24-03-11 intitulée « Nucléaire : trop de secrets ? »

http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-nucleaire-trop-de-secrets-2011-03-24.html

 

-          Dossier « Apocalypse » au Japon qui permet de « retrouver le fil des évènements dans tous les journaux + le rappel des programmes qui les ont évoqués.

http://www.franceculture.com/dossier-apocalypse-au-japon.html

      

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____


Repost 0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 11:50

 

Centrales nucléaires / Accident au Japon / Indépendance des experts / Transparence des pouvoirs ...


 

Etre informé-e-s pour agir ou réagir ... c'est une nécessité.

 

Encore faut-il que l'information soit fiable.

Or ces temps-ci le doute n'est pas exclu concernant le grave accident nucléaire au Japon ...

 

A l'instant, je reçois la Newsletter de "novethic - Le media expert du développement durable" qui inclut un entretien avec le Président de la CRIIRAD - Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (créée en 1986 après Tchernobyl pour informer les populations, expertiser et évaluer les pollutions radioactives).

 

Le contenu n'est pas totalement rassurant ... Faut-il s'y fier ?

 

Pas facile au milieu du tourbillon de communications actuel.

 

Voyez - lisez - cet entretien :

 

001 Novethic Japon

Aperçu de l 'article du 22 mars 2011 de "novethic"avec la CRIIRAD

intitulé "Le gouvernement japonais est dans le déni"

 

Cliquer ICI

 

 

Certes, il faut savoir gérer les émotions ...

 

En tous cas, on "croise les doigts" ... notamment pour le "'nuage" qui doit passer sur la France à commencer par la Bretagne, mercredi ou  jeudi ... mais aussi et surtout on pense aux Japonais dans le malheur.

 

 

 

Pour en savoir plus :

 

- ASN - Autorité de Sûreté Nucléaire - cliquer ICI. 

   

- CRIIRAD - Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité - cliquer ICI.

 

- IRSN - Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire - cliquer ICI.

 

- "novethic" (présentation) - cliquer ICI.

 

- Tepco – Tokyo Electric Power Company - cliquer ICI.

 

- Tokyo Metropolitan Industrial Technology Research Institute - cliquer ICI.

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

Repost 0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:59

 

Développement durable / Pesticides / Education des enfants / Jardiniers amateurs

 

 

Le temps passe vite, trop vite !  Il en a manqué pour annoncer dès hier dimanche 20 mars 2011 le début de la « Semaine pour les alternatives aux pesticides » car tel est le titre complet de cet évènement … qui ne se contente donc pas de dénoncer mais s’efforce aussi de proposer des solutions.


 

022 bis Site GF

 

Le site de la "Semaine pour les alternatives aux pesticides" du 20 au 30 mars 2011

 

avec un espace dédié aux enfants :

 

027 Page Espace Enfgants GF

 

Pour la « dénonciation » il y a déjà eu des « Marches symboliques » hier 20 mars (à Paris, en Bretagne, etc.). D’autres sont prévues samedi 26 mars 2011 (cf. détails plus bas). 

 

Pour les solutions, on peut consulter les nombreux dossiers publiés sur le site « Générations futures », entre autres.

 

C’est cette association qui a lancé la « Semaine », dont c’est la 6e édition, en collaboration avec le « Réseau ACAP ».

 

Une semaine qui n’est pas limitée à la France mais s’étend à l’Europe et même l’Afrique.

 

Quelles sont ces entités ?

 

 

L’Association Générations Futures

 

« Générations futures » est le nouveau nom, depuis Novembre 2010, du « MDRGF » ou « Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures », une association Loi de 1901 fondée en 1996 par un ingénieur agronome de l’INRA (Institut National pour la Recherche Agronomique) – Georges Toutain – et un enseignant – François Veillerette.

 

Leur but :

 

« Soutenir une agriculture saine, respectueuse de l’environnement et donc de la vie  et dénoncer les conséquences négatives de l’agriculture intensive utilisant des pesticides et engrais de synthèse : pollution de l'eau, de l’air, des sols et des aliments par des résidus de pesticides toxiques, appauvrissement de la biodiversité (ex: disparition des abeilles), menaces sur la santé publique (ex: cancer, maladie de Parkinson...).

