Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog ED "Environnement Doëlan"
  • le blog ED "Environnement Doëlan"
  • : L'ENVIRONNEMENT au sens large à Doëlan et au-delà. PAYSAGES, CADRE DE VIE, ECOLOGIE (générale et politique), PATRIMOINES, CULTURE, LOISIRS, VIE LOCALE (économie-social- politique).
  • Contact

AUTRES RUBRIQUES


A VOIR ...
sur la PAGE D'ACCUEIL
colonnes à droite et à gauche :

RUBRIQUES
COMPLEMENTAIRES
- Derniers
  commentaires
-
Liens utiles
- Catégories d'articles
- Agenda : à voir, à faire ...
etc.

Recherche

Archives

17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:46

 

Mots-clefs :

Emissions de télévision / Déontologie des  journalistes / Chaîne publique "France 2" /  Emission "Des paroles et des actes"  du 17-11-11 / Eva Joly / Parti "Europe-Ecologie-Les-Verts"

 

 

Libre expression ...

 

 

Au journal de 13 H de France Inter aujourd'hui jeudi 17 novembre 2011, la journaliste  (Claire Servajean) qui interviewe l'élu "Vert"de Paris Denis Baupin lui indique sous forme de question à la fin : "Il paraît qu'Eva Joly refuse d'aller ce soir à l'émission de David Pujadas Des paroles et des actes  ... ". M. Baupin s'étonne et dit ne pas être au courant ...

 

Intriguée, je vais à la recherche d'informations ...

 

Avec Google je trouve des références et beaucoup de commentaires de téléspectateurs sur de précédentes émissions ...

 

(des émissions que je n'ai pas vues, l'appareil TV étant depuis des mois en panne ... sans regrets pour l'instant car on peut à la demande visionner des programmes sur l'ordinateur - avec www.playtv.fr).

 

Dans les sites visités, je trouve beaucoup de critiques sur la forme de l'émission et le comportement du journaliste "vedette" ...

 

A chacun d'en juger.

Mais parmi les références consultées,  j'ai trouvé un article fort intéressant publié l'an dernier et qui m'avait échappé : il est  signé de Michel Urvoy dans le quotidien régional "Ouest-France" : c'est un beau portrait de l'élue EELV Eva Joly ... (ndlr : notre "voisine " sur l'Ile de Groix face au Port de Doëlan à certaines époques de l'année paraît-il ... tiens, il faudrait faire le voyage  !), une élue dont la vie ne doit pas être de tout repos tout particulièrement ces temps-ci (voir nos deux articles du 16/11/11 sur les péripéties de l'accord PS-EELV en cliquant ICI et ICI) !

 

Un article-portrait à lire sans modération pour réfléchir sur la vie politique française et le rôle des médias ...

 

On pourra y revenir à l'occasion ... il y a matière.

 

 

 

Le site de Ouest-France et l'article du 18/11/2010 de Michel Urvoy ...

 

"Eva Joly ne veut pas devenir « une bête de cirque »

Jeudi 18 novembre 2010

 

001r Portrait Eva Joly OF 18-11-10

 

Photo de Mme Eva Joly dans l'article de Ouest-France

d'il y a ... un an (18-11-2010) signé de Michel Urvoy

 

Accès direct à l'article sur le site en cliquant sur :

 

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Eva-Joly-ne-veut-pas-devenir-une-bete-de-cirque-_3639-1590202_actu.Htm


  Reproduction de l'article :

"Ovationnée lors de la création du parti écologiste, samedi, l'ex-juge devrait être candidate à la présidentielle. Mais dix-huit mois, c'est long... Même pour quelqu'un qui apprend vite.

"Une rafale de SMS fait vibrer le portable de Jean-Vincent Placé, le numéro deux des Verts. « C'est la cata ! » La « cata » ? Eva Joly, invitée de l'émission Mots Croisés, sur France 2, le 8 novembre, vient de se faire traiter de « ringarde » et de « populiste ». Elle peine à répliquer à Nadine Morano, ministre UMP, et au patron Charles Beigbeder. Trois jours plus tard, dans son petit bureau bruxellois, la députée verte tarde à s'en remettre : « Je n'étais pas préparée à ces confrontations en milieu hostile. J'en ai tiré toutes les leçons. »


"L'anecdote illustre bien le nouveau challenge de Gro Eva Farseth, son nom de jeune fille. « Je n'aime pas trop les médias, continue l'intéressée, avec un léger sourire séducteur, à cause de la brièveté de leurs formats. Mais c'est une nécessité. Je veux dérouler un raisonnement pour convaincre. En dix secondes, ce n'est pas possible d'expliquer pourquoi on a besoin d'une tranche d'impôt à 70 %. C'est ça ma difficulté. Ces émissions sont faites pour le spectacle, et je ne veux pas devenir une bête de cirque. »


"Pourtant, son look en ferait facilement un animal politique rare. Elle est un festival de couleurs à elle seule : un regard bleu, une juge rouge, une candidate verte... Avec ses petites lunettes rondes sur le bout du nez, son faux air de clown intello, sa décontraction de bobo décalée, son délicieux et assassin zézaiement, Eva Joly - un nom prédestiné de star - impressionne. « Je voudrais bien imprimer une autre image de la politique. »


"Dès qu'elle parle, un silence religieux s'installe. Elle est plébiscitée à l'applaudimètre. Les écologistes en ont déjà fait leur candidate pour 2012. « La désignation, tempère Jean-Vincent Placé, n'a lieu qu'en novembre 2011. Un an, c'est long. Mais, c'est vrai, elle avale énormément de fiches. » « Elle apprend vite », confirme son collègue d'Europe Écologie, Yannick Jadot. « Elle se fond dans la famille avec aisance et modestie », apprécie Cécile Duflot.

 

"Et à ceux qui s'inquiètent de sa capacité à courir le marathon présidentiel, elle répond : « C'est vrai, je suis une jeune militante ! Oui, c'est dur. Mais j'ai aussi une foi pour expliquer, pour m'adresser à l'intelligence des gens. » « Elle travaille beaucoup, complètent ses collaborateurs à Bruxelles. Et elle nous use tous ! »


« Je vis dans une valise »


"Immanquablement, elle vous tient en haleine sur la finance internationale et la fiscalité. C'est la clé de voûte de sa réflexion, son explication de la pauvreté, des injustices sociales, de la souffrance au travail, du chômage, de la prédation des ressources. « Parce que je comprends la finance, je sais que la dérégulation crée le malheur. Ce qui m'étonne, c'est que ce n'est pas universellement partagé. Je ne crois pas en la croissance comme solution à nos problèmes. »


"Cette vision résulte d'abord de sa culture nordique : « J'ai vécu dans une social-démocratie qui fonctionnait bien, notamment en ce qui concerne l'égale valeur entre les citoyens, la dignité des gens. C'est une société qui a su ne laisser personne au bord de la route. Je ne supporte pas le regard arrogant de l'élite française sur le peuple. Ça ferait du bien à la France de rendre plus modeste l'exercice du pouvoir. »


"Elle le tient aussi de tout son parcours, elle, la Norvégienne qui fut fille au pair à Paris, chez les Joly, dont elle épousera le fils Pascal. Secrétaire chez Eddy Barclay ; couturière à domicile ; étudiante en droit et sciences po ; conseillère juridique à l'hôpital psychiatrique d'Étampes ; juge d'instruction qui inculpa le patron d'Elf Loïck Le Floch-Prigent, Bernard Tapie, Dominique Strauss-Kahn, Roland Dumas ; conseillère du gouvernement norvégien ; députée européenne. Et, à 66 ans, presque candidate des écolos pour 2012. « Ma huitième vie. » Au moins !

