Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 20:54

Libre expression

 


Pour la "réunion de quartier de Doëlan" lundi 2 Novembre 2009 de 18 H à presque 20 H, environ 80 personnes se sont rassemblées à la Maison des Associations à Saint-Jacques.

 


Avertissement :

Ce compte rendu n’engage que son auteure.

Il a été rédigé dès le  retour de la réunion sur la base de notes prises  spontanément … alors que les interventions ont été très nombreuses et variées.

Merci d’avance de signaler toute erreur significative … que nous corrigerons alors explicitement en bas du texte, dès réception (avec des caractères distincts) en sachant que notre but ne peut-être ici l’exhaustivité.

 

QUELQUES CORRECTIONS ET COMPLEMENTS LE 03-11-09 A 9 H 00

(caractères en Times New Roman italiques)


Les habitant présents venaient de nombreux secteurs (rive gauche et rive droite de Doëlan, Langlazic, Kerviglouse, La Grange, Kersalut ...) et l'on voyait autour du maire, M. Jacques Juloux, huit membres de son équipe venus pour répondre aux questions détaillées : Anne Maréchal (1ère adjointe, Economie, Tourisme et Environnement), Lydie Cadet-Kerneis (Adjointe Finances), Gérard Cottrel (Adjoint Ports, Rivières et Littoral), Mithé Goyon (Adjointe Affaires sociales), Jérôme Le Bigaut (Adjoint Jeunesse, Sports et Associations), Yannick Peron (Délégué Sécurité), Claude Couderc (Conseiller) plus le responsable des Services techniques M. Renavote (M. Jacques Allix, Adjoint Personnel, Travaux et Voirie, était excusé).


M. Juloux a rappelé le principe des réunions de quartier et indiqué qu'un cahier des réunions de quartier précédentes avec questions et solutions apportées était disponible en mairie. Et il a exposé les solutions apportées aux questions de l’année écoulée avant d’ouvrir la séance pour les questions de cette année.

 

 

Les solutions apportées aux questions de l’année précédente

 

 

I - Problèmes de circulation sur la rive gauche de Doëlan : Un cabinet d’experts missionné depuis décembre 2008 planche à ce sujet et donnera ses conclusions début 2010 concernant les voies à créer, les parkings et les voies douces pour les piétons et vélos.

 

II - Problème du grand nombre d’annexes, des mises à l’eau et du carénage : Le choix a été fait d’une cale unique de mise à l’eau : Cayenne. Pour la cale de carénage, les calculs de coûts sont apparus élevés (70 000 euros puis 90 000 euros ?) et la concertation avec l’APPPCC (Association des Pêcheurs-Plaisanciers des Ports de Clohars-Carnoët) a montré qu’il fallait envisager des études avec d’autres ports et que les évolutions des peintures plus « neutres » incitaient à remettre en question les investissements …

 

III - Le projet contesté de résidence para-hôtelière du Groupe Eiffage sur le site de l’ex usine Capitaine Cook à l’entrée du Port de Doëlan : Il s’agissait d’une extension immobilière alors que le site est dévolu aux activités économiques. Le Conseil municipal a voté une révision pour un projet d’intérêt général.

Rappel historique : En Février, le Groupe Eiffage signalait des difficultés pour trouver un gestionnaire nouveau en cette période de crise et proposait soit de maintenir son projet initial, soit de se retirer. Comme la municipalité maintenait son projet polyvalent avec restauration et espaces économiques et faisait état de l’utilisation d’un droit de préemption, le Groupe s’est retiré sous cette forme.

 

IV - Problèmes de sécurité en raison d’une vitesse trop rapide des véhicules sur la commune : Nous avons installé un « radar mobile indicatif » (qui indique la vitesse réelle du conducteur à son passage et non une valeur limite à ne pas dépasser sous peine de sanction). Comme il a donné satisfaction, nous l’avons acheté (et envisageons des exemplaires supplémentaires).

 

 

Les questions (Q) et réponses (R) de ce jour à St Jacques (par ordre d’apparition) – Principe souhaité : 3 questions d’habitants puis réponses de l’équipe municipale

 

Remarque : C’est parfois une sorte d’inventaire à la Prévert … mais c’est la vie … et les points soulevés – petits et grands - montrent bien l’intérêt de la population pour sa commune !

 

Q sur la circulation :

- elle s’intensifie sur la route de Doëlan à Kersalut … et l’on s’inquiète que cette voie n’existe pas sur le PLU …

- les règles de priorité posent problème à Kerampellan …

 

R du maire : A l’extérieur, on dit que Doëlan Rive Droite est très difficile d’accès. D’où les suggestions du Cabinet METAVISION d’alléger le trafic sur le tronçon, de voir pour les chemins et vélos ( ?) et envisager de nouvelles voiries … En effet, Doëlan a une histoire, les passage sont étroits et montrent des contraintes. Il faut envisager des évolutions si on veut des « voies douces » …

 

Q sur des nuisances environnementales pour un restaurant sur la rive gauche (Suroît) et près de la poissonnerie : Certes, le port de Doëlan est magnifique (…) mais il demeure des mauvaises herbes sur les bords et les poubelles ne sont pas assez fréquemment vidées, d’où des problèmes de nuisances et de sécurité pour les personnes (…). Il faudrait envisager un passage piéton devant chaque bar …