Le MDRGF travaille également à la promotion des milieux non agricoles sans pesticides (jardins, espaces verts etc.)

A ce titre, le MDRGF s'oppose directement à l'UIPP qui représente des firmes produisant des pesticides telles que Monsanto, Syngenta, Bayer, BASF, etc. ».

 

Les acteurs de cette association justifient leur engagement par l’existence de la « Charte de l’Environnement » (cf. lien plus bas) incluse depuis le 1er mars 2005 à la Constitution française.

Rappelons que cette Charte expose « les principaux généraux qui doivent guider toute action en matière de défense de l’environnement » en précisant notamment que « Les choix destinés à répondre aux besoins du présent ne doivent pas compromettre la capacité des générations futures à satisfaire leurs propres besoins ».

 

Vaste programme et lourde responsabilité ! … parfois bien oubliés …

 

    

Le Réseau ACAP

  

Quant au « Réseau ACAP » pour « Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides », c’est un collectif d’associations lancé en Octobre 2004 … à l’initiative du MDRGF cité précédemment.

 

Actuellement, l’ACAP compte 170 organisations représentant plus de 300 associations réparties partout en France. Le but est ainsi décrit sur leur site internet :

 

« L’ACAP a pour objet d’informer nos concitoyens des dangers sanitaires liés à la pollution de l’eau, du sol, de l’air, des aliments, de nos corps… par les pesticides.

L’ACAP a aussi pour fonction de proposer des alternatives agronomiques permettant d’obtenir des aliments sains sans utiliser de produits chimiques toxiques.

L’ACAP s’est constituée dans le but d’inciter les pouvoirs publics à œuvrer dans le sens d’une réduction importante de l’utilisation intensive des pesticides en France et donc de proposer une véritable politique en faveur des alternatives à cette utilisation que sont la production intégrée et l’agriculture biologique. »

026 Site ACAP

Le site du Réseau "ACAP - « Action Citoyenne pour les Alternatives aux Pesticides »

 

 Des relais et commentaires à la Semaine sur divers sites …

   

Voir par exemple le site « C-DURABLE.info » :

 

"6ème semaine pour les alternatives aux pesticides du 20 au 30 marsSemaine sans Pesticides 2011 dans toute la France

jeudi 17 mars 2011 - Posté par David Naulin

 

DU 20 au 30 mars 2011, Générations Futures en collaboration étroite avec le réseau ACAP lance la 6ème édition de la semaine pour les alternatives aux pesticides. L’événement, qui aura lieu partout en France mais aussi en Europe et en Afrique, prend cette année une couleur particulière. Alors que les mesures du Grenelle de l’environnement piétinent ou sont contournées, que des études montrent que les pesticides envahissent nos villes et nos campagnes et qu’ils impactent notre santé, ces organisations veulent démontrer qu’un autre modèle agricole, durable et intégrant l’écologie, est possible et qu’il est surtout le seul capable aujourd’hui de répondre à l’enjeu alimentaire mondial, comme le prouve le rapporteur spécial des Nations Unies pour le Droit à l’Alimentation, Olivier De Schutter, dans son rapport "Agroécologie et droit à l’alimentation". L’usage des  pesticides chimiques n’est pas une fatalité et le bon sens nous impose de repenser globalement notre gestion de ce que certains appellent "des ravageurs" ou "des indésirables".

(caractères en gras mis par nous) 

 

 

Et le Ministère de l’Ecologie ?

 

Sur le site du Ministère de l’Ecologie, sauf erreur, nous n’avons pas vu de référence à la Semaine évoquée ici.


Néanmoins la question des pesticides est prise en compte, en particulier par le biais d’une campagne de sensibilisation des « jardiniers amateurs » … un vrai problème sur lequel nous pouvons aisément agir si nous le voulons ... dans les jardins de Doëlan et d'ailleurs.

 

On lit notamment ceci :


"25 févr. 2011 -  Urbanisme, aménagement durable et ressources naturelles -


Chaque année, un peu moins de 5 000 tonnes de pesticides sont répandus par les jardiniers amateurs dans leur jardin ou leur potager, ce qui représente un danger potentiel sur la santé et l'environnement. C'est pourquoi, le ministère et ses partenaires ont relancé, pour la deuxième année consécutive, la campagne nationale de sensibilisation : "pesticides, apprenons à nous en passer !".