 

"À Bruxelles, elle admire la coûteuse efficacité de la machinerie européenne. Mais il lui manque la vie. « Ici, c'est une bulle. J'arrive le lundi, je repars le jeudi. Et je ne mets pas le nez dehors. Au palais de justice de Paris, vous sortez acheter le journal, vous avez le sourire des gens de la rue, un petit resto pour déjeuner... »

 

"Bruxelles, Strasbourg, Oslo ou Reykjavik pour le travail ; son appartement parisien, de temps en temps, le week-end. « Je vis dans une valise. Mais je pense en français ! » Et puis l'île de Groix pour les vacances... Ah, Groix ! Dans la froideur grise de ce Parlement labyrinthe, l'évocation de l'île morbihanaise déclenche une bouffée d'écologisme de proximité : « C'était un mois d'avril, les ajoncs étaient en fleur, l'île était complètement jaune. Je me suis dit, c'est miraculeux que ça existe encore... J'y ai mes amis. Je ne trouverai jamais mieux. »

 

Michel URVOY.

Fin de l'article du 18/11/2010 de Michel Urvoy dans Ouest-France

__________

 

 

... Vu sur le site de France 2  :

  

Fiche programme : DES PAROLES ET DES ACTES

DES PAROLES ET DES ACTES

DES PAROLES ET DES ACTES MAG -  

Origine : France. (2011)


Réalisation : Jean-Jacques Amsellem.

Date : 17/11/2011
Horaire : 20H35 - 22H20
Durée : 105 mn

 Invité : Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP et député-maire de Meaux. Il débattra successivement avec : Eva Joly, député européenne et candidate d'Europe Ecologie - Les Verts à l'élection présidentielle et Jean-Luc Mélenchon, coprésident du bureau national du Parti de Gauche et candidat du Front de Gauche à l'élection présidentielle

 

  (Accès direct en cliquant sur : http://guidetv.france2.fr/jsp/prog/fiche.jspx?idProg=48883742)

 

 

... Peut-être Eva Joly ira t-elle quand même, à France 2 ce soir ... ?

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____


Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 23:07

 

Mots-clefs :

Photographie / Port de Doëlan en Clohars-Carnoët 29360 / Grandes marées d’automne / Coucher de soleil en bord de mer

 

 

Vendredi 28 octobre 2011 …

 

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas toujours …

 

Avant-hier, la grande marée haute de coefficient 106 avec sa hauteur d'eau maximum à 17 H 39 créait un spectacle relativement impressionnant et « agité » sur les cales et les quais du Port de Doëlan car le vent s’ajoutait au courant …

 

(voir nos deux articles : « Photos : Marée haute de 106 au Port de Doëlan - 26-10-11 (1) » - cliquer ICI et : «Suite : Marée haute de 106 - 26-10-11 (2) » - cliquer  ICI).

 

En cette fin de journée du 28 octobre, c’était plus calme par vent nettement plus faible alors même que le coefficient de marée était supérieur (109) avec l’amplitude maximum programmée à 18 H 23. Ainsi, le Quai de la Coopérative n’était plus recouvert par de longues vagues d’eau plates l’escaladant imperturbablement … ni les rampants et les hauts des cales  « lessivés » par l’eau de mer. Dans le ciel s’annonçait un beau coucher de soleil entre les nuages …

 

De ces réalités « de la nature », voici des aperçus photographiques … pour le plaisir ... et peut-être aussi pour oublier, par exemple,  les tribulations économico-politico-financière de l’euro et de l’Europe et leurs conséquences, au moins un bref moment …

 

 

Mer calme et couleurs orangées ...

 

A l'arrivée sur le port vers 18 h 15, découverte d'une mer haute mais calme ... avec de petite vaguelettes sur les cales Cayenne et Larzul et une Jetée de la Grande Vache bien dégagée ...avec un premier promeneur-pêcheur à son extrémité, qui sera rejoint par d'autres plus tard.

 

 

058r AEntrée du port Mer calme à18h15

   

Les cales Cayenne et Larzul et la Jetée de la Grande Vache au Port de Doëlan

par grande marée haute de 109 avec un temps calme le 28-10-11 vers 18 H 15

 

 

Un coup d'oeil vers le Phare Aval : les couleurs des rochers sont très orangées ... (réglage d'amateure à revoir ... ou effet exact de soleil ?). Il en est de même pour le parement du Quai Cayenne. Et aussi pour les arbustes de l'enclos du Phare ... mais là c'est aussi une question de saison d'automne !

 

061 Phare Aval de Doëlan au soleil couchant 28-10-11à18h1

 

Le Phare Aval de tribord du Port de Doëlan peu avant la pleine mer


 

063r Maison R 2 cales à 18h17

 

Les cales "Cayenne et Larzul" en contre-bas du Quai Cayenne


 

064r Rive D et Quai Coopérative 18h18

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Presque face à face, l'enclos du Phare Aval rive gauche de Doëlan et le Quai de la Coopérative

sur la rive droite, avec dans la ria des bateaux de pêche côtière mouillés au calme ...

   

 

Tranquillité, promenade ...

 

Aujourdh'ui, on peut marcher tranquillement sur le Quai de la Coopérative sans risquer d'être mouillé ... de même que vers la cale Kernabat.

Dans la ria à l'eau calme, on aperçoit l'annexe noire du misainier "Le Rigolo", lequel est parti pour 2 mois de travaux dans un chantier de Douarnenez (on en reparlera dans un prochain article).

 

074 Près Quai Coop on marche tranquille 18h22

 

Le Quai de la Coopérative à l'heure de la pleine mer (18 H 23) de coefficient 109 le 28-10-11


 

080r Vers Cale Kernabat à 18h25 

 

081r Rampant cale Kernabat à 18h26

 

La cale Kernabat est épargnée par l'eau de mer agitée contrairement au 26 octobre

 

 

083r Canot Rigolo au calme 18h26

 

L'annexe noire du misainier "Le Rigolo" amarrée face à la "Maison des Ecrivains" ...

 

 

Sur le quai rive gauche, spectacle d'un plaisir simple de promeneurs :  faire une pause assis sur le muret pour contempler à loisir le port ...

 

094r Plaisir simple de promeneurs

Un muret confortable pour admirer le port ...

 

 

Retour vers l'aval du port sous un ciel qui va bientôt virer de l'orange au rouge ...

 

 

090r Retour vers le Phare Aval 18h31

 

Sur la place du Phare Aval, toujours des promeneurs ...


 

095r Ciel orange et jetée à 18h33

 

Au dessus de la Jetée et de la Pointe de Beg anTour,

agréable contraste de ciel bleu et de soleil couchant ce 28 octobre vers 18 H 30 ...

 

 

108r Jetée au Couchant à 18h41

La couleur orange du ciel se renforce et va bientôt virer vers le rouge

à l'Ouest de la Pointe de Beg an Tour ... beau spectacle pour le voilier et pour nous

 

 

A suivre ...

 

dans un prochain article :

 

" Suite Doëlan : Marée haute de 109 & Coucher de soleil (2 ) "

 

 

Evelyne Dumont


 

 

Toutes les photos de cet article sont libres d'accès pour un usage personnel

et non commercial (c)

 

_____ o _____

 

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 12:00

 

Mots-clefs :

Journée Mondiale du Refus de la Misère / Père Joseph Wresinski / ATD Quart Monde / Caroline Glorion / Téléfilm « Joseph l’insoumis » sur France 3 le 18-10-11 à 20H35

   

Libre expression … lundi 17 et mardi 18 octobre 

 

En préambule :

Misère-extrême pauvreté, Education & prochaine Election présidentielle …

 

Hier lundi 17 octobre, c’était la « Journée Mondiale du Refus de la Misère » … (mot pris à l’évidence au sens précis et objectif d’extrême pauvreté).


 

015r Montage Jurn Mond & Let ATD Q-M

Le site commémorant la Journée Mondiale du Refus de la Misère du 17 Octobre 2011

et

la Lettre Ouverte du Mouvement ATD Quart Monde France

 

   

Quand je l’ai appris – par la radio France Inter – je classais des notes et photos pour de prochains articles du blog, l’un consacré à la « Semaine du Goût du 17 au 23 octobre » et l’autre au misainier « Le Rigolo » parti samedi pour Douarnenez … sans oublier les suites concernant la « Fête des Goémoniers », les « Journées du Patrimoine », et autres.