Q sur la présence importante d’algues et de goëmon dans des petites criques cette année (odeurs et présences d’insectes)

Q sur le projet du maire d’un « cahier des charges » pour « améliorer les capacités d’accueil » des bars et restaurants en particulier avec des terrasses sur les cales

 

R du maire et remarques de l’adjoint aux ports : prévision d’un passage de sécurité des piétons devant le bar à voir …  problème des initiatives pour les herbes et arbustes sur le chemin côtier (tailles intempestives par des particuliers avec risque d’éboulements du sentier) … pour les mauvaises herbes, tenir compte du fait que la mairie n’emploie plus de produits chimiques, que tout se fait manuellement et que   les services techniques comprennent 17 personnes ayant en charge trois lieux distincts (Bourg, Doëlan et Le Pouldu) …

 

Remarques d’habitants sur : les risques de dessellement des pierres des chemins quand les services techniques interviennent pour l’entretien … ; les menaces d’effondrement du bord du port à la suite des nombreux passages de cars et de voitures …

 

R du maire (JJ), de la 1ère adjointe (AM) et de l’adjoint aux ports (GC) concernant les terrasses sur les cales :

Il faut penser à l’empêchement d’accès aux cales, à la sécurité, au fait que c’est le domaine public maritime (AM) ; nous avons indiqué qu’il fallait une solution démontable, des trous pour les plots, du vitrage, deux façades et non quatre et la possibilité de les enlever s’il y a un besoin d’accoster, une absence d’encadrement et au total un ensemble harmonieux … (JJ) ; quant aux formes, il faut une harmonisation entre professionnels (AM) ; l’adjoint aux ports ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il s’agit de quais … ; enfin le maire conclue sur le fait qu’on doit penser à l’attractivité économique en trouvant un compromis concernant les visuels et les fonctions du port … qu’on doit penser à un autre projet que celui initialement déposé, prévoir une demande en sachant que le port est emblématique …

 

 

D’autres habitants signalent et/ou s’interrogent :

les chemins de VTT sont particulièrement réussis mais l’éclairage toute la nuit pose problème dans la perspective du développement durable …

l’escalier près du site remarquable de la Roche Percée menace de s’effondrer … la roche elle-même pourrait nécessiter d’être renforcée …

à propos du devenir de l’ex-usine Capitaine Cook, pourrait-t-on en savoir plus que ce qui a été dit en réunion publique récemment ?

un panneau d’impasse rue Beg Ar Compars est tombé et les gens s’y engagent à tort … par ailleurs dans ce secteur les très nombreux poteaux de fils électriques sont inesthétiques … notamment sur les photos !


R du maire sur Capitaine Cook (en résumé) : C’est un beau site en situation de reconversion économique. Nous avons pris le parti de maintenir en l’état le visuel du port. Nos contacts avec le responsable de l’usine (à Keranna) montrent que cette personne est consciente des enjeux avec la municipalité mais rappelle qu’il faut tenir compte de l’actionnaire Intermarché qui a ses propres obligations (…).

Concernant l’ex acheteur-constructeur Eiffage, les conditions ont évolué : de notre côté, nous avons demandé en Juin 2008 un projet incluant une salle de séminaire, un restaurant, un bâtiment pour la collectivité et sur l’arrière des bâtiments de résidence … mais ce n’était pas possible pour ce groupe qui ne trouvait plus de gestionnaire auquel revendre et qui s’est alors dirigé vers d’autres lieux tels que Concarneau …

Entre-temps, dès les prémices de sortie du nouvel Etablissement Public Foncier Régional de Bretagne, nous avons œuvré pour y faire entrer notre projet concernant le site de l’ex-usine … et quand il a été effectivement créé, nous avons recontacté le Président de Région …

Le 20 juillet, le Groupe Eiffage renonçait et le 11 septembre la préemption était annoncée …

Au mois d’Août, nous avions rediscuté avec le responsable de l’usine à Keranna, conscient que les bâtiments actuels posent des problèmes de sécurité et qu’ils se déprécient avec le temps.

Certes, la vente a été retirée mais ce n’est pas négatif. Soit Intermarché trouve un nouvel opérateur avec un projet que nous pouvons accepter, soit il vend à la Région et la commune réalisera une étude qui définira un projet économique de reconversion. Les contacts restent réguliers et positifs. Une prochaine étape est prévue à la fin du mois.

 

Un habitant demande : qu’entendez-vous ici par « espace économique » ?

 

R du maire : Cela dépend de l’investisseur … Nous, nous souhaitons un restaurant avec vue mer et une carte de qualité. Il existe en effet une clientèle potentielle importante qui souhaite plus d’offres … notamment davantage de restaurants. On peut penser aussi à des espaces commerciaux en particulier liés aux activités marines, par exemple des vêtements marins, un point de vente des produits de Capitaine Cook, etc. 