 

 

Les « Marches symboliques » et les diverses actions prévues

 

Consulter ce site :

 

028 Actions sur GF

 

  Pour les actions proposées localement

aller sur le site de la "Semaine sans pesticides"

en cliquant ICI

 

  

Pour en savoir plus :

 

- Site de la "Semaine pour une alternative aux pesticides - cliquer ICI.

-          … dont l’Espace pour les Enfants - "Norbert le ver de terre" : cliquer ICI.

 

- Site de l’Association « Générations futures » ex « MDRGF » – cliquer ICI.

 

-  Site de l’ACAP « Action Citoyenne pour une Alternative aux Pesticides » - cliquer ICI.


-  La « Charte de l’Environnement » : voir le site Légifrance en cliquant ICI.

 

- Le Ministère de l'Ecologie - cliquer ICI.

 

- Le site "C-DURABLE" en cliquant ICI.

   

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 21:32

 

 Libre expression, libre opinion, libres interrogations …


 

13-03-11 à 23 H 18 :

voir de nouvelles références en bas d'articles

à 23 H 59 :

Voir réf + 9 ... comme des "apprentis-sorciers" ....

 

 

 

Est-il vrai que tous les citoyens de par le monde préfèrent risquer leur vie plutôt que de "manquer d’électricité" et donc perdre le bénéfice de tous les « conforts de la vie moderne » ?

 

021 Carte centrales nucléaires France

 

Carte des centrales nucléaires en France sur le site EDF

(voir détails plus bas)

 

 

Il est grand temps qu’en la matière s’installe une réelle transparence sur les avantages et inconvénients des technologies énergétiques.

Quels sont les coûts réels des uns et des autres aussi bien coûts financiers qu’extra-financiers ?

 

Naturellement, les  réponses ne doivent pas venir seulement des « lobbies » des différents secteurs en concurrence mais aussi et surtout d’experts à l’indépendance intellectuelle et morale avérée.

 

Place ensuite aux  hommes et femmes politiques vraiment responsables – c'est-à-dire soucieux-ses de l’intérêt GENERAL des populations - de planifier les actions nécessaires et d’en contrôler la bonne réalisation.

 

On peut rêver ?

 

On doit surtout prendre conscience de nos responsabilités de citoyens.

En la matière l’idée du député européen et leader d’Europe-Ecologie-Les Verts Daniel Cohn-Bendit  d’un « référendum »  est bonne à prendre … En France mais pas seulement puisque la mondialisation est une réalité devenue incontournable.

Les ricanements et joutes politiciennes habituels n’ont pas leur place dans le contexte actuel du nouvel épisode de catastrophe au Japon.

Voir par exemple sur le site du journal Le Monde.fr ce dimanche 13 mars 2011 l'article : "Cohn-Bendit demande un référendum sur la sortie du nucléaire".

 

Extrait :

« L’homme a cru qu’il pouvait maîtriser totalement la nature. Le  Japon montre que ce n’est pas possible. Et qu’on ne vienne pas me dire que le Japon est différent de nous. Ce n’est pas comme Tchernobyl où l’on pouvait prétendre qu’il s’agissait d’un problème technique. Faut-il attendre quelque chose d’horrible en France ou en Europe pour qu’on décide d’en sortir ? », explique au Monde Daniel Cohn-Bendit.

(…).


Pour lire la suite, cliquer ICI.

 


On n’a pas le temps ici de citer un échantillon de réactions officielles de responsables à travers le monde sur le problème des centrales nucléaires

Mais tous,  nous entendons et voyons dans les médias ce qu’ont dit récemment les élus au Japon, en France et ailleurs.

 

Et nous pouvons fort bien en tirer les leçons sur la confiance à faire ou pas aux un-e-s et aux autres qui se sont exprimé-e-s : on n’a pas oublié le « nuage de Tchernobyl » qui avait un trajet parfois surprenant !

 

 

Pour en savoir plus :

 

 

1 /  Carte officielle des centrales nucléaires en France sur le site internet d’EDFcliquer ICI

 

021 Carte centrales nucléaires France

 

 

  2/  Ministre chargé de l'Industrie, de l'Énergie et de l'Économie numérique, auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie : cliquer ICI.