 

Je commençais à rédiger les éléments d’un « chapeau » pour l’article sur « le goût », mais j’ai rapidement abandonné pour mieux suivre l’émission en cours, à savoir « Service Public » nouvelle formule animée par Guillaume Erner en compagnie de quatre invités : Véronique Davienne, Déléguée nationale adjointe pour la France du mouvement international « ATD Quart Monde » ainsi qu’Evelyne Dubois (Retraitée),  Manuel Martin-Serezo (Retraité) et Julien Damon (Sociologue, Professeur associé à Sciences Po).

 

En effet la question était naturellement grave, les témoignages et analyses concrets et émouvants …  et le décalage flagrant avec ma préoccupation du moment : parler des nuances de l’alimentation quand tant de personnes n’ont toujours pas de quoi manger, même en France à notre époque, apparaissait particulièrement indécent hier.

 

La publication sur le goût a donc été reportée et je me suis lancée dans une meilleure connaissance de cette commémoration … d’autant plus que l’émission était directement en lien avec une autre actualité : celle du résultat de la Primaire  Socialiste du 16 octobre. En effet, les invités de l’émission insistaient sur le rôle crucial de l’éducation pour ne pas « tomber » dans la misère ou pouvoir s’en relever … Or, le vainqueur d’hier, François Hollande, possible prochain président de la République … ? … a bien mis l’éducation au cœur de son projet !

 

La responsabilité des politiques est ici clairement engagée, comme l’expriment  à la fois certains   commentaires envoyés par les auditeurs sur le site de l’émission, par exemple ceux-ci :

 

17 octobre 2011 à 11:54

bonjour,
je souhaite profondément que ce qui sera dit aujourd'hui sur la misère, dans tous ses états, soit entendu une bonne fois pour toutes par notre gouvernement actuel et futur (...).

 

17 octobre 2011 à 11:53

(…)
La vraie politique d'intégration des personnes pauvres n'est pas encore née, elle demande une réflexion profonde et un projet de société complètement à bâtir.

 

17 octobre 2011 à 10:42

Bonjour... Votre émission est très intéressante... Ne serait-il pas possible que l'on nomme un Représentant des S.D.F. et de la précarité à l'Assemblée Nationale ?... La pauvreté ferait-elle peur à ceux que l'on élit ?!

 

Et aussi dans la « Lettre Ouverte du Mouvement ATD Quart Monde aux partis politiques, à leurs militants et à toutes les personnes vivant en France » …

 

003r Fr Inter Emission Sce Public Lutte Misère

 

Le site de France-Inter avec l’émission « Service Public » consacrée le 17-10-11

à la Journée Mondiale du Refus de la Misère

 

Pour (ré)écouter l’émission (disponible jusqu'à 12/07/2014), cliquer ICI

 

 

La « Lettre Ouverte » d’ATD Quart-Monde …

 

Elle commence ainsi :

 

« Lettre ouverte d’ATD Quart Monde aux partis politiques, à leurs militants et à toutes les personnes vivant en France

 

« Tous les hommes naissent libres
et égaux en dignité et en droits.
Ils sont doués de conscience et de raison
et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité. »
Article 1er de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

 

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère,
les droits de l’homme sont violés.
S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. »
Joseph Wresinski fondateur du Mouvement ATD Quart Monde

 

Construire la société avec tous

 

Les membres du Mouvement ATD Quart Monde ne peuvent concevoir leur avenir individuel et collectif indépendamment de celui des populations que la misère exclut en France et partout dans le monde. C’est pourquoi, en vue des élections présidentielles de 2012, ATD Quart Monde interpelle les différents partis politiques français sur la façon dont ils comptent traiter les questions de société soulevées par les personnes vivant dans la grande précarité et par celles qui leur sont solidaires.


Face à la progression actuelle des intolérances et du totalitarisme de l’argent, notre démocratie est en danger et doit être revivifiée. Pour cela, elle a besoin de la réflexion des plus démunis, eux qui font l’expérience quotidienne du déni de justice et des droits de l’homme, du déni de liberté, d’égalité et de fraternité (…) ».

 

Pour lire la suite : Téléchargez la Lettre ouverte (version imprimable - 2Mo)


 

010r Site ATD et message d'Eugen Brand  008r Signer l'Appel à s'Unir ATD   

 

                Accueil du site ATD Quart Monde                              Signer l'Appel à s'unir ... 

 

 

Joseph Wresinski et la création d’ATD Quart-Monde

 

Je connaissais l’existence d’« ATD Quart Monde » (sigle pour Aide à Toute Détresse, devenu Agir Tous pour la Dignité) ayant côtoyé à une époque plusieurs de ses militants sur un campus lillois mais pas son initiateur Joseph Wresinski « l’insoumis » … décrit aussi comme « le curé qui n’aimait pas la charité » !

 

Le journal Ouest-France du 17-10-11 a rappelé son histoire dans l'article précisément intitulé  "Joseph Wresinski, le curé qui n'aimait pas la charité"  du journaliste Bernard Le Solleu :

 

On y lit que cet homme étonnant « impressionnant par sa radicalité, la clarté de sa pensée et sa générosité » (C. Glorion) était « né dans une famille pauvre en 1917 à Angers d’un père d’origine polonaise et d’une mère espagnole (et décédé en février 1988) ».

 

Devenu prêtre, il avait été nommé en 1956 à Noisy-le-Grand en banlieue parisienne « où il avait découvert près de 300 familles confinées dans des baraquements indignes, vivant de charité et parfois de vols … » qu’il appellera dès 1957 « le quart-monde » en créant l’association ATD.

 

Il a été décrit comme « bourru, rude, déterminé » … « Mais il avait toujours des bonbons dans ses poches pour les « chenapans » qu'il croisait dans le camp et qu'il ramenait à l'école. » C'était cela, son combat : tirer les sous-prolétaires de la misère, grâce à l'éducation, la culture, l'action sociale, et ce qu'il appelait « l'alliance entre les exclus et des non-exclus ».

 

002 zoom OF J Wresinski 17-10-11p4

 

Pour lire l'article complet, aller sur Ouest-France numérique en cliquant ICI

(la photo diffère avec Jacques Weber dans le rôle du Père Wresinski)


 

Le site www.journee-mondiale.com précise :

 

Le 17 octobre 1987, Joseph Wresinski a réussi à rassembler sur le Parvis du Trocadéro à Paris (*) plus de 100 000 défenseurs des Droits de l’Homme, pour rendre honneur aux victimes de la faim, de la violence et de l’ignorance, pour dire leur refus de la misère et appeler l’humanité à s’unir pour faire respecter les Droits de l’Homme ».

 

Depuis cette date, des rassemblements ont lieu partout dans le monde pour témoigner  de la solidarité et l’engagement à respecter la dignité et la liberté de tous, chaque 17 octobre correspondant à une « Journée Mondiale du Refus de la Misère ».

 

(*) C’est sur ce Parvis qu’a été signée en 1948 la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

 


 

Le téléfilm « Joseph l’insoumis » réalisé par Caroline Gralion

 

 

La journaliste, réalisatrice et écrivain Caroline Glorion, qui avait rencontré Joseph Wresinski au début des années 1980, a réalisé sur sa vie un téléfilm intitulé « Joseph l’insoumis » qui sera diffusé ce soir 18 octobre à 20 h 35 sur la chaine télévisée France 3.

 

 

Elle avait déjà réalisé un film et écrit un livre. Là, il s’agit délibérément d’une fiction « pour toucher le cœur des spectateurs ». Elle a pour cela fait appel à de grands acteurs (Jacques Weber et Anouk Grimbert) qui ont joué aux cotés de non professionnels volontaires ayant connu la vie du « camp de Noisy-le-Grand.

 

Les scènes ont été tournés à Bègles (fief du député européen écologique Noël Mamère dont  le soutien a été apprécié par la réalisatrice). On y a reconstitué le bidonville de Noisy-le-Grand.

 

Un "making of" - ou document sur les conditions de tournage ! - est diffusé via Dailymotion.

