Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 11:40

Ce mercredi matin 1er Avril 2009, le "Comité de pilotage de la semaine du développement durable de Clohars-Carnoët" créé par la municipalité le 18 Mars 2009 s'est réuni pour la 2ème fois.

Sur place, douze personne étaient présentes, dont les trois élues organisatrices, Mmes Anne Maréchal, Marie-Hélène Le Bourvellec et Valérie Le Bris, et neuf habitants de Clohars-Carnoët venus à titre individuels ou à la fois à titre individuel et associatif ou institutionnel (*).



Affiche de la Mairie de Clohars-Carnoët pour le 4 Avril 2009


Les trois organisatrices ont d'abord fait le point en indiquant ceci :

- le projet initial a été "resserré" compte tenu des contraintes de temps : on se limite sagement pour cette année à une "journée" fixée au samedi 4 Avril -  plutôt qu'une "semaine" du développement durable - mais en prévoyant une "montée en puissance" par la suite;
- les commerçants contactés ont tous réagi positivement sur le principe, certains confirmant leur participation immédiate et d'autres s'engageant plutôt pour l'avenir vu leurs obligations actuelles;
- la mairie a créé et fait imprimer mardi 31 mars une affiche pour cette journée du 4 Avril (cf. plus haut);
- un commmuniqué de presse a été envoyé aux journaux locaux;
- les organisatrices ont reçu ce matin le matériel national diffusé par le Ministère de l'Ecologie et du Développement durable à ceux qui s'étaient inscrits auprès de lui, à savoir neuf grandes affiches déclinant chacune un thème spécifique : "Achats courants", "Alimentation", "Biodiversité", "Déchets", "Eau", "Energie", "Habitat", "Tourisme-Loisirs" et "Transports".



Les affiches du Ministère du Développement durable reçues en mairie


Puis l'un des participants a montré le matériel très diversifié concernant le "commerce équitable" qu'il a obtenu auprès de l'Association Max Havelaar" : affiches, revue en partenariat avec le journal Le Monde, jetons de caddies, auto-collants ... et un petit ouvrage pédagogique : "Le carnet équitable" :




"Le carnet équitable" édité par Fairtrade-Max Havelaar en 2008 (72 pages format 10,5x14,5 cm)


Ensuite, le groupe a largement discuté de l'organisation à prévoir concrètement pour le 4 Avril.


Des suggestions nombreuses ont été faites, des bonnes volontés se sont déclarées  :

- pour installer sur la rive droite les équipements nécessaires le 4 Avril;
- pour tenir des "quarts" auprès des deux élues qui resteront sur place en permanence de 14 H 30 à 17 H sur un stand spécifique d'informations ... à côté de plusieurs commerçants vendant des produits locaux  ... qui sont à découvrir ou redécouvrir ...



Alors à bientôt à l'entrée de la rive droite de Doëlan (Quai Sancéo, criée, local SNSM ...) !



Le Quai rive droite à l'entrée du Port de Doëlan (ed - 01-04-09)


Pour en savoir plus :

- le site du Ministère du Développement durable
- la démarche Agenda 21
- le commerce équitable : voir, entre autres :
  1) Définitions et labels selon le site "Achats solidaires/Actualités solidarité",
  2) les acteurs du commerce équitable;
  3) Max Havelaar;
  4) Artisans du Monde
- l'éco-consommation : voir des généralités sur l'espace éco-citoyens de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) et le
dossier spécial ADEME "Eco-consommation"


E.D. pour DCE


(*) Associations "Doëlan-Clohars-Environnement" et "Cap Action Solidarité" et directrice de l'Office du Tourisme de Clohars-Carnoët.

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Développement "durable"
commenter cet article
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 16:03

Samedi 28 Mars 2009, il est 16 H passées ... Un moment de rédaction de divers articles pour le blog de l'association "Doëlan-Clohars-Environnement" ... Il y a encore du travail ...

Réflexions : nous vivons une époque plutôt "agitée" où tant d'évènements se bousculent ... qui concernent notre avenir à très court terme, à moyen terme et à long terme pour chacun-e de nous et pour nos familles ... Pas facile de s'y retrouver : qu'en est-il des OGM, du "changement climatique" ... etc. etc.  Il faut trier les informations ... lire, écouter, regarder  ... à l'instant, c'était la radio qui rappelait les 60 mn pour la Planète ...