 

  3/  Ministère de l’Ecologie : cliquer ICI.

 

  4/  ASN - Autorité de Sûreté Nucléaire : cliquer ICI.

 

  5/  Le site d’EDF / Electricité de France et ses pages « En direct de nos centrales » : cliquer ICI.

 

  6/  Site du Réseau Sortir du nucléaire » - cliquer ICI.

 

+ 7 / ANDRA - Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifsCliquer ICI.

 

+ 8 / le 13-03-11 à ... 23 H 18 ! Peu de temps après la publication de notre article, nous avons reçu l'annonce "Newsletter" de celui du blog de la Section du Parti Socialiste de Clohars-Carnoët qui donne des informations utiles sur l'analyse de la situation par certains experts "indépendants" plus la position de la Secrétaire à l'Environnement du PS .
Voir : "Alerte nuclaire au pays du soleil levant " de JLB en cliquant ICI. 

 

+ 9 / le 13-03-11... à 23 H 59 ... Dernier survol d'informations pour ce soir ... Je lis,  très triste et scandalisée, les éléments donnés par l'article du Monde.fr publié à 19 H 10 : "Des experts américains redoutent un Tchernobyl au Japon" - Cliquer ICI.

      On peut voir que les commentaires des internautes sont très divers : pro et anti-nucléaires ...


      Remarque ED :Oui, Internet permet la diffusion rapide d'informations multiples ... Il est de plus en plus difficile de cacher aux populations la réalité du monde .... Encore faut-il que ces populations disposent des ordinateurs et connexions ad hoc ...

 

+ 10 / ...  Voir la Chaine Météo-Consult qui fournit régulièrement des données sur "l'évolution de la dispersion et des retombées des éléments radioactifs transportés dans l’atmosphère" ... sur le thème "Actualité - Accident nucléaire au Japon" - cliquer ICI.

 


Evelyne Dumont

 

_____ o _____


Repost 0
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 21:30

 

Environnement / Catastrophes naturelles / Energie nucléaire / Energies renouvelables

 

 

Voir en fin d'article une mise à jour du 12 mars à 7 H

+

mise à jour du 27 mars à 13 H 35 (lien vers France-Culture)


 

Ce vendredi 11 mars 2011, comme tout le monde, j’entends et vois les informations sur le dramatique séisme au Japon

 

Mes réactions immédiates : compassion pour les habitants de ce pays dont la liste des disparus et blessés va s’allonger hélas … et inquiétudes sur les installations nucléaires.

 

114 Installation nucléaire au Japon FR 2

 

Séisme au Japon et centrales nucléaires

Extraits de photos vues au Journal Télévisé de 20 H de "France 2" le 11-03-2011

 

 

116 suite 2 centrale nucléaire FR2

 

117 Carte Japon FR 2

 

 

Chacun pense ce qu’il veut de l’énergie nucléaire  tellement « indispensable » car « propre », « bien contrôlée » par les ingénieurs …,  et aussi du « principe de précaution » qui a donné lieu encore récemment à des « joutes » entre personnalités, dont des politiques …

 

En ce qui me concerne, je fais partie des gens (de plus en plus nombreux heureusement à notre époque de « Grenelle de l’Environnement », de « développement durable » ou soutenable ») qui voient évidemment là une « épée de Damoclès » dont il faudra bien se débarrasser le plus vite possible.

 

A ce propos, l’association finistérienne très active « AE2D - Agir pour  un Environnement et un Développement Durables» a,  dans son annonce d’assemblée générale prévue le premier jour d’Avril, signalé aussi une longue liste de dates importantes à retenir  ... dont le 26 avril 2011 correspondant au « 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl » !

 

Pas de nucléaire ? Mais alors où en est-on du développement des énergies renouvelables ? Là aussi, l’actualité n’est pas réjouissante avec les derniers reculs au niveau gouvernemental, par exemple pour le photovoltaïque …

 

Indignons-nous ? Réagissons aussi !  Oui mais comment, car, il faut l'avouer, les problèmes sont plutôt complexes ...

 

 

 Pour en savoir un peu plus

sur quelques-uns des points évoqués :

 

1 / Le séisme au Japon et le cas de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, voir :

     - Article de La Presse Canadienne diffusé vers 20 H 15 ce vendredi 11/03/11 : « Japon: vapeurs libérées dans une centrale nucléaire » - cliquer ICI.