En voici quelques extraits :

 

017r 1 vue Film  053r 1 vue Film Joseph

 

023r 1 vue du making of Joseph l'I,nsoumis  024r 1 Vue film

 

048r Lecture du scenario aux participants  036r Clap sur le décor-bidonville

 

Extraits du making-of du téléfilm "Joseph l'insoumis" de la réalisatrice Caroline Glorion :

quelques-uns des acteurs non-professionnels, la lecture du scenario et les essais, un clap sur le

lieu de tournage à Bègles où a été recqonstitué le bidonville de Noisy-le-Grand

 

Pour voir le document complet, cliquer sur :

Dailymotion - Joseph l'Insoumis, l'aventure ...

 

 

On peut lire sur le site d'ATD Quart Monde en entretien très complet avec Caroline Gralion dont voici le début :

 

 

" Caroline Glorion, réalisatrice du film « Joseph l’Insoumis » : « Toucher le cœur des spectateurs »

  Article publié dans Feuille de route n°410 (septembre 2011)

 


 

Caroline, après avoir raconté le combat de Joseph Wresinski dans un documentaire de référence [1], pourquoi en faire aujourd’hui un personnage de fiction dans un téléfilm ?


« Joseph l’Insoumis » est une fiction inspirée d’une période de la vie du Père Joseph Wresinski. C’est un film romanesque qui n’est pas une biographie. J’ai choisi la période de sa vie qui se situe au début des années 1960 dans le bidonville de Noisy et qui rassemble de mon point de vue les éléments essentiels de sa pensée et de son action.

 

La force de la fiction est de pouvoir mettre en scène ce qui anime les personnages, leurs contradictions, leurs sentiments, leurs espoirs, leurs souffrances… tout ce qui ne se voit pas forcément ou ne se dit pas dans des interviews disons plus officiels. C’est entrer dans l’intime du personnage, que ce soit le personnage principal, Joseph, mais les autres aussi : les familles, celle de Jacques et Alicia, celle de Suzanne la jeune volontaire… La fiction, c’est l’émotion qui traverse une histoire et qui touche le cœur des spectateurs. En tout cas, c’est l’objectif. Les convictions, l’action du Père Joseph passent ici moins par les mots, que par le tragique ou le romanesque des situations et des rencontres.

 

(...)

 

[1] « Joseph Wresinski, 50 ans de combat contre la misère », de Caroline Glorion et Gérard Lemoine, film produit en 2007 par La Compagnie des Phares et Balises avec la participation de France 5 et France 2 et en association avec le CFRT. À commander sur www.editionsquartmonde.org/catalog

 

 


 Pour lire la suite, cliquer surhttp://www.atd-quartmonde.fr/?Caroline-Glorion-realisatrice-du 

 

 

Pour sa part, le site "Approches Cultures et Territoires"  (cliquer ICI)  met en perspective le téléfilm de cette façon, à l'occasion d'une projection d'Avril 2011 à Marseille :

  

"Joseph l’insoumis

Avant-première du film de Caroline Glorion, ATD Quart-Monde, 12 avril 2011, Marseille

Avec ce film, la réalisatrice nous donne rendez-vous au cœur de l’Histoire européenne. Alors qu’en 1957 se posent les premières bases de la future Union européenne par le Traité du charbon et de l’acier, Joseph Wresinski crée en cette même année dans la boue d’une ancienne décharge, aux portes de Paris, une alliance entre les très pauvres et les autres citoyens, au nom de leur égale dignité. (...) Rendez-vous au cœur de l’actualité européenne et planétaire brûlante, là où les Droits de l’Homme sont violés tous les jours. Là où des personnes, des familles, des communautés entières sont déplacées, forcées à l’exil, chassées et privées de tout. Là où certains s’emmurent dans des mesures de sécurité, au prix d’une totale insécurité pour d’autres. Là où les uns continuent à réfléchir et décider à la place des autres, sous prétexte de les protéger.

 

 

 

La présentation du téléfilm sur le magazine de télévision

joint aux journaux régionaux


 

063r Programme Fr 3 Mardi 18-10-11 


En guise de conclusion ...

 

A entendre l'information de ce matin sur les amendes pour mendicité (38 euros) décidées par le maire de Marseille, M. Gaudin, on voit qu'il reste énormément à faire pour allter dans le sens du message du Père Joseph Wresinski !

 

Certes, chaque citoyen-ne que nous sommes peut - et doit - faire des gestes positifs chaque fois que cela est possible ... mais ne revient-il pas aux responsables politiques de trouver les vraies solutions à la mesure de ce vaste problème économique, humain, et moral qu'est l'extrême pauvreté qui perdure même en France ?

Avis aux candidat-e-s à la Présidentielle de 2012 !

      

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 23:28

 

 

Libre expression … samedi soir 8 octobre 2011

 

 

Demain dimanche 9 octobre 2011, c'est le 1er tour des Primaires organisées par le Parti Socialiste et le Parti Radical de Gauche, et beaucoup de citoyens "partageant les valeurs de gauche" devraient voter … Les medias en parlent abondamment quelles que soient leurs couleurs politiques ...

 

025r Presse région & nat PRIMAIRES PS

 

Les "Unes" de quelques journaux régionaux et nationaux datées 7 ou 8 octobre 2011 :

Le Télégramme, Ouest-France, Libération et Le Monde

consacrées aux "Primaires citoyennes" des 9 et 16 octobre 2011

 

 

C’est un « espoir » que d’attendre un fort taux de participation … Car ce serait le signe d’une vitalité démocratique, d’une absence de « résignation » face aux nombreuses difficultés de notre époque.

 

Mais un espoir qui irait dans quel(s) sens ?

 

... On s’intéresse particulièrement ici aux orientations politiques des candidats concernant l’environnement et le développement « durable » et « solidaire ».

 

Apparemment, si l'on suit les émissions de radio et de télévision, si on lit la presse régionale et/ou nationale ... autant que faire se peut ... et qu'en plus on dialogue avec son entourage proche ... on voit que les "jeux" (si tant est que le mot convienne ici comme le soulignait dans le 3e débat PS l'une des candidate) ne sont pas encore réellement "faits" ...

 

Qui va "gagner" ce 1er tour ? Et y en aura t-il un 2ème ?

 

Qui peut répondre avec certitude ? Personne apparemment.

 

 

Les sondages sont critiqués ...

 

Certes, il y a les sondages ... mais que valent-ils ? Le doute est de mise pour plusieurs raisons. Trop de soit-disant "instituts de sondage" sont des organismes non totalement "objectifs" qui font aisément fi des critères scientifiques et déontologiques ... pour des raisons qui les regardent !

 

Je me permets de rappeler ici l'exemple donné par l'historien, démographe et politologue Emmanuel Todd lors du "Café Littéraire" organisé le 15 juillet 2011 dans notre commune, au "Steir Laïta" du Bas-Pouldu, sous la houlette du conseiller municipal Claude Couderc :

 

E. Todd y a raconté en toute liberté son expérience vécue d'organisation d'un sondage sur l'acceptation ou non par les Français du concept de "protectionnisme européen" ... et les astuces que lui et son équipe ont dû employer pour "faire passer" les questions auxquelles  ils tenaient absolument mais qui "dérangeaient" l'institut de sondage très connu sollicité !

 

Le blog du PS de Clohars-Carnoët lui-même faisait état du scepticisme des Français quant aux sondages ... et prenait vivement parti contre eux dans un article du 2 septembre 2011  intitulé "Question : Piège à cons ? 1 Election 2 Sondage bidon" (cliquer ICI).

 

 

Et pourtant on vit dans une "démocratie sondagière"

 

C'est l'avis de Rémi Lefebvre, professeur de science politique de l'Université Lille II et chercheur au CERAPS (Centre d'études et de recherches administratives, politiques et sociales) qui a écrit dans le journal Le Monde daté du 27 septembre 2011 un article résumé par ce "chapeau" :

 

"On aurait pu penser que les primaires auraient eu pour effet de limiter l'influence des sondages sur le processus électoral. Mais il n 'en est rien !".