 

 

Autres questions d’habitants sur :

les réseaux électriques trop visibles ;

les mises  l’eau ;

la concertation pour le « cahier des charges » évoqué précédemment, « qui ne devrait pas être limitée aux professionnels de la restauration et des bars concernant l’occupation des cales du domaine maritime car c’est un problème d’intérêt général » ;

l’affaire Abiven qui n’est pas terminée et requiert la vigilance de tous ;

 


Réponses du maire ou de l’adjoint aux ports :

sur les réseaux électriques : le maire rappelle le coût élevé de l’enfouissement des lignes et donc l’impossibilité d’accéder aux nombreuses nouvelles demandes en ce sens … ;

sur les mises  l’eau : G. Cottrel les localisent sur la cale du Vieux Doëlan, en évitant les remorques … jusqu’à une autre solution …

à propos d'aménagements à Kéruster, le maire indique que la commune dispose d'environ un million d'euros annuels en moyenne de budget réel d'investissement et donc que les travaux de voirie à Kéruster seront faits mais que le projet initial de 200 000 euros étant trop cher il doit être revu ;

sur la terrasse couverte qui avait été envisagée sur une cale (ndlr : Kernabat), le maire  dit : « on doit trouver des possibilités … on se rend compte maintenant que tout le monde a commis une erreur … on en a pris conscience … il faut faire confiance … » ;

sur l’affaire Abiven : le maire rappelle que la révision a été imposée à la municipalité par décision de justice et que le Préfet avait fait savoir qu’un refus entraînerait des pénalités à raison de 250 euros par jour ; il évoque des éléments négligés dans les procès antérieurs et signale l’intention de recours d’associations contre cette révision du POS … en prévoyant une communication plus complète prochainement ;

enfin, le maire revient sur Capitaine Cook en disant que sur cette affaire « les gens se trompent, ce n’est pas négatif actuellement (…). Il faut que cela intéresse quelqu’un. Celui qui va investir va payer. Ici la commune est un « passeur ». Elle ne peut pas choisir a priori ni imposer. Et de conclure à la question posée par un intervenant : « oui il faudrait un hébergement d’un autre volume que celui prévu avec le para-hôtelier … il faudrait un véritable hôtel … A suivre.

 

 

La réunion s’est achevée un peu avant 20 H … Elle a été suivie d’un « pot amical ».

 

On retiendra que les échanges ont eu lieu sur un ton qui n’a jamais été agressif ou fortement polémique … Il y a même eu des rires ! Pourtant le public était contrasté et l’on sait que certains « passifs » existaient …

 

Doit t-on au maire et à son équipe cette ambiance « pacifique » ? !

 

 

Toutes remarques ou corrections utiles sont les bienvenues.

 

E. Dumont

 

 


Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 19:38


Libre expression

J'avais déjà pris position en toute liberté - au grand dam de certains beaux esprits - à propos de la nécessaire défense des "petits" commerces de proximité en centre bourg de Clohars-Carnoët ... du moins si on veut garder une commune vivante.

A l'époque, il s'agissait de la Maison de la Presse de la Rue Lannevain mise en péril par une nouvelle supérette voulant truster tous les types de produits en un seul lieu : journaux, fleurs, etc. en plus de son créneau privilégié, l'alimentaire ... une affaire qui n'est toujours pas réellement réglée positivement  (voir l'article : "Environnement et commerces de proximité à Clohars-Carnoët : c'est lié !" du 4 janvier 2009 - cliquer ICI).

Aujourd'hui, il s'agit d'un service public : La Poste.



La Poste de Clohars-Carnoët, Place du Général de Gaulle,
vendredi 2 Octobre 2009 à 18 H (ed)


Hélas, le conseil d'administration de "Doëlan-Clohars-Environnement" n'a pas eu de réunion récente où ce thème aurait pu être abordé. Mais au moins deux de ses membres sont d'accord : l'auteure de ces lignes et Mme Denise Le Moigne, par ailleurs responsable d'une autre importante association locale, qui en ont parlé ensemble par courriels interposés.


Un
Collectif "pour le maintien de la poste" s'est créé tout récemment à Clohars-Carnoët, dont la presse s'est largement faite l'écho (voir Ouest-France et Le Télégramme), à l'instar d'autres communes nombreuses dans le Pays de Quimperlé et d'ailleurs, le phénomène étant national. Ses membres entendent dénoncer la "privatisation rampante de ce service public" et s'inquiètent "des conséquences qu'entraînerait ce changement de fonctionnement, notamment à Clohars". Ils appellent à participer à la "votation citoyenne" qui se déroulera demain :

samedi 3 Octobre 2009 de 9 H à 13 H
sur la Place devant la mairie où se tient le marché hebdomadaire

Nous croyons que les défenseurs de l'environnement en tant que tels, outre qu'ils sont citoyens, sont concernés. En effet, une délocalisation de plus ou moins grande ampleur est un risque non négligeable ...

Nous soulignons ici, s'il en était besoin, l'importance d'un maintien de la poste actuelle qui  non seulement rend les services spécifiques qu'on lui connaît mais participe aussi à un ensemble géographique et social très vivant . En effet, elle jouxte la mairie et sa grande place où se tient le marché hebdomadaire, elle est également à proximité d'une pharmacie, de deux boulangeries, d'un charcutier-traiteur, d'un artisant-boucher, d'une droguerie célèbre, etc. etc.



La Poste de Clohars-Carnoët entourée de la mairie d'un côté et de la
 longère rénovée
de l'autre, proche de la place du marché,
d'une pharmacie
, etc. etc.  (ed - 02-10-2009).


... En faisant ces photos en fin d'après-midi, nous avons repensé à la reproduction de la carte postale ancienne figurant dans l'ouvrage signés conjointement par l'historien local regretté Pierre Le Thoër et par Marcel Gozzi :



Extrait de l'ouvrage "Clohars-Carnoët au fil du temps"
de P. Le Thoër et M. Gozzi - Liv'Editions - 2008 - page 213.