      - Article de ce 11/03/11 «Le Japon frappé par le plus puissant séisme de son histoire » dans le Journal de l’Environnement, qui donne quelques informations sur les installations nucléaires japonaises – cliquer ICI.

2 / Le Principe de précaution (introduit officiellement en 2005 dans la « Charte de l’Environnement ») - voir par exemple :

     - Le site du Sénat qui présentait en Octobre 2009 un bilan d’application – cliquer ICI.

     - L’article du 14/01/11 « Quand Benoist Apparu fustige le principe de précaution » paru dans le Journal de l’Environnement – cliquer ICI.

 

3 / Le célèbre "Grenelle de l'Environnement" - voir, au minimum :

   

- le site "Grenelle" que le Ministère de l’Environnement lui a dédié – cliquer ICI.  

 

- ... et pour les critiques sur les retards dans l’application des grands principes votés, taper les mots-clefs sur un moteur de recherche !

 

4 / Les énergies renouvelables – voir entre autres :

 

- Un article de … 2008 du site « Actu-environnement » dédié aux « professionnels du secteur de l’environnement »   - cliquer ICI.

 

- Le récent "Rapport Energie du WWF pour 2050" - cliquer ICI.

 

 

5 / Les associations de défense de l’environnement ayant une position affirmée à propos du nucléaire – voir entre autres :

 

- « AE2D » - cliquer ICI.


-  « Réseau Sortir du Nucléaire » (qui évoque dès ce soir sur son site le séisme au Japon) - cliquer ICI.

 

 

 

Mise à jour samedi 12 mars 2011 à 7 H

 

- sur France Inter tôt ce matin, on parlait de "sûreté nucléaire" à propos du Japon et la chargée de campagne Nucléaire de Greenpeace France, Sophia Majnoni d’Intignano, interviewée, exprimait l’inquiétude de son organisation ;

 

- sur le site de cette organisation, un article a été publié hier à 19 H qui fournit des éléments sur les problèmes redoutés :

 

« La situation s’aggrave

D’après les informations publiées par Tokyo Electric Power Company (propriétaire de la centrale) et relayées par la BBC, la situation en est à un point où il est envisagé de relâcher dans l’environnement le trop-plein de pression du réacteur. Autrement dit prendre le risque de relâcher des gaz radioactifs.

Ce réacteur se trouve dans une situation critique“, explique Sophia Majnoni d’Intignano, chargée de campagne Nucléaire de Greenpeace France. “A l’heure actuelle nous savons qu’il y a un problème de refroidissement. Si celui-ci n’est plus assuré, la fusion sera inévitable. Ce serait alors un accident nucléaire d’une ampleur exceptionnelle dans une zone à la population très dense.”

Le nucléaire est dangereux 

Cette situation dramatique fait apparaître au grand jour le danger qui accompagne l’utilisation de l’énergie nucléaire. Les centrales japonaises sont des constructions qui ont des normes sismiques élevées et malgré ces précautions l’accident grave peut se produire. Cela remet en cause toutes les tentatives de banalisation de l’industrie nucléaire. Les centrales sont dangereuses. Il est impossible de sécuriser complètement une installation nucléaire, et encore plus lorsque celle-ci se trouve sur une zone sismique.” conclut Sophia Majnoni d’Intignano.

Greenpeace reste en alerte sur la situation japonaise tant que tout risque n’est pas écarté." 

 

Pour aller sur le site de Greenpeace, cliquer ICI.

 

2ème mise à jour - Dimanche 27 mars 2011 à 13 H 35

 

Informations récentes à lire ou écouter en différé sur le site Internet de France Culture :

 

-          Emission « Du grain à moudre » du 24-03-11 intitulée « Nucléaire : trop de secrets ? »

http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-nucleaire-trop-de-secrets-2011-03-24.html

 

-          Dossier « Apocalypse » au Japon qui permet de « retrouver le fil des évènements dans tous les journaux + le rappel des programmes qui les ont évoqués.

http://www.franceculture.com/dossier-apocalypse-au-japon.html

  
 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

Repost 0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 20:36

 

Etablissement Public Foncier de Bretagne / Friche industrielle / ex-Usine Capitaine Cook à Doëlan / Patrimoine maritime