 

En effet, après un rappel des élections de 1981 (présidentielle), 1995 (secrétariat du PS) puis 2007 (présidentielle) qui ont vu "apparaître, au fur et à mesure, un glissement vers l’affirmation des logiques d’opinions à la place d’une maîtrise par le parti et des logiques d’appareil", l'auteur considère qu'on est désormais dans une « démocratie sondagière » en ce sens que la campagne est principalement abordée sous l’angle des « favoris », des vainqueurs potentiels, du candidat « le mieux placé » … en dépit des limites méthodologiques de tels classements …

 

015r Article R Lefebvre Le Monde 27609-11

 

Article de Rémi Lefebvre dans le journal Le Monde daté du 27-09-11 page 22

 

Pour accéder à l'article complet en version numérique,

cliquer ICI

 

 

 

Extraits :

 

(…) la sensibilité croissante des socialistes aux enquêtes d'opinion et la perte d'autonomie du parti à l'égard des logiques médiatiques ont aussi fortement contribué à légitimer cette nouvelle procédure. En adoptant les primaires, les socialistes ont cédé aux injonctions médiatiques à la transparence et à l'ouverture. Journalistes et sondeurs sont globalement favorables à une procédure qui personnalise et dramatise la compétition politique.

Les logiques d'opinion pesaient certes déjà sur la désignation du candidat lorsque les primaires étaient fermées mais, en ouvrant le processus de sélection présidentielle, les socialistes tendent à les renforcer ( …).

 

La vie politique est devenue un feuilleton médiatique, arbitré par les sondages, où priment dans le commentaire journalistique les ambitions présidentielles, les petites phrases et la déconstruction des stratégies de communication. Dans le discours médiatique, le jeu, entendu comme la dimension concurrentielle de la compétition entre personnalités, tend à prévaloir s ur les enjeux, c'est-à-dire la confrontation de visions du monde, d'idées, de programmes (…).

 

Les primaires confortent une conception de la politique entendue comme "course de chevaux" (les sociologues anglo-saxons des médias parlent de "horse race journalism"). La campagne est ainsi depuis des mois principalement abordée sous l'angle des "favoris", des vainqueurs potentiels, du candidat "le mieux placé". L'attention médiatique est largement focalisée sur le scoring des candidats dans les sondages, omniprésents alors même que leurs limites méthodologiques sont flagrantes.

 

Trente-cinq sondages ont été spécifiquement consacrés aux primaires entre le 31 mars 2009 et le 22 septembre 2011 (chiffres de l'Observatoire des sondages). Avec les primaires, la question de l'élection tend ainsi un peu plus encore à n'être a bordée que sous l'angle du vainqueur potentiel et des vaincus et de leurs performances respectives dans les enquêtes d'opinion. Le choix des dirigeants socialistes de ne pas mltiplier l es débats contradictoires entre les candidats, voire de les escamoter, r enforce ce phénomène.


Les primaires contraignent les acteurs politiques à se situer d e plus en plus par rapport à "l'opinion publique". L'ouverture du mode de désignation renforce la légitimité des stratégies d'appel à l'opinion et d'influence sur ceux qui contribuent à la modeler et  à la fabriquer ( journalistes, commentateurs, instituts de sondages...).


Parce que, à travers les sondages, journalistes et acteurs politiques revendiquent un pouvoir p rophétique sur l'issue de la compétition électorale, celui que les enquêtes d'opinion créditent des meilleures chances de l'emporter jo uit d'une forte légitimité. Dominique Strauss-Kahn a largement profité de ce phénomène jusqu'en mai. Sur la foi des sondages, l'hypothétique candidature du directeur du Fonds monétaire international s'était alors imposée dans l'espace médiatique, produite par la presse et confortée par les commentateurs politiques de manière circulaire.


La promotion de sa candidature à l'intérieur du parti, fondée sur sa capacité à remporter l' élection, authentifiée par les sondages, cherchait à produire u n effet dissuasif sur les autres candidats. Le "pacte" passé avec Martine Aubry était fondé sur l'idée que le candidat le "mieux placé", implicitement dans les sondages, devrait se présenter.  Les primaires devaient alors ratifier l eur verdict.


Le même phénomène bénéficie aujourd'hui, dans une moindre mesure, à François Hollande.  La logique médiatico-sondagière conforte un nouveau "meilleur" candidat. C'est sur la base des sondages que François Hollande est consacré comme le favori des primaires. Les commentaires incessants sur la "course en tête" du candidat contribuent d'autant plus à le légitimer q ue la gauche a perdu les trois dernières élections présidentielles et qu'une nouvelle défaite apparaît "impossible".


Les enquêtes d'opinion ont des effets démobilisateurs sur les soutiens de Martine Aubry  (les élus locaux notamment), qui peuvent anticiper,  sur la base des enquêtes d'opinion, une défaite de leur candidate et sont incités à ne pas être  trop identifiés à elle.


Se mettre  dans le sillage de celui dont on prévoit la victoire, sur la base des sondages, devient une stratégie naturelle dans un parti professionnalisé où les enjeux de pouvoir  ont acquis une dimension centrale. Si l'on peut douter  de leur qualité et s'ils sont rituellement présentés comme non prédictifs du résultat final (la "photographie" à l'instant "T"), les sondages produisent ainsi des effets qui sont bien réels sur le jeu politique et médiatique (…).

 

(…) Les prochains débats entre les six candidats peuvent être  l'occasion de défaire  les pronostics des sondages. On peut néanmoins penser qu'ils exerceront des effets autoréalisateurs sur une partie des électeurs de la primaire, tentés de se porter sur le "meilleur" candidat. La tentation est forte de "sécuriser" la victoire sur la base des informations produites par les sondages, fussent-elles de piètre qualité. »

 

 

 

... Mais qu'en est-il de l'intérêt des candidats pour l'environnement

et le développement  durable ?

 

On peut en avoir une idée en recherchant par exemple l'existence et la taille  de mots-clefs associés à "environnement" et "développement durable" au sein de chacun des  six "nuages de mots" des infographies établies par le journal Le Télégramme daté du 03-10-11 pour les six candidats, sur la base de leur texte officiel de déclaration de candidature ...  

 

009 infographie M Aubry

 

014 Infographie JM Baylet

 

010 Infographie F Hollande

 

012 Infographie A Montebourg

 

011 Infographie S Royal

 

013 Infographie M Valls 

 

  Les six infographies présentées par le journal Le Télégramme

dans l'article du 3 octobre 2011 :

"Primaire socialiste. Les candidats et leurs programmes en infographie"

Accès à cet article en cliquant ICI.

 

 

 

Naturellement, après la déclaration initiale, les propos des uns et des autres ont pu évoluer et s'affiner à l'occasion des trois débats officiels plus tous les échanges lors des émissions avec les journalistes et dans les rencontres avec les citoyens sur le terrain ...

 

Pour en avoir une idée, on peut consulter notamment les vidéos proposées par :

 

- l'hebomadaire Le Nouvel Observateur en cliquant ICI;

- la radio France Inter ("matinales spéciales Primaires socialistes") en cliquant sur les noms des candidats (en bleu) :

 

Martine Aubry   le 07/10/11

 

 Jean-Michel Baylet  le 07/10/11


François Hollande  le 06/10/11


Arnaud Montebourg  le 06/10/11 (Toute la journée)

 

Ségolène Royal  le 07/10/11

 

Manuel Valls   le 06/10/11


 

 

Mais il reste peu de temps ...

 

Bon vote demain ... et la semaine suivante : 9 et 16 octobre 2011 !

 

 

En pratique :

 

Si vous votez à Clohars-Carnoët,

pour les 9 et 16 octobre 2011, entre 9 h et 19 h, le bureau de vote est situé :

 

Salle 4 Maison des Associations Saint-Jacques à Clohars-Carnoët

 

Modalités de participation aux Primaires :

 

-       Etre inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010,

-       S’acquitter d’une participation aux frais d’organisation de 1 € minimum pour les deux tours,

-       Avoir une pièce d’identité,

-       Signer une charte d’adhésion aux valeurs de la gauche : « Je me reconnais dans les valeurs de la Gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire. »

 

Les candidats sont :

 

-       Martine AUBRY

-       Jean-Michel BAYLET

-       François HOLLANDE

-       Arnaud MONTEBOURG

-       Ségolène ROYAL

-       Manuel VALLS

 

Pour plus d’informations : www.lesprimairescitoyennes.fr ou www.ps29.fr .