Commentaire des auteurs : "Sur cette photo (1930) on voit le fournil
de l'ancienne boulangerie devant la maison Bonnaire et, sur la gauche,
le bâtiment qui deviendra plus tard la pharmacie Portier".


Couverture de l'ouvrage "Clohars-Carnoët au fil du temps"
de P. Le Thoër et M. Gozzi


Alors à demain Place du Marché ...


Evelyne Dumont


 

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 03:14

Libre expression

 

 

Surprise, mardi 21 juillet 2009, le portail internet « Orange » a affiché toute la journée en page d’accueil, une photo du Port de Doëlan … sans l’indiquer explicitement mais avec cette légende : « Bretagne, une étape authentique ».

 


La page d'accueil "Orange" avec une photo de Doëlan le 21-07-09

 

 

Le nom de Doëlan n’y était pas … mais les connaisseurs ont évidemment sursauté de joie !

 

Avec, quant à nous, le réflexe de fixer l’évènement en nous saisissant aussitôt du précieux petit appareil numérique acquis récemment … Puis l’idée de lever le moindre doute en comparant avec une de nos propres photos locales :

 

 Zoom sur la photo de Doëlan du portail "Orange"

 

Notre photo de la rive droite de Doëlan en Avril 2009 (ed)


Oui, c’est bien la rive droite de Doëlan avec la grande maison sous le Phare rouge, et les autres autour ...

 

Sur le portail Orange, en cliquant ensuite sur « Bretagne, une étape authentique », on ne retrouvait plus Doëlan mais on voyait d’autres lieux bretons magnifiques avec de nouvelles légendes telles que : « La Bretagne, un patrimoine d’exception » !

 


Une page "vacances" du portail Orange : La Bretagne, un patrimoine d'exception" le 21-07-09

 

 

Alors, on ne se retient pas de répéter encore ici : Oui, justement, il faut le protéger et le valoriser ce patrimoine d’exception … en évitant particulièrement pour Doëlan :

 

 

le bétonnage de la bande des 100 mètres du littoral : voir notre célèbre « Affaire Abiven » en cours … pour laquelle ON PEUT CONTINUER A SIGNER LA PETITION EN LIGNE (cliquer ICI)

 

la construction d’une résidence de tourisme banale qui défigurerait l’entrée du port : voir le projet Eiffage de 2006 sur le site de l’ancienne usine Capitaine Cook … dont on est sans nouvelle … et qu’on espère voir remplacé très bientôt par un projet d’intérêt général (cliquer ICI pour revoir le dossier du "Collectif pour la protection et la valorisation du site de l'ancienne usine de Doëlan") - Attention fichier pdf volumineux.

 

l’installation sur les cales du domaine maritime de « terrasses couvertes incongrues » : voir l’épisode de la Cale Kernabat (cliquer ICI et ICI)

 

 

D’accord ? Alors restons mobilisés et solidaires.

 

 

Evelyne Dumont

 


 

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 15:17

Libre expression

 

Beaucoup de choses ont déjà été dites et écrites sur cette affaire qui dure depuis 10 ans.

 

Pour certains Cloharsiens résidents ou de passage, les choses sont claires … pour d’autres moins, paraît-il …« C’est compliqué … » ou « On a oublié certains éléments … », etc. etc. (voir – ou revoir -  nos articles sur les faits et leurs enjeux en cliquant notamment ici)..

 

Pourtant il y a une 1ère question très simple  :

 

« Etes-vous d’accord pour qu’un terrain de bord de mer déclaré non constructible sur le Plan d’Occupation des Sols devienne constructible sous la pression d’un seul particulier ?


Oui ou non ? Pourquoi ne pas le dire démocratiquement à M. le Commissaire-enquêteur ?


Et puis cette 2e question tout aussi simple :

 

« Peut-on admettre – est-il « juste » - que de petites communes comme celle de Clohars-Carnoët doivent renoncer à maîtriser leurs sols pour motif financier face à un particulier fortuné étonnamment déterminé capable, lui, de payer pendant de longues années un groupe d’avocats ? » (M. Abiven n'est hélas pas un cas isolé).

  Oui ou non ?

 

Il nous reste deux semaines pour choisir :

 

nous exprimer     ou ...     nous abstenir et "laisser faire" …

  

Vers une Bretagne bétonnée en front de mer

comme trop de lieux de la magnifique « Côte d’Azur » ?

 

 

Rappel : quel que soit notre lieu de résidence, nous pouvons répondre à l'enquête publique de trois façons :


- En remplissant sur place en mairie le Cahier d'Enquête publique

- En écrivant une lettre à M. le Commissaire-enquêteur (à l'adresse de la Mairie)

- En rencontrant  sur place M. le Commissaire-enquêteur (il reste deux permanences : samedi 27 juin de 9 H à 12 H et vendredi 10 juillet 2009 de 14 H à 17 H).

 

 

E.D.  militante de D.C.E.

 

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 15:55

Ne pas oublier : 


Le 5 juin 2009


1er rendez-vous
proposé en mairie de Clohars-Carnoët par le Commissaire-enquêteur chargé de « l’affaire Abiven" liée au avec un projet de "Révision simplifié du POS »
(voir des détails sur le site de la mairie en cliquant ICI et sur notre site DCE en cliquant ICI).