 


Peut-on de nouveau parler d'un "bon espoir" pour l’avenir de la friche industrielle « ex-usine Capitaine Cook » à Doëlan en Clohars-Carnoët (29360) ? …

 

 

173 ex-usine Cook à Doëlan 7-3-11

 

173 ex-usine Cook à Doëlan 7-3-11

L'ancienne usine "Capitaine Cook"

sur la rive gauche du Port de Doëlan en Clohars-Carnoët le 7 mars 2011


(Photo E. Dumont - 07-03-11 vers 18H45)


 

Le croire n’est pas déraisonnable si l’on en juge, entre autres, par l’évolution récente dans le cadre de l’Etablissement Public Foncier (EPF) de Bretagne.

 

Aujourd’hui, la CCI de Quimper-Cornouaille (Chambre de Commerce et d’Industrie) signalait dans sa Revue de presse les articles des journaux « Ouest-France » et « Le Télégramme » pour l’édition de « Quimper » en citant notamment l’ex-usine Capitaine Cook … ce qui a évidemment attiré mon attention.

 

Les deux articles développent surtout les aspects techniques de la « Taxe Spéciale d’Equipement » ou « TSE » qui est destinée au financement de l’EPF et entre en vigueur en 2011.

 

Une des bonnes nouvelles tient aux chiffres de « 71 % des 133 collectivités bretonnes » qui ont répondu « oui » à la taxe, soit « 80 % de la population ». Cela devrait représenter par an, pour l'EPF, un montant de « 19,32 millions d’euros  sur un budget global de 40 millions d’euros …» correspondant à « 6 à 8 euros par foyer fiscal » …

 

On trouvera plus de détails dans les articles cités plus bas et les liens avec les sites des institutions concernées.

 

L’autre bonne nouvelle que je voulais diffuser c’est que parmi les priorités des actions de l’EPF de Bretagne, il semble se confirmer qu’on trouve, « pour la Cornouaille (…) la réhabilitation de la friche industrielle Capitaine Cook à Clohars-Carnoët » (cf. fin de l’article « Foncier de Bretagne. La Taxe d’équipement adoptée » dans Le Télégramme  - édition Quimper - page 12).

 

179 Télégramme 07-03-11 EPF et TSE

 

Aperçu de l'article du journal "Le Télégramme" du 7 mars 2011

sur la Taxe Spécial d'Equipement pour l'EPF de Bretagne

(édition locale de Quimper)

Pour lire l'article complet, cliquer ICI.

 

178 Ouest-France 07-03-11 EPF et TSE

 

Aperçu de l'article du journal "Ouest-France" du 7 mars 2011

sur la Taxe Spécial d'Equipement pour l'EPF de Bretagne

(édition locale de Quimper) 

Pour lire l'article complet, cliquer ICI.

 

 

 Ainsi, on serait bien dans la ligne envisagée par le Président du Conseil Régional de Bretagne, M. Jean-Yves Le Drian, lors de sa visite dans notre commune le 8 septembre 2009 (voir la référence de notre article du 11-09-09 plus bas).

 

Cela est cohérent aussi avec, d’une part, le vote budgétaire du dernier conseil municipal de Clohars-Carnoët du 18 février 2011 qui a comptabilisé la cotisation à la TSE, et, d’autre part, l’allusion de Mme Anne Maréchal, 1ère Adjointe au Maire, dans le Bulletin « Kloar-Infos » n° 10 Automne 2010 évoquant (p. 15) le travail d’un architecte sur le « dossier Capitaine Cook »

 

180 Extrait Kloar-Infos n° 10 Automne 2010

 

Extrait du n° 10 - Automne 2010 du Bulletin "Kloar-infos (p. 15) :

"Questions à ... Anne Maréchal, Adjointe à l'économie et à l'environnement

 

On peut télécharger ce bulletin en cliquant ICI

 

 

Naturellement, il reste encore du chemin à parcourir pour que le site de l’ex-usine ait toutes les chances de devenir un lieu d’intérêt général pour la population de Clohars-Carnoët et tous les amateurs/amoureux de notre littoral … à commencer par un accord entre l’actuel propriétaire privé des lieux : le Groupe Intermarché, et la commune de Clohars-Carnoët par l’intermédiaire de l’EPF de Bretagne.