Alors, dans l'immédiat, je me dis : oui, pensons à ce "petit" geste : éteindre les lumières pendant une heure ... C'était déjà le cas l'an dernier ...

C'est un pari : est-ce utile ou vain ? On ne risque pas grand chose à faire le pari de l'utilité !

Bonne soirée !

Ci-après, l'extrait d'un article sur ce thème trouvé en cliquant sur Google, paru dans le journal économique La Tribune (site : http://www.latribune-online.com/divers/14073.html).

Bonne lecture !



(Demain), dans plus de soixante pays à travers le monde, les villes, les entreprises, les pouvoirs publics et les citoyens sont invités à éteindre leurs lumières pendant une heure, de 20h30 à 21h30. Ce geste symbolisera leur engagement face au danger imminent que représente le changement climatique. C’est le Earth Hour (1 heure pour la Terre), organisée par le WWF (World Wilde Fund for Nature (fonds mondial pour la nature). L’objectif de cette année est d’arriver à une mobilisation mondiale de près d’un milliard d’humains. En France, déjà plus 175 villes se sont engagées pour cet événement. Lors de l’édition précédente, plus de 370 villes autour du monde dans 35 pays avaient éteint leurs lumières. L’ONG (organisation non gouvernementale), estime à 50 millions le nombre de personnes ayant participé à cette opération.
Le Earth Hour, c’est que les citoyens doivent éteindre les lumières qui ne sont pas essentielles durant une heure et non les lumières nécessaires à la sécurité publique. Le souhait de Earth Hour est que tout le monde profite de cet événement. Ainsi, il est possible d’éteindre les éclairages de plafond dans les pièces, que ce soit dans une maison ou une entreprise.
Le Earth Hour est né en 2007 à Sydney en Australie, il a débuté comme une simple campagne de sensibilisation du WWF-Australie. Les associations écologistes de l’alliance pour la planète appellent la France à éteindre ses lumières pendant 5 minutes, l’initiative est reprise instinctivement dans de nombreux pays. Pour renforcer cet événement spectaculaire, le WWF-Australie étend ses 5 minutes à 60 minutes. Le WWF veut créer en 2009 une solidarité encore jamais vue entre les gens partout dans le monde et envoyer un message aux leaders mondiaux qui se réunissent en décembre 2009 à Copenhague pour conclure un nouvel accord mondial sur le climat. Avec le Earth Hour, les institutions et les citoyens s’unissent pour montrer que la lutte contre le changement climatique est l’affaire de tous et qu’en unissant nos efforts nous pouvons gagner la bataille. Plus de 10 000 villes et communes du monde entier s’engagent à participer à cet événement. 

F. B.-C.


E.D.

 

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Développement "durable"
commenter cet article
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 10:01



ARTICLE ACTUELLEMENT INDISPONIBLE


 


(...)
  • Rappels :


  • Pour écrire à DCE, cliquer sur la ligne prévue en bas de la 2e rubrique "Vie de l'association" située à gauche sur la « Page d’accueil ». Et pour adhérer, si ce n'est pas déjà fait, voyez au dessus la ligne "Bulletin d'adhésion".

  • Pour être prévenu-e aussitôt de la parution d'un nouvel article, inscrivez-vous à la « Newsletter » (tapez votre adresse mèl dans le cadre tout en bas de la colonne droite de la page puis confirmez en cliquant dans la boite de dialogue qui apparaît juste après).

  • Pour faire un commentaire en bas d'un article, cliquer sur l'expression en bleu « ajouter un comentaire », ensuite remplir la boite de dialogue qui s'offre. Attention, si vous voulez rester anonyme mettez un « nom » quelconque) en haut et ne donnez pas votre adresse mèl. Ensuite, tapez votre texte. Enfin, selon les cas, tapez un code à trois lettres ou chiffres et cliquer pour envoyer. En cas de 2ème essai du code, vérifier avant l'envoi que c'est bien le pseudonyme qui est resté dans votre identifiant).

  • Pour d'autres renseignements, écrire à DCE (voir le 1er point).


    Cordialement.

     

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Développement "durable"
commenter cet article
7 mars 2009 6 07 /03 /mars /2009 01:37




Ce thème du « développement durable » doit faire l’objet de plusieurs articles (voir plus bas).