1er jour de la Fête du Cinquantième Anniversaire de « BretagneVivante »  qui dure jusqu’au 7 juin.


Voir son site qui présente ainsi l’association :

 « BIENVENUE SUR LE SITE DE BRETAGNE VIVANTE

Forte de ses 3 000 adhérents, nombreux militants, et une quarantaine de salariés, Bretagne Vivante est une des principales associations régionales de protection de la nature en France.
Ses
sections locales veillent à ce que les enjeux écologiques soient toujours pris en compte notamment face aux intérêts économiques de court terme.
L'association gère plus de
cent sites protégés dont cinq Réserves naturelles d'État.
Elle est souvent amenée à réaliser des
actions d'éducation à l'environnement.
Forte de son expertise, Bretagne Vivante est appelée à participer à de nombreuses
activités naturalistes dans près de 200 commissions, comités de pilotage, de gestion ou de suivi.
Ses membres actifs s'expriment dans
trois publications Bretagne Vivante, Penn ar Bed et L'Hermine vagabonde.

Accès direct au site en cliquant ICI.


1er jour de projection du film
complet de Yann Arthus-Bertrand "Home" dans le cadre de la "Journée mondiale de l'environnement"

(voir des détails sur notre site en cliquant ICI et surtout sur sur le site de la Journée Mondiale de l'environnement des Nations Unives en cliquant ICI).


Le 7 juin 2009

Le vote pour l’élection au Parlement européen

Notre association n’a évidemment pas vocation à inciter au vote pour telle ou telle liste.

Nous nous permettons cependant d’attirer l’attention sur l’importance de ce Parlement dans le domaine de la défense de l’environnement. Le temps nous manque,  hélas, pour récapituler toutes les actions environnementales positives qu’on lui doit.  Mais nous faisons le pari que lecteur du blog saura se remémorer les principales d’entre elles.

Et puis, pour en savoir plus, on peut toujours aller visiter le site officiel du Parlement européen en cliquant ICI   ... ou plus directement encore sa page d’actualités qui parle du vote du 7 juin en cliquant ICI.


L’animation sur le Port de Doëlan, le dimanche 7 Juin dans  le cadre des « Journées de la Mer »

Les Journées de la mer sont organisées par le ministère du Développement durable. Cette opération a pour objectifs : de mieux faire connaître la mer aux Français, ses richesses, ses fragilités, … ; de valoriser les activités maritimes professionnelles ; d’inciter les français à adopter des comportements respectueux de l’environnement maritime ; de promouvoir les nouvelles découvertes.

 

A Doëlan sont notamment prévues (sous réserve) :

la présence des bateaux « Le Rigolo », « L’André-Yvette », et la vedette SNSM « Capitaine Cook » ;

des chants avec  Brigitte Kloared ;

une vidéoprojection d’un diaporama de « Cartes postales anciennes  de Doëlan» sous l’égide de l’Association « Doëlan-Clohars-Environnement » dans le local de la SNSM …

Voir des détails sur le site de la mairie pour la Journée de la Mer  en cliquant ICI et sur le site du Ministère du Développement Durable en cliquant ICI.

 

E. Dumont

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 22:00
Vendredi 22 Mai - 22 H 30

Le 5 Juin 2009, ce sera la Journée Mondiale de l'Environnement ... Encore une commémoration !

A ce sujet, je viens de recevoir d'un ami un courrier électronique qui m'a donné aussitôt envie de le diffuser le plus largement possible par le blog de "Doelan Clohars Environnement" puisqu'a priori ses lecteurs ont un véritable intérêt pour l'environnement ...

Il y est question de "Home", petit film tourné par le très médiatique photographe Yann Arthus-Bertrand  avec le non moins célèbre cinéaste Luc Besson ... et actuellement publié partiellement sur "You Tube" ...
 
Bref commentaire personnel dans l'immédiat, si vous le permettez :

. Bien sûr, dans la présente période il y a beaucoup de problèmes ... C'est "LA CRISE" avec pour conséquences les drames très concrets de pertes d'emplois, d'argent ...  On pourrait ajouter un profond questionnement sur les valeurs ... Alors l'environnement dans tout cela ... ? Qui a dit que tout était lié ? ...

. Certes, Il y a toujours les "écolos", les inquiets pour l'avenir de la planète .... et aussi les sceptiques, les "rieurs" ... "mais non, vous êtes dans un catastrophisme ridicule ... les humains ont des ressources ..."  Ah oui, et si ce n'était plus vrai ? ...

Quel est le meilleur pari ... ? ... en repensant à Pascal !

Prenez donc quelques toutes petites minutes pour regarder "Home" ... et pensez-en ce que vous voulez mais ... pensez !


cliquer dès maintenant sur :
 http://www.youtube.com/homeprojectfr 


Pour le 5 juin


Home, le film de Yann Arthus-Bertrand, produit par Luc Besson, sera


proposé gratuitement sur http://www.youtube.com/homeprojectfr, le 5 juin


prochain à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement ! De


plus, le film sera également proposé le même jour au cinéma, à la


télévision, en DVD, en Blu-Ray “Y a pas de droit, y a pas de copyright,


montrez-le au maximum de gens“, a plaidé Yann-Arthus Bertrand.




T
rès cordialement.