 

Espérons que les négociateurs y parviendront dans un sens « gagnant-gagnant » … ce terme étant pris pour le Groupe Intermarché  pas seulement en terme de millions d’euros récupérés mais aussi en terme d’image, de symbole …

 

Quelle image, quel symbole ?

 

Je pense clairement à l’image d’une réhabilitation du site de l’ex-usine qui en préserverait le caractère de patrimoine maritime culturel exceptionnel ... Qu'un grand groupe comme Intermarché y apporte une contribution positive plutôt qu'un blocage serait précieux, encourageant ...

 

Faut-il rappeler que le Port de Doëlan a été classé parmi les « 8 ports de niveau exceptionnel» sur 92 sites uniques à protéger tout particulièrement dans l’Atlas du patrimoine maritime du Finistère de Françoise Péron et Guillaume Marie paru en Octobre 2010 aux Editions Le Télégramme.

 

Nous aurons l’occasion de reparler de ce dossier enthousiasmant et « sensible » concernant la politique de l'environnement  ... et ses liens avec l'économie ! 

 

 

Pour en savoir plus …

 

- Le site de l'EPF de Bretagne :

 

168 Site Foncier de Bretagne

 

Accès en cliquant ICI.

 

- Nos précédents articles :

 

le 11/06/09 : Le décret de création de l’epf de bretagne est paru !

le 11/09/09 : Ex-conserverie capitaine cook à doëlan : un formidable espoir, enfin !

le 17/09/09 : Brèves indications sur le "rebondissement capitaine cook" à doëlan

le  28/11/10 : Parution de l'atlas du patrimoine maritime du finistère …

  

  

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 


Repost 0
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 22:55

 

Agriculture et Environnement / Consultations internet / Conseil Régional de Bretagne

  

 

009 r Site Conseil Régional B porcs

 

  

Depuis le premier article sur « les affiches-chocs de France Nature Environnement » publié sur ce blog lundi 21 février 2011 (cliquer ICI), je lis le plus possible d’écrits - sur papier ou sur internet - consacrés à l’agriculture et sur le même thème j’écoute des émissions radio et regarde des compléments en vidéos de Dailymotion ou You Tube … et en la matière il y a abondance ces jours-ci, Salon de l’Agriculture couplé à la polémique liée à FNE obligent. Je me remémore aussi des conversations anciennes ou récentes avec des personnes du terrain …

 

Tout cela pourquoi ? Pour « valider » certaines intuitions à propos de la situation problématique de l’agriculture en France et dans le monde et les explications qu’on peut sérieusement en donner … en espérant ensuite pouvoir agir dans le bon sens, individuellement et collectivement.

 

Car une chose est sûre : l’avenir de l’agriculture nous concerne tous par de multiples aspects.

 

Or, il n’apparaît pas « fameux » actuellement cet avenir … sauf pour les spéculateurs une fois de plus. Tant mieux pour eux … mais les autres humains existent aussi : producteurs-paysans et consommateurs-citoyens …

 

En attendant de boucler la rédaction des deux nouveaux articles prévus et sachant qu’il y a des urgences, j’ai l’idée de « positiver » déjà en répétant la démarche de l’association amie « Bretagne Vivante de Quimperlé » qui depuis mercredi 23 février incite les lecteurs de son blog à répondre à la « consultation internet » du Conseil Régional de Bretagne sur l’avenir de l’agriculture bretonne (cliquer ICI).

 

Effectivement, j’avais eu connaissance de cette initiative régionale en lisant le numéro 15 de Février 2011 « Bretagne ensemble » trouvé vers mi-février dans ma boite à lettres : en page 10, le Vice-président à l’agriculture et l’agroalimentaire Michel Morin  annonce à la fois la consultations internet et aussi 11 réunions publiques au 1er trimestre 2011 sur tout le territoire, le but étant de créer « une nouvelle alliance entre les agriculteurs et les bretons ».