Rappelons qu’on a désigné en 1987 par cette expression « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » (Mme Gro Harlem Brundtland, Premier Ministre norvégien) et que les « Agendas 21 » sont "des programmes d’actions pour le 21e siècle orientés vers le développement durable".

 



La mer et la balise tribord de l'entrée de Doëlan - Janvier 2009

 



Dans l’immédiat, nous évoquons le lancement récent du « Grenelle de la mer » qui intéresse tout particulièrement notre « commune littorale » Clohars-Carnoët  avec ses deux ports Doëlan et Le Pouldu, et sa rivière maritime Laïta … et fait un certain lien avec la précédente publication du blog « Alerte pour la cale Kernabat … ».

 

Le lancement de ce « nouveau Grenelle » date du 28 Février dernier. Il est dû au Ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire Jean-Louis Borloo et à sa nouvelle secrétaire d’Etat Chantal Jouanno (qui remplace désormais Nathalie Kosciusko-Morizet).


En bref, il s’agit de compléter le Grenelle de l’Environnement en suivant la même démarche. En l’occurrence : « réunir pour la première fois sous cette forme et dans un tel processus, l’Etat, les collectivités territoriales, tous les acteurs de l’économie maritime et les représentants de la société civile afin de définir une feuille de route en faveur de la mer, du littoral et de la promotion des activités maritimes dans une perspective de développement durable ».


Le calendrier prévu doit « aboutir avant l’été à un projet de plan contenant des objectifs, des engagements et des mesures concrètes et quantifiables recueillant un accord le plus large possible des participants, en vue d’une validation par un comité interministériel de la mer ». Il comprend, dans la première phase, « un dialogue et l’élaboration de propositions au sein de 4 groupes de travail thématiques transversaux :


1 - Favoriser le développement harmonieux du littoral en améliorant l’interface

      terre-mer ;

2 - Promouvoir le développement d’activités maritimes compétitives et soutenables

      sur le plan environnemental ;

3 - Valoriser les métiers de la mer et oeuvrer à l’attractivité des activités maritimes ;

4 - Instaurer une nouvelle gouvernance aux niveaux infra-national, national,

      européen et mondial ».

 

Alors, pour notre commune, ne pourrions-nous pas agir concrètement et fortement au plan

politique concernant les mots soulignés en bleu (par nous) dans les 4 thématiques citées plus haut ?


A propos d’harmonie, on pense évidemment à la controverse sur l’aménagement de la cale Kernabat qu’il faudrait arriver à dépasser … Quant aux activités maritimes et à la valorisation des métiers de la mer, est-il utopiste de souhaiter que les petits bateaux de pêche côtière se maintiennent et même augmentent en nombre ? On sait que les gros navires de pêche sont désormais en péril notamment à cause des longs déplacements qui coûtent cher en carburant (encore que la propulsion mixte voile/fioul revient avec des innovations) ? On n’oublie pas non plus le développement des activités nautiques de loisirs : le surf, bien sûr, qui est déjà en très bonne voie du côté du Pouldu, et peut-être aussi d’autres sports … le tout devant être respectueux de l’environnement au sens large et fort.


De tout cela nous aurons à reparler puisque nous sommes tous conviés à participer

à la concrétisation de l’Agenda 21 de Clohars-Carnoët et aussi de celui de la Communauté de Communes du Pays de Quimperlé (COCOPAQ) … en nous rappelant ce que disent les principaux orateurs de conférences sur le développement durable : il ne faut pas hésiter à tout repenser !

 



Photo de gauche : Entre Groix et Doëlan, retour de pêche, Décembre 2008                                               

Photo de droite : Petits côtiers dans le Port de Doëlan, Février 2009


 

Pour en savoir plus sur :

 

            - le développement durable en général, voir notamment :  le site du ministère de l’Ecologie et l’Encyclopédie du développement durable


            - la démarche Agenda 21 : le site du Ministère de l’Ecologie et celui du Portail du Comité 21

 

            - le Grenelle de la Mer … et les critiques qu’il n’a pas manqué de susciter immédiatement  : le Portail du gouvernement    ou celui du Journal du Développement Durable ou encore le site Actualités-News-Environnement enfin, pour un aperçu de critiques, les internautes du Monde.fr 

 

 


Annonces d’articles à venir ... 