 

 

Pour les autres communes du Pays de Concarneau - Quimperlé (8e circonscription)

voir les détails pratiques en cliquant ICI.

 

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

 

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 08:02

Mots-clefs

Paysages maritimes / Patrimoine / Phares / Usine-Conserverie Cook / Port de Doëlan en Clohars-Carnoët / Photographie

 

 

Dimanche 2 Octobre  ...

 

En attendant le bouclage de l'article sur l'avenir du site Capitaine Cook traité au conseil municipal du 28-09-11, voici quelques photos du Port de Doëlan en période de "grande marée" : ici celle du 30 septembre 2011 vers 13 H ...

 

066 Jolie vue à BM vers Phare V

 

083 Quai Peyron et Petite Vache vérif

 

029

 

 

 

 

A suivre ...

 

 

Evlyne Dumont

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 22:49

Mots-clefs

Petite et grande histoire / Abolition de la peine de mort / Robert Badinter / Benoîte Groult / Paul Guimard / Port de Doëlan & « maison des écrivains » / Médiathèque « Robert Badinter » à Clohars-Carnoët

            

 

Dimanche 25 septembre 2011 à Doëlan …

 

La météo annoncée ce matin n’était pas optimiste … mais finalement le soleil est bien apparu, permettant ainsi une belle balade de septembre.

 

En route donc - à pieds - vers le port, depuis la rive gauche, pour un spectacle toujours aussi enthousiasmant : les bateaux, les maisons, la ria, les pêcheurs à la ligne sur les cales … et les promeneurs nombreux, souriants et fréquemment porteurs d’appareils photos !

 

J’étais évidemment porteuse aussi d’un appareil photo et venais de l’utiliser pour de nouvelles vues « documentaires patrimoniales » du Quai Peyron et de l’Anse de Kersimon … quand j’ai croisé un couple charmant qui m’a demandé : « Vous voulez bien nous photographier tous les deux avec notre numérique devant la maison de Mme Groult …? ». « Bien sûr, avec plaisir » ai-je répondu … tandis que la dame poursuivait : « C’est pour le 30e anniversaire de l’abolition de la peine de mort » … Et moi, un brin assurée et un brin inquiète : « Ah oui c’est vrai, Robert Badinter est venu là pour préparer la Loi d'abrogation … et … c’est aujourd’hui la date anniversaire ? ».

 

Nous nous mettons d’accord sur le fonctionnement de leur numérique pour que je réussisse la photo - par précaution j’en fait deux ! … Vérification ensemble : « c’est bien ! » disent-ils en chœur puis ils me remercient avec grande gentillesse et poursuivent leur promenade.


De mon côté, je re-photographie « machinalement » la célèbre « maison des écrivains » - Benoite Groult et Paul Guimard – en pensant : je vais vérifier la date du vote de la loi …

 

 

Partage des vues de la "maison des écrivains" à Doëlan ce 25-09-11

 

 

074 Maison BG-Trélazec-Rigolo

 

La "maison des écrivains" (B. Groult et P. Guimard) dans le port de Doëlan en septembre 2011

 

La maison (au centre près de l'eau) ... et deux misainiers :

"Le Rigolo" au mouillage (exceptionnellement peint de blanc pour les Journées du Patrimoine)

et "Trélazec" qui rentre de sa pêche au moteur

 

(Photo E. Dumont - 25-09-2011)

 

 

072

Autre vue de la "maison des écrivains" en septembre 2011

 

(Photo E. Dumont - 25-09-11)

 

 

087r Maison BG-Kernabat-Phare R

 

La maison des écrivains, promeneurs sur le Quai Kernabat et Phare rouge Amont

 

(Photo E.D. - 25-09-11)

 

 

089r Rigolo-Maison BG-Canot à Kernabat

 

"Le Rigolo", la "maison des écrivains" et un canot bleu amarré à la cale Kernabat

 

(Photo E. D. - 25-09-11)

 

 

 

Révision de l'histoire de la Loi sur l'abolition de la peine de mort de 1981

 

Au retour, j’ai finalement révisé assez largement l’histoire de ce très grand évènement politique et humain : l’abolition de la peine de mort en France en 1981, voulue par le nouveau Président de la République François Mitterrand élu en mai et mise en œuvre par son Garde des Sceaux Robert Badinter, après une phase d’élaboration … où le Port de Doëlan a joué aussi un rôle … rôle que les habitants de Clohars-Carnoët connaissent bien puisque les bulletins municipaux et la presse locale ont eu l’occasion d’en faire état.

 

De fait, M. Badinter a poursuivi la rédaction de son projet de loi « dans le calme à Doëlan en août 1981 ». Il a présenté son texte à l’Assemblée Nationale le 17 septembre 1981 et le vote définitif de la Loi abrogeant la peine de mort a eu lieu le 9 octobre 1981.

 

Les deux promeneurs photographiés avaient donc raison : on était dans la période septembre-début octobre !

 

Dans ma quête, j’ai aussi retrouvé une information locale associée : l’ouverture de la future « Médiathèque Robert Badinter » de Clohars-Carnoët prévue pour fin 2012 début 2013 … et le site internet déjà dédié.

 

Tout cela est mis en partage avec les liens indiqués dans la partie « Pour en savoir plus » … en rappelant aussi combien la « peine de mort » est d’actualité dans le monde avec l’exécution le 22 septembre du condamné américain Troy Davis.

 

 

Pour en savoir plus …

 

1) Dossier de La Documentation Française : « L’abolition de la peine de mort en France » – Cliquer ICI.

 

2) Le site "France Culture" à propos de l'exécution de Troy Davis le 22-09-11 - Cliquer ICI.

 

3) Articles de presse régionale la Loi d'abolition de 1981 et le séjour à Doëlan de R. Badinter :

 

-          « Doëlan et l’abolition de la peine de mort » - Entretien avec Benoîte Groult par le journaliste Mickaël Demeaux publié le 27 juillet 2011 dans Ouest-France Finistère Sud – Cliquer ICI.

-          « Il y a 30 ans, mort de la guillotine » par le journaliste Bernard Le Solleu publié le 17 septembre 2011 dans Ouest-France – Cliquer ICI.

 

4) Future « Médiathèque Robert Badinter » à Clohars-Carnoët :

 

-          Article du Blog PS de Clohars-Carnoët (auquel j’emprunte ainsi la photo de R. Badinter !) : « Médiathèque Robert Badinter à Clohars-Carnoët » publié le 10 juillet 2011 - Cliquer ICI.

 

402r Blog PS Badinter à l'Assemblée N

 

 

-          Site d’information « Médiathèque Robert Badinter » - Cliquer ICI.

 

401r Site Médiathèque R Badinter

 

 

 

Evelyne Dumont

_____ o _____

 

 

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 22:13

 

Libre expression / 1er jour de la saison d'Eté / Musique ... et/ou photographie

 

 

 

Mardi 21 juin, c'est donc le premier jour de l'Eté ...

 

Et la tradition veut,  depuis maintenant 30 ans que l'homme politique ancien Ministre de la Culture Jack Lang a lancé sa "Fête de la Musique" en France et dans le monde (*), qu'on joue en liberté avec des instruments divers et variés, en amateur ou autre, ici et là ...

 

(*) Le nombre de pays ayant adopté cette fête va grandissant selon les infos de France Inter.

    Voir des adresses de sites sur cette manifestation plus bas dans "Pour en savoir plus".

 

De fait, c'est surtout en ville qu'on pratique ainsi. Mais on peut le faire aussi en plus petits comités n'importe où ...

 

En tous cas chez moi, aujourd'hui, guère question de musique mais plutôt de travail laborieux ... : tâches professionnelles impératives obligent.