 

106 r Bretagne ensemble n° 15 p 10

 

Photo de la page 10 du journal de la région "Bretagne ensemble" n° 15 - Février 2011

avec le "Mot du Vice-président à l'agriculture et l'agroalimentaire Michel Morin"

 

 

 

On verra quoi en penser à l’avenir ... mais d’ores et déjà ayant lu les commentaires déposés, je puis dire qu’ils sont très intéressants et, par comparaison avec d’autres listes abondantes de commentaires de journaux en lignes ou blogs divers, ont l’avantage d’être automatiquement étiquetés par référence à la question sélectionnée parmi six thèmes sur le site :

 

 

056 r 6 thèmes Consult Conseil Régional B

 

Les 6 thèmes proposés pour la consultation internet

du Conseil Régional de Bretagne sur l'avenir de l'agriculture

 

 

 

Comme il y a urgence, je vous incite à apporter votre contribution : une occasion de démocratie participative ne se manque pas !

 

009 r Site Conseil Régional B porcs

 

005 r site Conseil R de B légumes

 

 

004 r site Conseil R de B vaches

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Trois des illustrations du site du Conseil Régional de Bretagne

pour la consultation internet "Avenir de l'agriculture"

 

 

POUR DONNER VOTRE AVIS
ALLER SUR LE SITE EN CLIQUANT SUR CETTE ADRESSE :

 

http://agriculture.bretagne.fr/internet/jcms/gbo_73213/accueil


 

 

A suivre : « affiches-chocs FNE (2) » et « affiches-chocs FNE (3) …

 

 

PS le 25-02-11 :

 

Dans l’article du 22-02-11  « France-Inter et le « parler vrai » de l’arboriculteur Pierre Priolet », nous avons indiqué avant-hier le nouveau lien à utiliser pour (ré)écouter l’entretien sur Dailymotion : 

 

 http://www.dailymotion.com/video/xh5axt_pierre-priolet_news

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

Repost 0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 10:23

Agriculture / Emplois / Economie / Environnement : paysages


 

23-02-11 - Mise à jour du lien directement vers Dailymotion et non plus France-Inter : voir plus bas


 

J’écoutais la radio « France-Inter » ce mardi matin 22 février …


Une voix « prenante » d’un invité dans "Le 6 / 7" de la journaliste Audrey Pulvar m’intrigue : celle de l’arboriculteur Pierre Priolet dont j’apprends qu’il a fait paraître le 10 février 2011 un livre : « Les fruits de ma colère : plaidoyer pour un monde paysan qu'on assassine » aux Editions Robert Laffont.


Tiens, cela rejoindrait un autre livre critique qui fait beaucoup parler de lui actuellement : « Le livre noir de l’agriculture » aux Editions Fayard par la journaliste Isabelle Saporta  … dont j’ai aperçu aussi une interview au JT de France 2 le 20 février à 20 H 10 en « face à face » avec la Vice-Présidente de la FNSEA, Christiane Lambert (on aura l’occasion d’en reparler).

 

Je n’ai encore lu ni l’un ni l’autre des livres mais je vais le faire dès que possible  ... décidément l’époque est celle d’un tourbillon d’informations !

 

En effet, leurs contenus sont au cœur du problème traité hier sur le blog avec le début de la série d’articles sur les affiches de France Nature Environnement (cliquer ICI).

 

L’enjeu est une question citoyenne :

 

Quelle agriculture pour l’avenir ?

(ou quelles agricultures ?)



Comme telle, elle mérite d’être traitée le plus sérieusement que l’on peut, sans procès d’intention, sans insultes évidemment … chose hélas courante pour les sujets « sensibles ».

 

Dans ce contexte, s’informer largement est une nécessité.

 

D’où l’idée de fournir à ceux qui n’auraient pas entendu l’émission – ou voudraient la ré-entendre (et en plus voir l’auteur) - le lien de l’enregistrement « France-Inter et Dailymotion » ... en espérant qu'il restera accessible au delà d'aujourdhui :

 

Mise à jour le 23-02-11 : nouveau lien à utiliser pour écouter l'entretien

 

http://www.dailymotion.com/video/xh5axt_pierre-priolet_news

 

   

149 P Priolet Fr Inter 22-02-11

 

Photo de l'arboriculteur Pierre Priolet invité le 22-02-11

de l'émission "le 6/7" d'Audrey Pulvar sur France Inter

avec l'enregistrement France-Inter et Dailymotion

 

 

152 r P Priolet en colère

  P. Priolet en colère ...

 

 
A suivre …

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

Repost 0