ED pour DCE
Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 09:08

Libre expression ce dimanche matin

Les sujets "sérieux" à traiter dans ce blog ne manquent pas ... Le football en fait-il partie ?

A défaut d'être strictement "sérieux", ce sport est, à l'évidence très important socialement. Et hier, de nombreux symboles étaient présents ... qui ont parfois à voir avec nos thèmes environnementaux. C'est pourquoi nous nous permettons d'en dire quelques mots, un peu sur le fond ... et puis pour le plaisir.


Evènement : la "Une" du journal "L'Equipe" en breton le 9 mai 2009


Car plaisir il y avait hier samedi ... à la fois en lisant, tôt, la presse qui annonçait l'évènement - dont la "Une" du journal "L'Equipe" rédigée en breton, une "première" très  "forte", puis les informations télévisées de 12-13 H montrant les joyeux supporters en route vers la capitale, enfin le soir avec le spectacle des acteurs sur le terrain : même sans connaître les règles, c'était un régal de voir la vivacité du jeu et ses rebondissements ...



Le public attend les joueurs ... avec le Gwenn ha Du 
très apparent ...                                                           Finalement, le Président est venu aussi ..
.




Bientôt l'ouverture du match ...  Les deux équipes .... les hymnes ...


Et les joueurs en action ...





                                                                            ... bientôt un but puis deux ...




La joie de l'entraîneur Victor Zvunka ...                       L'interview du buteur Eduardo ...


Et puis les symboles hier et ce matin (journaux, radios) : le "petit" qui gagne contre le "grand" ou "David contre Goliath" ou "le pot de terre contre le pot de fer" ... donc l'espoir toujours ... Et en prime, "un petit club anti foot-argent" d'après une interview sur France-Inter à 9 H 05 ... (il faudra vérifier !).


Alors on pourrait aussi gagner dans divers combats pour l'environnement où l'argent pèse parfois si lourd, trop lourd ?

Toute ressemblance avec des évènements réels, à petite ou grande échelle, à Clohars-Carnoët est évidemment due au hasard ....

A défaut d'apprécier totalement ce contenu écrit, le lecteur aimera peut-être les photos-souvenirs (bien que leur qualité puisse être sujette à moult critiques) ?

Aujourd'hui dimanche, un peu de détente dans ce "monde de brutes" ! Et "la course" pour aller au Bourg acheter in extremis les derniers exemplaires de la presse locale ...


Les "Unes" : "Le Télégramme" et "Ouest-France" du dimanche 10 Mai 2009


E. Dumont
(administration du blog)

Articles à venir sur "l'Affaire Abiven", "le Dôme au Pouldu", "le développement "durable" ...

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 21:40
Libre expression


Ouf, il est là le printemps … on l’avait bien senti arriver, ici, à Clohars, depuis 2 ou 3 jours avec un beau soleil et de la chaleur enfin  !


Bien que ce dimanche matin ait été plus frais ... mais ... le soleil « durable » reviendra vite.


Les paysages changent ... et les activités aussi ...


Pour le plaisir des yeux de tous, avec une pensée particulière pour les lecteurs du blog qui ne résident pas en permanence dans la commune, voici quelques vues prises aux quatre coins de Clohars-Carnoët pour rappeler ses « quatre identités » : la mer, la campagne, la forêt et la rivière marine Laïta.

 

Jonquilles au Port de Doëlan

 

 

 

Plage des Grands Sables au Pouldu

 

 

 

Vers Kerguélen ...

 

 

 

Alentours de Rostel ...

 

 

 

La forêt domaniale de Carnoët

 

 

 

Prunelliers *  à l'entrée de la Laïta

 

 

 

Prunelliers * et ajoncs à Porsmoric

 

 

Quant aux activités printanières, en voici un petit échantillon pour le port de Doëlan :


     - les plaisanciers « voileux » viennent accoster ...


 

Trimaran amarré à la cale Cayenne / Larzul

 

 

Deux voiliers à couple amarrés à la cale Kernabat ...


     - pendant que des résidents rénovent leurs bateaux de pêche-promenade ...

 

 

Peinture d'un canot dans l'anse de Kersimon

 

 

Des travaux conséquents à bord, au sec,

près du Pont-Du dans le fond de la ria de Doëlan

 

 

Le printemps est généralement signe de nouveaux « élans » et d'optimisme ....


Tant mieux car il nous en faudra pour les « grandes affaires » de protection et valorisation de notre environnement ...

On pense évidemment ici tout particulièrement au devenir du site de l'ex-usine Capitaine Cook appartenant à Intermarché – la question est apparemment « ouverte » - et à celui de la parcelle A52 de M. Abiven (voir les articles de la rubrique « Défense du littoral »).


Soyons pour un "Printemps de l'environnement » actif, constructif et consensuel à Clohars-Carnoët !


 

E.D.

 

 

PS – Une panne d'ordinateur, entre autres contraintes, retarde la publication d'articles plus approfondis que celui-ci, notamment des comptes rendus des réunions locales « Développement durable/Agenda 21 » de la commune et de la COCOPAQ ... et la visite du Salon « TERRE» à Lorient à mi-mars. Plus l'ouverture d'une nouvelle rubrique « Quelques actualités cloharsiennes » en lien, pour commencer, avec des rénovations intéressantes ... Patience encore.

(*) Les arbustes à fleurs blanches sont des prunelliers ... et non des aubépines comme indiqué précédemment.