 

J'ai quand même regardé tous les mels arrivés, y compris ceux d'amis. Et dans cette catégorie, il y avait le message de l'ami fidèle lecteur du blog, randonneur et photographe Christian Gerome qui m'écrivait  avec humour :

 

"Je sais que tu travailles mais je te rappelle qu'aujourd'hui c'est l'Eté ... Bien sûr, ce n'est pas évident compte tenu de certains nuages et de la température ! Alors pour faire grimper le moral, je t'envoie un peu de couleurs ... ".

 

Et me voici recevant trois photos de fleurs, d'oiseau et d'insecte aux couleurs effectivement "dynamisantes".

 

Comme d'habitude, elles sont publiées ici en partage.

 

Vive l'Eté et merci à Christian !

 

GEROME Ch rose-sauce-bretonne 21-06-11

Roses de Bretagne par Christian Gerome le 21-06-11

 

 

GEROME Ch pinson-gourmand 21-06-11

 

Oiseau - Pinson gourmand - par Christian Gerome le 21-06-11

 

 

GEROME Ch pour-tes-beaux-yeux 21-06-11

 

Insecte "pour les beaux yeux" par Christian Gerome le 21-06-11


 

Pour en savoir plus :

 

- Site officiel de la Fête de la Musique (avec notamment un historique) : cliquer ICI.

- Pour les jeunes, une présentation de cette fête sur le site "momes.net" : cliquer ICI.

- Histoire de la rose et du rosier sur le site "aujardin.info" - cliquer ICI.

 

 

Evelyne Dumont

avec les photos de Christian Gerome

 

_____ o _____

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 11:43

 

Libre expression / Humour / Loi Littoral / Défense du littoral / Permis de construire en bord de mer / Spéculation immobilière / Commentaires sur Internet ...

   

 

Décidément, internet est un lieu de découvertes illimitées …

 

On le savait déjà : on y trouve de tout … Tout et n’importe quoi, du grandiose et du "désolant" (mot précédent malencontreux donc remplacé), avec tous les intermédiaires … de l’élégant, du poétique, du pratique, de l'humoristique … du grossier, de l’immoral ? … de l’astucieux ou « malin », etc. etc.

 

Pourquoi pas, c’est la diversité …

 

Bref un reflet de nous tous les internautes !

 

Voyez vous-même avec ces commentaires découverts ce matin :

 

 002 Site commentaire Loi Littoral

 

Questions / Commentaires d'internautes concernant la Loi Littoral

découverts le 28-05-11 ... un brin "humour / provocation" dans certains cas ?

 

 

Pour lire la suite, cliquer ICI.

 
 

E. Dumont

 

_____ o _____

 

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:09

 

 

Une visite ... ce mercredi 25 mai 2011 au soir, sur le site de la pétition :

 

 Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent ! 

 

montre que les soutiens augmentent en nombre et en diversité … signe d’une plus large prise de conscience qui, c'est sûr, servira autant les femmes que les hommes (voir notre précédent article du blog du 22 mai 2011 :      Environnement sexiste-machiste-misogyne : DSK séisme révélateur).

 

 

 

001 Pétition contre le sexisme 25 000 signatures

 

Mise à jour du site de la Pétition contre le sexisme

mercredi soir 25-05-2011 : plus de 25 000 signatures

 

 

Des lecteurs-lectrices du blog ont signalé une difficulté à trouver sur le site indiqué le chemin pour aller signer ...


Pour signer la pétition, il faut aller tout en bas

de cette longue page qui s’affichera concrètement

… après que vous ayiez cliqué ICI.

 

021 r Pg Pétition 1

 

022 r Pg Pétition 2

 

023- Pg Pétition 3

 

(...)

 

025 rr Pétition sexisme

 

4 extraits photographiques de la longue page du site "Osez le féminisme"

au bas de laquelle se trouve l'endroit où l'on signe la pétition


 

Et juste en dessous encore, on peut accèder à la liste des signataires,

par ordre alphabétique.

 

 

Evelyne Dumont 

_____ o _____


Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 21:09

 

      Mise à jour du lundi 23 mai 2011 à 17h45 :


      Voir en bas de page, les liens vers deux articles fort intéressants qui élargissent le débat

 

 

 

PETITION

" Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent ! "

 

(voir plus bas)

  

En préambule

 

Comment ne pas en « parler » sur le présent blog, animé par une femme ayant prévu dès l’origine en 2008 une catégorie « Libre expression », qui a pris encore plus de sens quand le blog est devenu « personnel » en septembre 2010 ...

 

Parler de quoi ?

 

Tout naturellement, parler de cette « affaire » apparue brutalement et carrément « stupéfiante » par l’ampleur qu’elle a prise dans les médias et donc dans la société française voire mondiale (toutes proportions gardées), qui envahit depuis huit jours notre « environnement » privé et collectif : celle liée à M. Dominique Strauss-Kahn, personne publique extrêmement connue puisque membre éminent du Parti Socialiste et jusqu’à peu directeur du FMI (Fond Monétaire International), qui plus est pronostiqué « prochain Président de la République » en France … selon certains.

 

On voit qu'ici le mot « environnement » est pris au sens très large ! (cf. le bandeau en haut de cette page internet).

 

029 Manifestation 22-05-11 Paris

 

 

En parler comment et pourquoi …

 

Sur le fond de l’affaire elle-même qui est désormais dans les mains de la justice américaine, il n'y a évidemment rien à dire puisque comme l’immense majorité des gens j’ignore tout de la réalité des faits dont on entend parler en abondance à propos de cette plainte, contre M. Strauss-Kahn, d’une femme américaine employée d’un grand hôtel de New-York pour agressions sexuelles.

 

Quant à se risquer à établir des liens de causalité précis entre les témoignages – qu’ils soient sérieux (il semble y en avoir) ou fantaisistes (il y en a aussi) – sur la personnalité et les comportements de cet homme médiatique vis-à-vis de telles et telles femmes dans le passé proche ou lointain – et ce qui a eu lieu dans cet hôtel le 15 mai  c'est d’une grande imprudence ou naïveté. En effet, chacun fait ses hypothèses à sa façon (psychologie évidente) … Et de toutes manières la présomption d’innocence est une obligation pour cet évènement … en se rappelant qu’elle vaut pour les deux « protagonistes ». 


En revanche, parler du « séisme » que l’affaire a provoqué et tâcher d’en comprendre au moins quelques unes des raisons et en prévoir certaines conséquences n'est pas inutile. A quoi s'ajoute une position : aider à réagir en signalant la mobilisation de groupes de femmes militantes auquels on peut s'associer : voir la pétition plus bas associée à la manifestation du 22-05-11.

 

029 Manifestation 22-05-11 Paris

 

 Manifestation à Paris le 22 mai 2011 organisée par les Associations

"Osez le féminisme", "La Barbe" et "Paroles de femmes"


(d'après le reportage au JT de France 2 en direct le 22-05-11)

 

 

Quel « séisme » et où ?

 

Le mot « séisme » est à rapprocher (de nouveau « toutes proportions gardées ») d’autres situations proches : la crise financière de 2008 et l’accident nucléaire de Fukushima au Japon en mars 2011, où chaque fois on a vu quantité de certitudes être « balayées ».

 

Pour la présente affaire les « certitudes » ou plus modestement les « croyances » pouvaient laisser penser que le sexisme et/ou le machisme et/ou la misogynie n’interviendraient qu’à la marge … que les combats historiques des femmes des années 68, 70 (et  des pionnières avant) avaient porté leurs fruits ...

 

Or, bien au contraire, on a assisté, tout spécialement en France, à un subit déferlement de propos sexistes, misogynes, etc. qui révèle un état des mentalités et représentations sociales totalement affligeant et signe un « degré de civilisation » extrêmement bas contrairement aux prétentions affichées par «le pays des droits de l’homme » (« droits de l’humain » serait préférable mais bon !), à commencer par le « droit au respect » qui doit être le même pour les hommes et pour les femmes … Oui ou non ?.