 

Les articles « développement durable (2) et (3) »  annoncés concerneront notamment les comptes rendus des deux réunions sur ce thème à  Clohars-Carnoët (le 28-02-09) et à Quimperlé (le 04-03-09). Ils devraient être écrits « à quatre mains »  ... ou davantage puisque plusieurs membres de « Doëlan-Clohars-Environnement » y étaient présents ;

 

Nous n’oublions pas les suites d’articles  prévues sur « l’Affaire Abiven » (toujours pas réglée) et « l’avenir du site de l’ex-usine Capitaine Cook »  appartenant au Groupe Intermarché et toujours  supposé être acheté et construit par le Groupe Eiffage … avec les problèmes environnementaux qu’on sait.

 

Enfin, on aimerait présenter la nouvelle association née à Clohars-Carnoët récemment : « Les jardins partagés de l’Isle » (un terrain mis à disposition pour quinze jardiniers se partageant les travaux et les produits ; un programme pour promouvoir l’éducation à l’environnement ; de futurs ateliers sur le culture biologique, les légumes oubliés … (Tél :  02 98 71 50 88 – Mèl : serge.anne2@wanadoo.fr) (cf. Le Télégramme du 06-03-09 p. 17).

 

 

  Evelyne Dumont

(CA de DCE – chargée du blog)

  

Pour écrire à DCE, cliquer sur la ligne prévue en bas de la 2e rubrique "Vie de l'association" située à gauche sur la « Page d’accueil ». Et pour adhérer, si ce n'est pas déjà fait, voyez au dessus la ligne "Bulletin d'adhésion".

 

 

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Développement "durable"
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 18:49

 

La municipalité de Clohars-Carnoët et la presse (Ouest-France et Le Télégramme des 20 et 21-02-09) ont annoncé une « 2ème réunion publique sur le développement durable et solidaire » qui aura lieu le samedi 28 Février 2009 à 18 H à la Maison des Associations de St Jacques.

 

Pour ceux qui ont raté la première réunion, hélas, mieux vaudrait venir cette fois …

 

En effet, on devrait y apprendre concrètement de la part des élus organisateurs (Anne MARECHAL, Yannick PERON, Valérie LE BRIS et Marie-Hélène LE BOURVELLEC) :

 

-          les attentes des cloharsiens qui ont répondu au « Questionnaire sur le développement durable et solidaire » lancé lors du Forum des Associations de septembre 2008 ;

 

-          les propositions d’orientations pour les groupes de travail qui devraient se constituer pour « aller de l’avant » plus encore.

 

On pourra aussi discuter, échanger avec les deux intervenants de la conférence-débat prévus :

 

-          Mme Françoise PERON, géographe réputée, Professeure émérite à l’Université de Bretagne Occidentale (U.B.O.) et membre du Laboratoire CNRS « Géomer » de l’Institut Universitaire Européen de la Mer, et également Membre de la Commission « Littoral » de la D.A.T.A.R. où elle a produit un rapport sur « Les enjeux du patrimoine maritime ».

 

-          Monsieur  Johan VI NCENT, Chargé de recherche pour l’Observatoire du Patrimoine Maritime Culturel rattaché à l’U.B.O., qui réalise une enquête sur le patrimoine maritime local auprès des habitants de nombreuses communes bretonnes … dont Clohars-Carnoët (« Héritages maritimes et patrimonialisation »).

 

Notre association Doelan Clohars Environnement se réjouit tout particulièrement de revoir ces deux chercheurs qui étaient venus leur présenter les premiers résultats de l’enquête en cours concernant Clohars-Carnoët en Décembre 2008, fort instructifs …

 

Pour en savoir plus :


- Site d’un « annuaire de sites internet dans le domaine de l'environnement, l'écologie et la nature » qui propose « 1442 liens classés en 123 catégories » ainsi qu’une vaste sélection de livres sur l’environnement : http://www.environnement-annuaire.net

- Quelques-uns des ouvrages de Mme Françoise PERON :

Le Patrimoine Maritime – Construire, Transmettre, Utiliser, Symboliser les Héritages Maritimes Européens
, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2002

Bretagne des Mers,
Spézet, Coop Breiz, 2005

Ouessant – L’île sentinelle – Vie et traditions d’une île bretonne
, Ed. Chasse Marée, 1997

 

A suivre …

 

E.D.

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Développement "durable"
commenter cet article
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 22:38



Trois bonnes nouvelles locales sont tombées récemment. Nous voulons les partager avec vous en les commentant.