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 13:40

Libre expression

  

C’est le 8 mars, il est bientôt 14 H, vite .... C’est lancé !

 

Depuis hier je m’interrogeais : comment célébrer cette date symbolique de la « Journée Internationale des Femmes" (et non de « la » Femme) ?

 

Oserai-je le faire ? … oui, finalement : j’écris librement dans le blog associatif dont je suis chargée, une « blogmestre » donc … Certes, il existe d’autres « woman-blogmestres » … mais pas tant que cela . C’est déjà une raison suffisante.

Mais pour quoi dire ? Pas un roman, pas un discours rationnel. Seulement l’expression spontanée de quelques « coups de cœur » pour des femmes qui ont fait la Une des médias en 2008 et début 2009, qui se sont illustrées dans leur domaine, nous ont intéressé-e-s, enthousiasmé-e-s, ému-e-s …

 


C’est une liste non exhaustive, sans hiérarchie, établie en toute subjectivité assumée, peut-être aussi avec quelque « naïveté » mais peu importe, on a aussi le droit d’être « légère » quelques instants … les lecteurs et lectrices se chargeront de compléter et/ou remplacer :

 

Samantha Davies, 4ème du classement général et 1ère féminine de la course autour du monde « Vendée Globe » : quelle compétence en voile, quel courage et sang-froid, quelle gaité et quel charme.

La commune de TREGUNC lui a réservé une fête publique SAMEDI 14 MARS 2009 de 10 H à 11 H 30 au "Sterenn"  avec présentation, vidéo, remise de médaille de la ville, échanges avec le public ... (cf. Ouest-France Finistère Sud du 7 mars page 17).


Nathalie Kosciusko-Morizet, Secrétaire d’Etat à l’Ecologie récemment passée à l’Economie Numérique : là aussi, de la compétence et du courage - ici pour défendre ses convictions écologiques dans le monde des « piranhas » politiques (hommes et femmes compris), avec un oubli de la langue de bois spectaculaire mais pas sans charme là aussi (encore que pour la langue de bois, cela dépendait du thème ... !).

 

Carole Bouquet, magnifique actrice et militante engagée au côté du D.A.L. (Droit au Logement) et dans l’Association « Voix de l’enfant ».  Non, ce n’est pas rien, toutes les célébrités ne le font pas !

 

L’émouvante et aussi magnifique femme retraitée aux ressources financières si petites ... filmée  pour « Envoyé Spécial » dans "Minimum vieillesse" diffusé Jeudi 5 Mars 2009 sur France 2 ... je ne me souviens plus de son prénom … Quelles difficultés de vie pour elle et pourtant quel sourire radieux, quelle dignité et quelle vitalité. Elle nous a fortement interpellé-e-s …

 

Audrey Pulvar, magistrale journaliste du « JT » de France 3 qui allie compétence, respect et rigueur dans ses entretiens. Un sourire charmeur mais qui n'empêche nullement d'aller avec grande ténacité au bout de ses questions aux invités ...


Antoinette Fouque, co-fondatrice du Mouvement de Libération des Femmes en 1968 (animatrice du groupe « Psychanalyse et Politique »), psychanalyste, écrivaine, fondatrice des Editions Des Femmes et de l'Association "Alliance des Femmes pour la Démocratie". Elle vient de publier "Génération MLF, 1968-2008" (PS - J'ai fait un bout de route de militante avec elle, tardivement, entre 1980 et 1982 : ce fut une rencontre importante).

 

Et puis encore d'autres écrivaines engagées, des "sages" pleines d'expériences, qui viennent tout juste de publier des "bilans" personnels passionnants :

 

Benoîte Groult, notre célèbre habitante de Clohars-Carnoët (lire "Mon évasion. Autobiographie" paru en Octobre 2008). et Gisèle Halimi, avocate extraordinairement importante pour la cause des femmes (lire "Ne vous résignez jamais" paru en Janvier 2009).

 

Qu’on excuse nos oublis majeurs. Et qu'on ne se méprenne pas : la "libération" des femmes va de paire avec celle des hommes ... qui en ont besoin aussi malgré les apparences !

On en reparlera peut-être.


 

Pour aller plus loin des ouvrages et des sites (liste et liens à venir)

 

 

Evelyne Dumont

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 17:32


Libre expression


Voilà un thème bien délicat à traiter … mais comment réellement défendre l’environnement au sens large, si l’on fait silence sur la pétition issue de la Maison de la Presse que plusieurs commerçants du bourg de Clohars ont déposé sur leurs comptoirs depuis près d’un mois ?

        

Commerces Rue de Lannevain à Clohars-Carnoët - Mars 2008


En effet, à propos d’environnement il n’y a pas que « la nature » avec ses paysages, sa flore et sa faune à protéger et valoriser … même si c’est déjà une lourde tâche, indispensable et, heureusement, passionnante. Le « cadre de vie » humain et social mérite aussi une grande attention, particulièrement en ce moment (pour : résister à la crise financière et économique, garder espoir et aller concrètement vers le « développement durable » si prisé depuis le « Grenelle de l’environnement »).

 

D’ailleurs, de nombreux Cloharsiens ne s’y sont pas trompés puisqu’il paraît que la pétition a déjà recueilli plus de 400 signatures, dont celles de notabilités.