 

Ce déferlement de propos assimilé à un « séisme » concerne au moins deux catégories de personnes : d’un côté des personnes publiques, de l’autre des internautes s’exprimant sur des sites multiples, d’où une certaine « représentativité » de la population générale française ... à quoi il faudrait ajouter les entretiens fait avec des journalistes étrangers interrogés sur les radios ou télé française. Je pense particulièrement aux deux journalistes-romancières québécoises entendues sur France Inter qui se disaient éberluées et consternées par le climat français (cf. liens plus bas) ... sans compter la virulence de la presse américaine.

 

 

Un « séisme » du côté des personnes publiques …

 

 Qui pouvait s’attendre par exemple, connaissant leurs engagements et responsabilités, aux « dérapages verbaux » de Messieurs Jack Lang (ancien ministre socialiste de l’Education Nationale notamment) - "Il n'y a pas mort d'homme", Jean-François Kahn (fondateur du journal Marianne, candidat du Modem aux Régionales) - Un "troussage de domestique", "une imprudence", et Bernard-Henri Lévy, philosophe  défenseur de grandes causes humanitaires - une "tartufferie" ... et de plusieurs autres, aux étiquettes diverses, politiques, amicales, de "clan" ... comme chacun a pu les entendre sur les radios et les télévisions.

   

J’écris délibérément « dérapages » puisque les trois  hommes cités ont opéré ensuite  ce qu’on appelle généralement un « rétro-pédalage » en s'excusant et disant qu'on les avait mal compris (cf. articles des journaux  cités dans les liens plus bas).

 

Des spécialistes disent que "leur inconscient a parlé sous le coup de l’émotion " face à ce qui arrivait à leur  malheureux ami ... Tiens, on croyait que l’émotion et ses inconvénients étaient l’apanage des femmes. Un cliché de plus.

 

En tous cas, toutes ces personnes de parti-pris oubliant quasi totalement d’évoquer la femme présumée victime  pourraient bientôt regretter amèrement leur comportement étant donné les levées de boucliers et les constats sévères heureusement apparus après.

 

 

… et du côté des internautes

 

Le séisme a consisté en un déferlement vertigineux de commentaires sur tous les sites des journaux et réseaux sociaux se comptant non plus en dizaines mais en plusieurs centaines, comme je l'ai constaté plus ou moins directement avec Le Monde.fr, Libération.fr, Yahoo.fr, etc. etc.

 

La tonalité principale des contenus varie bien sûr selon le type de sites avec tantôt peu ou beaucoup de mots vulgaires, de blagues ultra-grivoises (l'adjectif est faible), de témoignages sur la question du harcèlement et des violences faites aux femmes ... et de critiques très sévères sur les personnes publiques - celles qui "ont accès à la parole dans les médias" - qui provoquent la honte, le "dégoût" ... soit par leur partis-pris négligeant la "victime présumée" ... soit leur silence coupable, surtout s'il s'agit de personnalités politiques ... de gauche, il faut le dire ... les internautes le disent ...

 

On peut penser que tout cela va laisser des traces, dont les candidats aux  prochaines élections devraient s'inquiéter ...


 

Une réaction populaire indispensable : celle de groupes de femmes

 

Cette réaction est apparue sous la forme d'une "tribune" publiée le       dans le journal Le Monde, à l'initiative de trois associations qui ont lancé à la fois une pétition et donné rendez pour une manifestation dimanche 22 mai 2001 à Paris.

 

037 Manifestation 22-05-11  Manifestion du 22-05-11 à Paris (JT France 2)

 

 

042 Audrey Pulvar Manif 22-05-11   039 Clémentine Autin 

La journaliste Audrey Pulvar             La femme  politique Clémentine Autain

 

 

046 Caroline De Haas Osez le F

 

La député européenne Eva Joly      La porte-parole de l'Association "Osez le féminisme"

                                                        Caroline de Haas (écouter l'entretien sur le site France-Info plus bas)

 

 

001 Site Fr Info Entretien C de Hass

En allant sur le site de "France-Info", on peut accéder à un entretien radio

avec Caroline de Hass, porte-parole de l'Association "Osez le féminisme"

qui dénonce "une confusion des genres" à propos de "l'affaire DSK"

 

Cliquer ICI

 


Ce soir, les journaux télévisées ont montré la manifestation ... et la pétition a vu grandir rapidement le nombre de signatures : 6 000 à midi, 13 000 à 17 H ... et 15 000 à l'heure où cet article est diffusé.

Ces chiffres incluent des femmes et des hommes naturellement ... tant il est vrai que le respect entraîne le respect ... et que s'il faut oeuvrer avec persévérance à la libération des femmes ici et ailleurs c'est vrai aussi pour la libération des hommes ... (souvenir d'un passage au MLF Psychanalyse et Politique).

 

002 Site Osez le féminisme

POUR SIGNER LA PETITION

aller sur le site "Osez le féminisme" (page 2)

 

Cliquer ICI

  

Pour en savoir plus :

 

Articles de presse

18-05-11 – Le Parisien - « Gisèle Halimi : Le respect des femmes doit prévaloir » - Cliquer ICI.

18-05-11 – Le Monde - DSK et les femmes, des relations ambiguës – Cliquer ICI.

19-05-11 – Rue 89 – « Kahn, Lang, BHL, Sabban : les pires avocats de DSK » (article + vidéos des 4 personnes) - Cliquer ICI.

19-05-11 – Libération – « Une affaire qui révèle quelque chose sur nos représentations » - Cliquer ICI.

20-05-11 – Le Monde – « Les Français ne parlent que de cela » - Cliquer ICI.

20-05-11 – Le Monde – « Affaire DSK : Bernard-Henri Lévy étrillé par la presse américaine » - Cliquer ICI.

20-05-11 – Le Monde – « Journal de femmes de chambre » (récits du quotidien des petites mains des hôtels de luxe) – Cliquer ICI.

 

20-05-11 – Le Monde – Blogs-correcteurs - « Trousser les soubrettes » - Cliquer ICI. 

20-05-11 – Le Monde – «Affaire DSK : "Oui, il faut prendre au sérieux la femme victime !" – Cliquer ICI.

20-05-11 – Le Monde – Affaire DSK - « Nouveau code de conduite au FMI » - Cliquer ICI.

20-05-11 – Ouest-France – « L’affaire Strauss-Kahn booste les médias français » - Cliquer ICI.

21-05-11 – Le Monde – Point de vue – « Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent » - Cliquer ICI.

 

21-05-11 – Libération – « Féminisme : un DSK d’école » (article et vidéo des propos misogynes de personnalités) – Cliquer ICI.

21-05-11 – Libération – « Affaire DSK: la colère des féministes contre un «sexisme décomplexé» - Cliquer ICI.  

 

Mise à jour du 23-05-11 à 17h45 :

 

Deux publications de ce jour élargissent le débat sur « l’affaire DSK », en se plaçant de façon « innovante » du point de vue du droit, de la sociologie et de la politique :

 

1 ) L’article du 23-05-11 signé Irène Théry (directrice d'études à l'EHESS) dans Le Monde : « La femme de chambre et le financier » … qui souligne combien ce qui est en cause ce sont « les défis nouveaux surgis du lien social contemporain »  - Cliquer ICI.

 

2) Le compte rendu du débat (chat) du 23-05-11 avec Caroline De Haas (Porte-parole du réseau Osez le féminisme) dans Le Monde : « L'affaire DSK révèle-t-elle le sexisme de la société française ? ».


On y lit notamment : « Pour la première fois depuis très longtemps, on a parlé d'égalité femme-homme à des heures de grande écoute sur les télés, les radios, ainsi que dans les journaux. Je suis attristée qu'il faille un événement comme celui-ci pour que les éditorialistes et les personnalités publiques prennent conscience que l'égalité femme-homme est un sujet fondamental et fondamentalement politique. (…) – Cliquer ICI.

 

 

 

Evelyne Dumont

 

_____ o _____

 

 

Repost 0
Published by LE BLOG ED - dans Libre expression
commenter cet article