 

1ère bonne nouvelle : M. le Maire de Clohars-Carnoët, Jacques Juloux, et son équipe se lancent dans l'élaboration d'un Agenda 21.

 

Rappelons qu’aux dernières élections municipales de Mars 2008, une seule liste avait inscrit explicitement cet outil à son programme : « Clohars-Action-Solidarité ». Arrivés « aux manettes », les élus victorieux de « Kloar 2008 un nouvel horizon » ont décidé de mettre en œuvre concrètement cet Agenda : tant mieux pour tout le monde et bravo !


Mais au fait, de quoi s’agit-il ?


L'Agenda 21 est « un programme d’actions pour le 21ème siècle orienté vers le développement durable. Il a été adopté par les pays signataires de la Déclaration de Rio de Janeiro en Juin 1992. » (cf. Site Ministère de l’Ecologie). C’est « un projet global et concret, dont l'objectif est de mettre en oeuvre progressivement et de manière pérenne le développement durable à l'échelle d'un territoire. Il est porté par la collectivité et mené en concertation avec tous ses acteurs : élus et personnels, habitants, associations, entreprises, structures déconcentrées de l'Etat, réseaux de l'éducation et de la recherche. Il se traduit par un programme d'actions visant à améliorer la qualité de vie des habitants, économiser les ressources naturelles et renforcer l'attractivité du territoire. » (cf. Site ADEME).


Pour plus de détails, cliquer sur :

Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire

Portail des démarches Agenda21 en France   

ADEME - Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie  

Conseil Général du Finistère : « Développement durable en Finistère » 


 

2ème bonne nouvelle : L’adjoint à l’urbanisme, Denez Duigou et plusieurs autres élus ont retrouvé et réinstallé la Croix de Keranquernat au Pouldu … désormais propriété de la commune


Cette Croix avait disparu du Rond-Point des Quatre-Chemin, en face du Menhir et près de l’ancien hôtel-restaurant « Ar Men » en Mai dernier, au grand dam des riverains émus de ne plus la voir. Finalement retrouvée chez un antiquaire, elle a été rachetée par la commune (Cf. « Le Télégramme » du 27-09-08).


cliquer ici (Photo)


Un tel évènement n’est ni isolé ni anodin. On pense ici à l’émotion qu’avait également suscité, en Octobre 2006, la disparition du balcon de la Maison Berthèle sur le site de l'ancienne usine de Doëlan ... pas encore revenu, lui ! (cf. "Ouest-France" du 21-10-06).


Dans les deux cas, ce qui est en jeu c'est la préservation du "petit patrimoine".

Cette expression désigne "l'ensemble des monuments tels que les tours, cadrans solaires, gargouilles, fours à pain, moulins, cabanes, fontaines, lavoirs, puits, chapelles, etc., qui ne sont pas classés comme Monuments Historiques ... et aussi : "la richesse naturelle de notre environnement : tout paysage qu'ont modelé le temps et les éléments, voire les hommes, tout élément de ce paysage, dont on désire faire partager l'intérêt géologique ou la beauté" (cf. Petit patrimoine.com).


Parmi les associations qui s'y consacrent particulièrement, voir :

- Petit patrimoine.com - Le passé a de l'avenir, qui "recense un maximum des oubliés du patrimoine et crée un lieu ludique où plaisir rime avec culture".

- L'Association pour la préservation du Petit Patrimoine ... qui a justement entrepris de faire un répertoire systématique des croix de carrefour anciennes.

 


3ème bonne nouvelle
 : Le Conseil Communautaire de la COCOPAQ (Communauté de communes du Pays de Quimperlé) a mis à l’ordre du jour de sa réunion du Jeudi 2 Octobre 2008, à Locunolé, la signature de la « Charte régionale des espaces côtiers ».


Gageons que la signature sera confirmée. Nous en reparlerons. 


D’ici là, on peut consulter :

le site de la
Région Bretagne « Une charte des espaces côtiers pour une gestion durable du littoral breton »

  ... et même télécharger tout de suite la Charte ... et son Rapport Annexe.



Mais ... une question  finale : Tous ces éléments positifs aideront-t-il, concrètement, à la résolution consensuelle de deux dossiers "épineux" de notre commune : "l'affaire Abiven" et "le devenir du site de l'ancienne usine de Doëlan" ? C'est à voir ...


A SUIVRE.

E.D. pour D.C.E.


Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Développement "durable"
commenter cet article