De quoi s’agit-il ? Apparemment d’une crainte quant au nouveau venu dans le paysage commercial local, dont la taille et l’ « appétit » sont grands, à savoir le Supermarché « Shopi » (Groupe Carrefour) dans sa nouvelle version, installé depuis l'été 2008, sous la houlette d'un nouveau gérant, Route de Lorient : ... et s’il allait mettre en péril les « petits » commerces de proximité existants ? Ne parle t-on pas déjà de nette baisse du chiffre d’affaire pour certains … avec une possible disparition … Ce serait donc la désertification programmée du Bourg alors qu’on déplore déjà cela pour Le Pouldu et Doëlan … ? 

 

L’inquiétude actuelle est-elle vraiment justifiée ? Nous n’avons pas compétence pour en juger avec certitude. Mais mieux vaut en parler en toute transparence, croyons-nous. D’autant que cela ravive des souvenirs. Une telle inquiétude n’est effectivement pas nouvelle : en 2005 déjà, une grande partie de la population s’était mobilisée contre le projet de vaste supermarché du Groupe Leclerc à Kersalut, suscitant la création d’un Collectif de citoyens (cliquer), la forte réaction de l’Association des Commerçants (avec une pétition ayant rassemblé 700 signatures), celles de parti et associations (PS, Cap Avenir, Eau et Rivière …) (cliquer) et d’individuels envoyant des lettres de protestation à la mairie. Le paradoxe est que l’on voulait à l’époque privilégier la « solution Shopi » par opposition à celle du Leclerc !


on peut retrouver une liste systématique d’arguments avancés à l’époque en lisant, outre la presse, une partie du dossier du « Collectif du 18 Octobre » diffusé aux instances responsables concernées : cliquer).


Si le problème n’est pas nouveau ici, il n’est pas non plus l’apanage de Clohars-Carnoët, on s’en doute. On peut citer l’exemple de Bruz, près de Rennes, où les habitants interviewés pour le « JT de 20 H de France 2 » d’avant-hier, vendredi 2 Janvier 2009, ont tenu des propos intéressants et peut-être « suggestifs » pour nous, en soulignant à la fois :


« La vie d’une ville, c’est d’abord le petit commerce ! » (la propriétaire d’un café) ;

«A notre époque, on ne peut plus faire « sans » les grandes surfaces, alors à nous aussi de nous démarquer … » (un jeune fleuriste) (sous-entendu sûrement : avec de la « valeur ajoutée » en terme de variété et qualité des produits, d’accueil et de conseils personnalisés (ndlr) ;    

« Nous voulons jouer en équipe avec le petit commerce qui a un savoir-faire que nous n’avons pas … il y a un intérêt réciproque à cohabiter …» (le gérant du nouveau supermarché) ;

 « Je crains toute libéralisation … notre tâche prioritaire est de maintenir les équilibres … la bonne voie est dans le dosage » (le maire Philippe CAFFIN)


(voir dans les archives des JT de France 2, le 19e des 25 sujets de l’émission présentés par D. Pujadas le vendredi 2 Janvier 2009 au « 20 Heures » intitulé « Urbanisme commercial Rennes » : http://jt.france2.fr/20h/ )



En guise de conclusion, nous nous risquons à formuler des souhaits pour qu’en 2009 tous les acteurs concernés assument leurs responsabilités, rien de moins ! 

 

que les commerçants parviennent à dialoguer efficacement et à s’entendre, aussi bien pour leur intérêt que pour ceux de leurs clients (des clients dont les attentes sont peut-être à mieux connaître encore, d’autant que beaucoup sont devenus des « éco-consommateurs »), les deux catégories d’intérêts étant sûrement indissociables ;

 

que les élus de Mars 2008 réussissent à appliquer leur programme sur un urbanisme pensé et maîtrisé (dont l’urbanisme commercial ?) et une « (re)vitalisation » du Bourg et ailleurs, dans l’esprit du développement durable et donc d’un Agenda 21 effectif ;

 

et aussi que les consommateurs agissent « en conscience » si on nous permet cette expression ; en effet, aller ou pas faire des achats avec une fréquence raisonnable chez les petits commerçant a des conséquences … et il ne faudra pas pleurer si les rues du Bourg n’ont à l’avenir plus aucune vitrine vivante : un Clohars-dortoir ?

 


Imagination et humour en prime : un ami évoquait hier ce scénario-catastrophe pour 2009, 2010, 2011 … encore que … où Clohars n’a plus de petits commerces de proximité et la crise d’approvisionnement en pétrole s’est accentuée … Alors les Chloharsiens vont à pied faire leurs emplettes au supermarché Route de Lorient … ou à vélo à l’hyper de Moëlan … et même Kervidannou pour les plus vaillants ! Ce sera bon pour le sport … et aussi pour la convivialité si nous y allons groupés !


On peut consulter, à toutes fins utiles :

 

- le site de l’association de la « consommation éco-citoyenne » C.L.C.V. - Confédération Syndicale du Cadre de Vie - qui regroupe plus de 400 associations locales, départementales et régionales : http://www.clcv.org/

 

- le site de l’Encyclopédie du Développement Durable qui veut offrir « des repères, débats et références nécessaires à une action et une réflexion citoyenne » : http://encyclopedie-dd.org/



Evelyne Dumont

Membre du CA

Repost 0
Published by Doëlan Clohars Environnement (DCE) - dans Libre expression
commenter cet article